MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Brèves

Ornithologues

Ils ont d’habitude les yeux en l’air, pour une fois Michael Cross, Australien, regardait par terre, ce qui lui a permis de découvrir, de visu, une rare pièce d’or, elle brillait au soleil après un bel orage ! Un demi-souverain frappé en 1865 et estimé à environ 5000 $ AU. Le plus drôle de l’histoire est le lieu de la découverte, un des plus gros terrains de camping de Leonora, dans le Goldfield et fréquenté depuis des décennies par des milliers de prospecteurs, tous chercheurs d’or !


Source : abc.net.au

Théodose II

Très beau trésor découvert en Bulgarie sur le site de construction d’un hôpital, 64 monnaies romaines, le plus grand nombre en bronze et parmi elles, seize monnaies en or ! Quatorze sont à l’effigie de l’empereur Théodose II (401/450), une au portrait de sa femme Aelia Eudocia et la seizième à l’effigie de Valentinien III, cousin de Théodose. Les monnaies d’or étaient contenues dans une boite en céramique. D’après les archéologues, l’enfouissement pourrait correspondre à une attaque des Huns ! On apprend aussi qu’en 1929, quasiment sur la même zone, un trésor de la même époque fut découvert, il était composé de 100 000 pièces d’argent !

Source : practicaespanol.com

13,5 tonnes d’or

Incroyable saisie pour la police chinoise de Haikou, capitale de la province de Hainan. L’ancien secrétaire du comité du Parti communiste de 2008 à 2010, l’équivalent d’un maire en France, Zang Qi, a été arrêté pour des soupçons de corruption. Et la police chinoise a découvert chez lui, 13,5 tonnes d’or ! Ce n’est pas fini, en plus de cet or stocké au sous-sol de sa vaste résidence, la police a découvert caché un peu partout dans la maison l’équivalent de 30 milliards de dollars en espèces ! Au moins le procureur ne devrait pas manquer d’arguments au procès… La province d’Hainan est peuplée d’environ neuf millions d’habitants, dont les fermes et villages les plus isolés n’ont pas encore l’eau courante ni l’électricité…


Source : thesun.co.uk + Allez voir une des nombreuses vidéos sur la découverte de l’or en tapant dans votre moteur de recherche « gold chinese official corrupt ».

Torque estonien

Une belle découverte pour un prospecteur Estonien, Jegor Klimov. Ce dernier participait à un chantier de fouilles sur un site romain, avec des archéologues et à leurs demandes !

Alors que les recherches étaient finies et que quasiment tout le matériel était remballé, Jegor qui prospectait un champ autour du site de fouilles, a obtenu un bon signal de son détecteur, un coup de pelle lui a fait apercevoir un objet brillant de couleur jaune, de l’or !

Les archéologues appelés à la rescousse ont mis au jour un des plus beaux torques ou colliers d’or d’époque romaine, jamais découverts en Estonie et d’un poids de 175 grammes d’or ! Des bijoux similaires et aux mêmes motifs ont déjà été découverts en Suède et au Danemark. Une poignée d’épée avec elle aussi les mêmes motifs a été découverte en Pologne et une autre semblable en Finlande. C’est une première pour l’Estonie et le plus gros artefact d’or, d’époque romaine, découvert à ce jour en Estonie !

Source : thehistoryblog.com

4 millions d’euros

Pour une seule pièce d’or ! Record historique pour une monnaie islamique, frappée en l’an 723 dans le Calife du successeur direct du prophète Mahomet, à partir d’or qui provenait d’une mine ayant appartenu à Mahomet. C’est ce pedigree et la rareté de cette pièce qui lui a fait pulvériser son estimation, plus du double. Elle était détenue dans une collection privée et est repartie chez un particulier, un collectionneur qui a porté l’enchère à 3 720 000 Livres Sterling, soit plus de quatre millions d’euros avec les frais ! Ce qui en fait la monnaie omeyyade (de la dynastie des Omeyyade) la plus chère à ce jour…

Source : thesun.co.uk

Trésor de l’âge du Bronze

Un des plus gros trésors de l’âge du Bronze pour la région de Londres, Angleterre, découvert en septembre 2018 dans la banlieue-est de Londres, dans une gravière surplombant la Tamise. Il aura fallu un peu plus d’un an pour nettoyer et étudier les artefacts au nombre de 453 ! Composé principalement d’outils et en moins grands nombres d’armes, haches à douille et pointe de lance, le dépôt est daté du Bronze final, entre 900 et 800 av-JC. Probablement, le trésor d’un fondeur, la plupart des objets sont cassés ou endommagés, seuls 77 artefacts sont intacts sur les 453, ce superbe trésor de l’âge du Bronze est désormais exposé au musée de Londres.
Source : thehistoryblog.com

Gladiateurs

Étonnante découverte à Pompéi. Les ruines de la célèbre ville italienne ensevelie par le volcan le Vésuve en l’an 79 nous ont habitué aux découvertes archéologiques, mais celle-ci est particulière : une fresque murale représentant un combat de gladiateurs vraiment réaliste, et même sanglant ! L’un des deux combattants a une main tranchée, on peut même dire que littéralement, il pisse le sang… et implore la pitié du public en levant le pouce de son autre main. C’est le public et le maître de cérémonies – empereur, gouverneur ou autre personnage important– qui accordait ou non, la grâce des combattants blessés. Dans le cas présent, on ne connaît pas la fin de l’histoire…
Source : thehistoryblog.com

 

Record pour un Louis d’Or

Qui n’est pas vraiment un Louis d’or d’ailleurs, puisque cette monnaie vaut quatre Louis d’or, il y avait les Louis d’or, les doubles Louis, les quatre, les six… La monnaie royale n’ayant rien inventé, elle a simplement copié les Romains !
Revenons à cette monnaie de quatre Louis d’or, frappée en l’an de grâce 1640 à l’atelier de Paris. Cette monnaie était proposée aux enchères fin septembre à Bordeaux. Sur une estimation de 70 000 euros, elle a explosé les estimations atteignant la somme colossale de 288 000 euros ! Nouveau record mondial pour ce type de monnaie ! À la question : peut-on découvrir une telle monnaie dans un trésor ? La réponse est oui ! C’est rare, mais tout à fait possible, le seul problème étant que si vous la trouvez en France et que vous la déclarez, vous n’aurez droit à rien…
Source : parismatch.com

Mine de tungstène et d’or

Le tungstène a la particularité d’être le métal le plus proche de l’or, en ce qui concerne le poids, les deux métaux ayant quasiment la même masse volumique, 19,30 pour l’or // 19,25 pour le tungstène, les faussaires se servent d’ailleurs de cette particularité pour fourrer les lingots d’or avec du tungstène… La grosse différence entre les deux métaux, c’est leur dureté, l’or est malléable et fond à 1064°, le tungstène lui est extrêmement dur et réfractaire, son point de fusion est à 3422° ! Il est assez rare de découvrir, à l’état natif, les deux en même temps, c’est pourtant ce que vient de révéler la société “Apollo Minérals” qui envisage de demander un permis d’exploitation pour l’ancienne mine de Salau en Ariège, une mine de tungstène fermée en 1986. Les dernières analyses prouvent que le filon de tungstène est toujours rentable et qu’en plus il contient de l’or ! jusqu’à 16 g par tonne de roche sur les meilleurs veines et 8 g par tonne pour le reste, en plus du tungstène. C’est le seul filon de tungstène connu en France. La demande de ce métal est en hausse constante, c’est la Chine qui détient les plus grosses réserves mondiales de tungstène, 60 % pour les filons connus, et qui fournit plus de 80 % de la demande mondiale. Il serait intéressant de savoir si des prospecteurs ou orpailleurs d’Ariège ont déjà découvert des pépites ou paillettes de tungstène ? Attention, si vous trouvez une pépite de tungstène, de couleur grisâtre et inoxydable comme l’or, ne mordez pas dedans, comme pour tester une pépite d’or, là, vous risquez d’y perdre une dent…
Sources : ladepeche.fr & 20minutes.fr

1000 pièces d’argent

Un trésor du 17e siècle caché dans une église du 14e ! Découverte à l’actif d’une équipe d’archéologues polonais à proximité de la ville de Barczewo. Une majorité de monnaies polonaises de faible valeur à l’époque, des groschens, quelques pièces prussiennes et lituanienne, toutes en argent et ayant été frappées sous le long règne du Roi Sigismund III Vasas (1587-1632). La plupart des monnaies ont beaucoup circulé, l’une d’elle est même percée, laissant penser qu’elle fut un temps portée comme médaille. Le contenant, intact, est original pour un tel dépôt, une petite tasse de céramique émaillée qui était remplie à ras bord et qui est à elle seule un trésor.
Source : thefirstnews.com