MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Édito

Édito 103

Et de nouveau les fêtes de Noël se rapprochent à grands pas, soyez sûrs que vos commerçants préférés auront mis les petits plats dans les grands. Nous en profitons pour saluer et remercier Pictave détection, dernier venu et annonceur dans la revue, qui gère un beau commerce spécialisé pour nous autres passionnés de détecteurs de métaux, dans la Vienne. Au sommaire de ce numéro, des trouvailles, toujours des trouvailles, officielles et nombreuses pour l’Angleterre, secrètes et anonymes pour notre pays. Des histoires comme celle de Jess, Rolland et Pierre sont pourtant d’une très grande fréquence mais une chape de plomb s’est peu à peu étendue sur la France et même ce genre de trouvaille est difficilement mise sur la place publique par peur de représailles et de la loi de juillet 2016. Et pourtant vous avez plaisir à les lire, alors n’hésitez pas à nous envoyer vos anecdotes et trésors. Vous êtes protégés par le secret des sources dont dispose tout journaliste !
Joyeux Noël
Gilles Cavaillé

Edito 102

Enfin, le résultat du concours est définitif, nous avons dépouillé toutes les réponses et vous trouverez le résultat en page 42 avec le nom des gagnants et leurs réponses. En page 20 nous refaisons surgir du passé une histoire de trésor dont les inventeurs se sont fait spoliés. C’est un de nos lecteurs faisant partie des héritiers des découvreurs qui nous a conté cette histoire. Et cette histoire n’est pas claire vraiment. Si notre publication pouvait faire rouvrir ce dossier ce serait un premier pas vers ce qui s’est passé, peut-être en toute légalité, mais sans information délivrée aux intéressés ! Enfin en toute dernière minute, on a déprogrammé un article pour vous faire le plaisir d’admirer, à la place, une belle amphore en situation de fouille et pleine d’or… c’est le trésor de Côme, découvert ce mois de septembre en Italie. Le rêve fait
partie de notre loisir, bonne lecture,

Gilles Cavaillé

Edito 101

La France va bientôt devenir championne du monde de la perte de patrimoine archéologique majeur. Le lobby intégriste des archéologues avait convaincu 47 députés de voter cette loi néfaste pour tous de la propriété archéologique revenant à l’Etat en juillet 2016. En clair : vous trouvez un trésor sur votre terrain ou dans votre maison achetée après cette date, si vous ne pouvez en justifier la propriété directe celui-ci revient à l’Etat. Les récentes attaques et recrudescences de contrôles tout azimut des prospecteurs en France, avec prise d’ADN comme de véritables meurtriers, sont dues aux DRAC qui augmentent ainsi leur mainmise absolue sur les futures trouvailles, et, ceci sans contrôle extérieur, tout sera possible pour eux…

La France est ignorante…

La France fait payer l’abonnement télévisé dans les hôpitaux publics huit à dix fois plus cher que dans les prisons. Une initiative d’un certain Badinter qui avait fait passer sa loi en urgence afin que les détenus puissent regarder le début de la coupe du monde en 1986.

La France manque de bon sens…

La France est championne d’Europe en taux de prélèvements obligatoires (impôts plus prélèvements sociaux) par rapport au produit intérieur brut.

La France grince des dents…

La France est championne du monde de football en juillet 2018 contre la Croatie.

La France exulte de joie…

Panem et circenses, autrement dit : Du pain et des jeux est une phrase extraite d’un poème de Juvenal au premier siècle de notre ère. Un poète d’une acuité visionnaire formidable, 2000 ans avant aujourd’hui

Bonne lecture, 

Gilles Cavaillé

Edito 100

100 numéros ! Tous les deux mois : soit seize ans et huit mois d’existence ! Nous n’en sommes pas peu fiers, c’est une belle aventure que nous sommes heureux de partager avec vous toutes les huit ou neuf semaines. Et bien sûr, nous nous devions de marquer le coup et nous sommes creusés la tête pour créer ce petit jeu numismatique. Il a été conçu pour qu’il soit amusant, pour qu’il ne soit pas trop simple non plus, pour les férus de monnaies romaines, et que tout le monde y trouve sa plage de bonheur. Le véritable gain de ce jeu est surtout le plaisir que vous y prendrez mais bien sûr il y a des lots à gagner ! Les abonnés ont eu de surcroit un cadeau supplémentaire : un beau poster de tous les empereurs romains qui leur donnera éventuellement un coup de main pour identifier les empereurs !

Alors qu’attendez-vous pour vous abonner ? Surtout que le numéro 120, (20 ans d’existence) n’est pas si loin !

Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 99

Nous sommes très excités par la préparation du numéro spécial N° 100 ; trouver des jeux numismatiques agréables, y insérer quelques pièges, mettre en place le concours, éditer le règlement, tout cela est nouveau pour nous. Bien sûr, hors de question de laisser à la traîne le numéro 99, vous y trouverez avec plaisir des articles sur plusieurs trésors découverts. Les brèves sont toujours très riches d’actualités étrangères (et l’on sait pourquoi !), de belles trouvailles, que dis-je belles, magnifiques même, comme cette bague d’évêque trouvée par Adam. L’histoire et la numismatique ont toujours une place importante dans nos pages car c’est l’essence même du prospecteur. Alors prenez plaisir à découvrir ce numéro comme nous à le faire naître !
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 98

Il est encore temps de vous souhaiter à tous une bonne et heureuse nouvelle année 2018. Il y a cent ans se terminait la Grande Guerre et son cortège immense de mort et de malheur. Il nous est paru opportun de faire un article sur le paysage monétaire français en 1918. L’année s’est écoulée et a permis la mise au jour du trésor de l’abbaye de Cluny, splendide trouvaille rarissime des archéologues mais certainement très inférieure en quantité aux nombreux trésors mis au jour par les prospecteurs et non déclarés… Si ! Un trésor fut déclaré dans le courant de l’année mais trouvé au cours de l’été 2017. Il s’agit de celui de Saint-Vran, Gabriel Zagorsky, l’auteur, a enquêté d’autant plus facilement qu’il est issu du village. Nous resterons vigilants pour vous faire part des suites de cette déclaration officielle. En attendant, le Treasure Act a officiellement dépassé le un million deux cent mille trouvailles d’intérêt archéologique majeur en douze ans, mais ça, c’est sur une autre planète…
Bonne lecture !
Gilles Cavaillé

Edito 97

Encore un très grand rallye organisé en Angleterre sous le contrôle des archéologues anglais. Vous aurez un véritable aperçu de l’ambiance de fête et de prospection grâce à l’article de Dimitri qui en est à son second sur place. Dimitri parle de peu de trouvailles mais Carlos, lui, a axé son article sur la belle trouvaille faite par un de ses copains qui en a fait don aux musées anglais : une belle cornucopiae gallo-romaine en bronze. Comme quoi la part de chance existe réellement en détection. Encore faut-il prospecter régulièrement pour se la voir attribuer !!! Fortuna se mérite !
Dans ce numéro, les brèves se taillent la part du lion, les trouvailles mondiales sont toujours plus nombreuses ! Faut-il y voir un nombre sans cesse croissant de prospecteurs ou bien une meilleure information ? Il est vrai que l’info venant d’Angleterre est récurrente car on est dans la légalité. En France on ne trouve rien ! La loi du patrimoine va plomber le moindre trésor découvert fortuite­ment. Mais c’est ce que réclament les archéologues français : « un peu moins de travail svp… »
Bonne lecture.
Gilles Cavaillé

Edito 96

Troisième volet de l’article interactif sur les chaînes de production monétaire, nous abordons dans ce numéro les disques monétaires. Ces objets étudiés récemment selon l’hypothèse la plus pertinente, font partie de la fabrication des monnaies gauloises. Nous n’avons pas la prétention d’en faire un inventaire exhaustif mais au moins de les faire connaître au plus grand nombre : prospecteurs, collectionneurs, numismates et archéologues. Ainsi sortiront-ils des tiroirs et parviendront- ils, pour certains, à être étudiés et répertoriés. Les autres resteront cachés du fait des lois françaises “archéologicides”, ou détruits par ignorance car en vil métal. Je ne me fais plus d’illusion, c’est ma vingtcinquième année de profession dans ce milieu, et on ne nous montre quasiment plus rien. Une chape de plomb s’est abattue sur ce pays et curieusement les trouvailles archéologiques deviennent rarissimes en regard des autres pays qui collaborent avec les prospecteurs… Mais pourtant il est crucial pour notre loisir de montrer notre bonne volonté pour contrer l’obscurantisme primitif de certains courants administratifs bornés et surtout protecteurs de leurs acquis induits.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 95

Une fois de plus un prospecteur travaillant avec la DRAC locale a déclaré un trésor du IIIe siècle trouvé dans un champ labouré. Cela se passe en 2012, il a récupéré sa part après étude en toute discrétion. A l’occasion de la vente de la part de l’inventeur, la feuille de chou locale en fait ses gros titres et Bam ! l’HAPPAH porte plainte contre X pour utilisation illégale de détecteur de métaux. Son président que je ne nommerai pas, ferait mieux de se pencher sur la dernière étude scientifique anglaise : « Les effets des labours sur les artefacts enfouis » dont je vous cite la conclusion : « De manière cruciale, les résultats montrent que le niveau de fragmentation des artefacts récupérés augmente avec le temps. Le labour est la cause principale de la dégradation complète des artefacts métalliques. Et donc la récupération par détection de métaux (bien que certains soient destructeurs) est préférable à l’alternative de ne rien faire… » Que dire de plus ? Reparler de la bêtise de nos administrations ? Non ! Moi je continue à prospecter parce que j’aime ça et quand la chance me sourit, je communique mes infos à des gens triés sur le volet, que je connais, qui aiment leur métier et respectent mon anonymat.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 94

Cette fin de mois de mai démarre avec un nouveau modèle de détecteur de la célèbre marque Garrett. Le modèle AT Max vient d’arriver sur le marché européen, équipé en série du nouveau casque sans fil MS3. Il offre un parfait exemple du confort recherché et de sa polyvalence avec son étanchéité jusqu’à trois mètres. Les archéologues vont encore se faire des cheveux blancs ! Enfin pas tous, certains ont compris et travaillent en toute confiance avec les prospecteurs de leurs régions mais chut, il ne faut pas le dire ! C’est pour ouvrir les yeux aux récalcitrants que nous avons ouverts les articles interactifs. Rappelez-vous : nous avons reçu sept pointes de Palmela supplémentaires sur les 49 officiellement répertoriées. C’est peu, à mon humble avis il y en a vingt fois plus dans les collections des prospecteurs. Mais ce n’est pas fini vous avez tout le temps de vous décider à nous envoyer vos photos. Je suis persuadé que vous ferez de même pour ce nouvel article : « Les chaines de la production monétaire en Gaule ». Les collectionneurs de monnaies gauloises vous seront reconnaissants d’exhiber à leurs yeux le coin monétaire inconnu, pour leur plus grand bonheur et pour une meilleure connaissance de l’outillage et de la production des monnaies. Allez jetez-vous à l’eau et envoyez-nous anonymement vos photos.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé