MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Édito

Edito 96

Troisième volet de l’article interactif sur les chaînes de production monétaire, nous abordons dans ce numéro les disques monétaires. Ces objets étudiés récemment selon l’hypothèse la plus pertinente, font partie de la fabrication des monnaies gauloises. Nous n’avons pas la prétention d’en faire un inventaire exhaustif mais au moins de les faire connaître au plus grand nombre : prospecteurs, collectionneurs, numismates et archéologues. Ainsi sortiront-ils des tiroirs et parviendront- ils, pour certains, à être étudiés et répertoriés. Les autres resteront cachés du fait des lois françaises “archéologicides”, ou détruits par ignorance car en vil métal. Je ne me fais plus d’illusion, c’est ma vingtcinquième année de profession dans ce milieu, et on ne nous montre quasiment plus rien. Une chape de plomb s’est abattue sur ce pays et curieusement les trouvailles archéologiques deviennent rarissimes en regard des autres pays qui collaborent avec les prospecteurs… Mais pourtant il est crucial pour notre loisir de montrer notre bonne volonté pour contrer l’obscurantisme primitif de certains courants administratifs bornés et surtout protecteurs de leurs acquis induits.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 95

Une fois de plus un prospecteur travaillant avec la DRAC locale a déclaré un trésor du IIIe siècle trouvé dans un champ labouré. Cela se passe en 2012, il a récupéré sa part après étude en toute discrétion. A l’occasion de la vente de la part de l’inventeur, la feuille de chou locale en fait ses gros titres et Bam ! l’HAPPAH porte plainte contre X pour utilisation illégale de détecteur de métaux. Son président que je ne nommerai pas, ferait mieux de se pencher sur la dernière étude scientifique anglaise : « Les effets des labours sur les artefacts enfouis » dont je vous cite la conclusion : « De manière cruciale, les résultats montrent que le niveau de fragmentation des artefacts récupérés augmente avec le temps. Le labour est la cause principale de la dégradation complète des artefacts métalliques. Et donc la récupération par détection de métaux (bien que certains soient destructeurs) est préférable à l’alternative de ne rien faire… » Que dire de plus ? Reparler de la bêtise de nos administrations ? Non ! Moi je continue à prospecter parce que j’aime ça et quand la chance me sourit, je communique mes infos à des gens triés sur le volet, que je connais, qui aiment leur métier et respectent mon anonymat.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 94

Cette fin de mois de mai démarre avec un nouveau modèle de détecteur de la célèbre marque Garrett. Le modèle AT Max vient d’arriver sur le marché européen, équipé en série du nouveau casque sans fil MS3. Il offre un parfait exemple du confort recherché et de sa polyvalence avec son étanchéité jusqu’à trois mètres. Les archéologues vont encore se faire des cheveux blancs ! Enfin pas tous, certains ont compris et travaillent en toute confiance avec les prospecteurs de leurs régions mais chut, il ne faut pas le dire ! C’est pour ouvrir les yeux aux récalcitrants que nous avons ouverts les articles interactifs. Rappelez-vous : nous avons reçu sept pointes de Palmela supplémentaires sur les 49 officiellement répertoriées. C’est peu, à mon humble avis il y en a vingt fois plus dans les collections des prospecteurs. Mais ce n’est pas fini vous avez tout le temps de vous décider à nous envoyer vos photos. Je suis persuadé que vous ferez de même pour ce nouvel article : « Les chaines de la production monétaire en Gaule ». Les collectionneurs de monnaies gauloises vous seront reconnaissants d’exhiber à leurs yeux le coin monétaire inconnu, pour leur plus grand bonheur et pour une meilleure connaissance de l’outillage et de la production des monnaies. Allez jetez-vous à l’eau et envoyez-nous anonymement vos photos.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 93

Dans ce numéro, de nouveaux auteurs font leur apparition. Ils vont étoffer la palette des articles du magazine de leurs passions respectives. On ne présente plus Monsieur André Milhorat qui était depuis fort longtemps un des auteurs reconnus de la regrettée revue « Numismatique & Change ».Tout au fil de l’année, il vous dévoilera les trésors numismatiques modernes que l’on peut retrouver par hasard dans son porte-monnaie : les deux euros commémoratives des pays de l’Union européenne. Un grand merci à Monsieur Cédric Lopez pour son article sur les monnaies à la croix languedocienne qui ravira les amateurs de ce monnayage local
par les informations qu’il nous délivre sur la datation et les influences extérieures au Languedoc. Je n’aurai pas assez de place pour parler de tous les auteurs qui collaborent avec nous, nous y reviendrons une autre fois. Une nouvelle pointe de flèche de Palmela a été déclarée à la revue par Cyril, c’est la septième, on est loin du compte alors faites le tour de vos boites de merdouilles pour enrichir cette spécificité de pointe. On compte sur vous !
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 92

 

En plein hiver, il est agréable de se réchauffer avec la belle histoire vécue par Sylvain et Laetitia en Australie à la recherche de pépites d’or. On palpite avec eux sur leurs déconvenues, leurs hésitations et bien sûr leur première trouvaille. Cette histoire, j’en suis certain, est le petit rien qui va décider d’autres prospecteurs à tenter l’aventure australienne si enrichissante en souvenirs et vécus !
Dans un autre registre, Gilles Collaveri a réussi, dans son enquête sur le crash d’un bombardier allemand, à réunir une médaille retrouvée sur le lieu du crash et la photo du pilote portant cette même médaille. Qui n’a jamais rêvé de mettre un visage sur la dernière personne qui a perdu ce bijou, cette monnaie ou cet objet retrouvés des années, voire des siècles plus tard, par votre détecteur ?
Je vous souhaite, pour cette nouvelle année, une foule de trouvailles, de l’adrénaline, des heures de détection pour vous maintenir en forme et un improbable évènement qui per­mettrait à nos détracteurs de prendre conscience de leur stupidité !
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

 

Edito 91

Un peu déçus mais pas découragés par le très faible investissement des inventeurs de pointes de flèches de Palmela, nous savons que des prospecteurs refusent de participer par peur de représailles, c’est une erreur ! Notre statut  journalistique protège de facto nos sources, alors participez en masse et en dernière limite vous pouvez utiliser un envoi postal anonyme pour vos photos. On y perdra en qualité d’image mais l’important est d’exploser les données connues. Inventeur, vous seriez vous-même ravi, de voir qu’un collègue en a trouvé une pas loin de la vôtre…
Antoine 64, est un véritable conservateur virtuel de musée, un musée non pas de monnaies antiques, non pas de statues de marbres romaines mais un musée de détecteurs. Il nous fait le plaisir de remonter le temps et nous montrera, au fil des numéros à venir, l’évolution des détecteurs de métaux jusqu’à aujourd’hui.
    Bonne lecture et joyeux Noël à tous !
    Gilles Cavaillé

Edito 90

Les vacances ont-elles porté leurs fruits ? Les prospecteurs passionnés ont mis à profit cette période pour cumuler camping sauvage, prospection au fin fond de la nature, dans des paysages idylliques et porteurs d’histoires. D’autres se sont contentés de passer leurs détecteurs dans les terrains alentours de leur location saisonnière. Qu’importe l’endroit (non classé !), tout le monde trouve toujours son bonheur un détecteur à la main. Et bientôt, cette même main sera équipée du nouveau pin pointeur XP qui est la nouveauté de cette rentrée 2016. On lui prédit un bel avenir. Dans ce numéro 90, nous attaquons un nouveau type d’articles, les articles interactifs. Il s’agit de grouper et de répartir géographiquement des trouvailles particulières : la pointe de flèche de Palmela a été choisie pour ce premier essai. Il est important que chaque prospecteur y participe pour produire une base de données qui puisse changer la maigre donne que possèdent les archéologues français en la matière. On compte sur vous !
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 89

L’été s’est bien installé, profitez-en bien ! Pour terminer en beauté cette saison estivale, deux évènements majeurs, le rallye de Najac (dernier weekend d’août) et le premier rallye XP European en Angleterre (17 septembre) où nous serons présents, s’offrent à vous pour un dernier baroud de bonheur ! En attente de ces dates, vous pouvez vous plonger dans l’un des paradis du chercheur de trésor, la République dominicaine, mise à l’honneur dans l’article Deuxième raid page 10. Les prospecteurs préférant nos paysages français liront avec plaisir les histoires vécues par nos amis locaux. Enfin, les rubriques habituelles sont toujours présentes et l’appel au prospecteur s’essouffle un peu même si nous vous faisons admirer toujours de belles trouvailles. Alors n’hésitez pas, un CD anonyme reçu de votre trouvaille trésoraire vous garantit un anonymat complet, nous dupliquons les images pour effacer les informations de celles-ci et le CD est détruit. On compte sur vous !
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 88

On continue inlassablement notre travail de communication en publiant l’interview d’une archéologue anglaise qui se félicite du travail des prospecteurs de son pays. Il est temps de passer à l’action : de dénoncer les systématiques disparitions de monnaies rares et chères dans les musées, d’attaquer en justice chaque abus par position dominante de la fonction (comme nous le faisons dans le procès de la météorite où le préfet a fait appel des 7000 euros d’astreintes qu’il doit nous verser !) de fournir des preuves à des gens organisés qui montent des dossiers qui nous permettront de lutter contre la montée extrémiste et déviante des fonctionnaires de la culture.
Enfin pour terminer sur une note plus réjouissante, Garrett le leader mondial, vient de sortir une nouvelle série, nous vous présentons le 400i, (le haut de gamme de la nouvelle ligne) dans le banc d’essai d’Éric, notre testeur pro. A Najac, s’ouvrent de nouveaux horizons, avec 20 hectares de terres jamais prospectées. Le plus célèbre rallye de France aura lieu le dernier weekend d’août. Au plaisir de vous y retrouver.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Edito 87

Dans ce numéro, de nouveaux auteurs font leur apparition. Il s’agit de gens passionnés dans des domaines très variés. Cela va aussi bien de la recherche de corsaires du XVIIIe siècle à la Réunion par Monsieur Benoit Forestier à l’émouvante découverte de la vie d’un poilu grâce à sa plaque militaire par Cyrille. Ce dernier article est sous la forme d’un tutoriel pour vous permettre, seul, de retrouver la trace des descendants des éventuelles plaques que vous exhumez.
Vous retrouverez aussi avec plaisir, Notre Régis Najac national, qui nous offre une grande première dans la vie d’une revue de détection : l’interview sans concession d’un professionnel de L’Inrap, qui pour notre bonheur, ne mâche pas ses mots et parle sans détours des méfaits administratifs à l’origine des destructions de sites archéologiques en France… A lire et à partager.
Pour finir, Garrett renouvelle ses publicités dans nos pages pour annoncer de nouveaux produits courant avril. La demande étant mondiale, la société demande instamment aux professionnels de ne pas faire de prévente de cette nouvelle série tant qu’ils ne seront pas fournis. Cela n’a pas été suivi partout. Il y a de fortes chances que les premiers pré-acheteurs des Ace 400 et 300i attendent au moins deux mois avant de recevoir leurs détecteurs…
Bonne lecture
Gilles Cavaillé