MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Archive pour mai, 2017

Agenda 94

TOULON • 83
Samedi 3 juin 2017
Bourse toutes collections
Salle de l’Eglise Jean Bosco au Mourillon, 3 bld Cuneo, 83000 Toulon
De 14h à 18h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.80.02.07.14

CARQUEIRANNE • 83
Dimanche 4 juin 2017
11e bourse multicollections
Gymnase du Grand Chêne, allée des grandes vignes, 83320 Carqueiranne
De 9h à 18h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.22.80.77.36

MAMERS • 72
Dimanche 4 juin 2017
36e foire aux collectionneurs
Espace Saugonna, 2 rue de la Gare, 72600 Mamers
De 9h à 17h. Entrée 1,50 e €

VILLENEUVE-SUR-LOT • 47
Dimanche 4 juin 2017
25e salon du collectionneur
Parc des Expositions Georges Lapeyronie, route de Fumel, 47300 Villeneuve-sur-lot
De 9h à 18h. Entrée 2 e€
Renseignements : 05.53.49.27.75

AVIGNON • 84
Dimanche 18 juin 2017
52e salon numismatique
Hôtel Ibis Styles, 2 968 avenue de l’Amandier, 84000 Avignon
De 9h à 17h. Entrée gratuite
Renseignements : 04.90.14.97.51

CHINON • 37
Dimanche 18 juin 2017
19e Bourse Multicollections Chinonaise
Espace Rabelais, rue de la Digue Saint-Jacques, 37500 Chinon
De 9h à 17h30. Entrée gratuite
Renseignements : 02.47.93.47.33

REVEL • 31
Dimanche 23 juin 2017
15e bourse d’été
Halle Centrale, place Philippe VI de Valois, 31250 Revel
De 9h à 18h. Entrée gratuite
Renseignements : 05.62.18.51.54

AIX-LES-BAINS • 73
Dimanche 25 juin 2017
32e Bourse aux monnaies d’Aix-les-Bains
Casino Grand Cercle, salon Lamartine, 200 rue du Casino, 73100 Aix-les-Bains
De 9h à 17h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.08.07.61.62

BAGES • 66
Dimanche 25 juin 2017
12e bourse multicollections
Salle Louis Noguères, route d’Ortaffa, 66670 Bages
De 9h à 18h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.86.16.51.23

TAVERNY • 95
Dimanche 2 juillet 2017
17e bourse numismatique
Salles des fêtes, place Charles de Gaulle, 95150 Taverny
De 8h30 à 16h. Entrée gratuite
Renseignements : 01.34.21.78.39

SAINT HILAIRE DE RIEZ • 85
Dimanche 9 juillet 2017
51e bourse des collectionneurs
Salle de la Baritaudière, rue des Pins, 85800 Saint Hilaire de Riez
De 9h à 18h30. Entrée gratuite
Renseignements : 02.51.55.33.74

EAUZE • 32
Dimanche 16 juillet 2017
14e Bourse numismatique et archéologique
Hall des expositions, face à l’Hôtel de Ville, 32800 Eauze
De 10h à 17h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.61.75.84.62

Sommaire 94

Vécu
Cahiers de prospection 1995
Meeting Garrett Italie 2017
Brève de bronze
Chasse au cercueil !

Brèves

Histoire
L’histoire de l’or de la France en 39/45

Article interactif
Les chaines de la production
monétaire gauloise

Numismatique
La Nouvelle Aquitaine, une grande partie de l’ancien territoire d’Aliénor d’Aquitaine – 1e partie
2 e commémoratives
Animaux sur les monnaies
Les cinq portraits officiels d’Elisabeth II
Les assignats métalliques
des frères Monneron

Rétro
Les premiers détecteurs de métaux tout public – Suite

Trouvailles
Monnaies/objets

Technique de prospection
La mer et ses trésors cachés

Librairie

Agenda

Courrier

Petites annonces

Edito 94

Cette fin de mois de mai démarre avec un nouveau modèle de détecteur de la célèbre marque Garrett. Le modèle AT Max vient d’arriver sur le marché européen, équipé en série du nouveau casque sans fil MS3. Il offre un parfait exemple du confort recherché et de sa polyvalence avec son étanchéité jusqu’à trois mètres. Les archéologues vont encore se faire des cheveux blancs ! Enfin pas tous, certains ont compris et travaillent en toute confiance avec les prospecteurs de leurs régions mais chut, il ne faut pas le dire ! C’est pour ouvrir les yeux aux récalcitrants que nous avons ouverts les articles interactifs. Rappelez-vous : nous avons reçu sept pointes de Palmela supplémentaires sur les 49 officiellement répertoriées. C’est peu, à mon humble avis il y en a vingt fois plus dans les collections des prospecteurs. Mais ce n’est pas fini vous avez tout le temps de vous décider à nous envoyer vos photos. Je suis persuadé que vous ferez de même pour ce nouvel article : « Les chaines de la production monétaire en Gaule ». Les collectionneurs de monnaies gauloises vous seront reconnaissants d’exhiber à leurs yeux le coin monétaire inconnu, pour leur plus grand bonheur et pour une meilleure connaissance de l’outillage et de la production des monnaies. Allez jetez-vous à l’eau et envoyez-nous anonymement vos photos.
Bonne lecture
Gilles Cavaillé

Trésor à vendre

Ou pas ? 26 octobre 1859, le Royal Charter, un navire anglais avec plus de 600 personnes à bord était drossé sur les récifs non loin de la plage de Porth Alerth sur la côte Nord de l’Angleterre. Plus de 450 personnes trouveront la mort dans le naufrage. Le Royal Charter rentrait d’Australie avec de nombreux chercheurs d’or rentrant au pays fortune faite ! Sans compter une belle quantité d’or transportée pour le compte de la banque d’Angleterre. Dans les décennies qui ont suivi, de nombreux chasseurs de trésors se sont lancés sur les traces du Royal Charter, dans les années 1970 un groupe de plongeurs localisa l’épave et réussit à remonter pas mal d’or, sous forme de monnaies, bijoux et pépites. Les plongeurs s’étaient mis d’accord pour ne pas vendre leurs trouvailles… L’un d’eux, John Leyland est récemment décédé, sa veuve avait mis en vente des pièces d’or, six souverains, un demi-souverain, une broche ornée d’une pépite et deux bagues provenant de l’épave, la première estimation du lot étant de 4000 livres sterling !
La mise en vente ayant été contestée par d’anciens plongeurs, le lot a été retiré de la vente pour l’instant, l’accord passé entre les plongeurs en 1970, n’était que verbal…
Cette affaire a pour mérite de remettre sur le devant de la scène la fortune engloutie du Royal Charter. Tout n’a pas été renfloué, loin de là, pour ce que l’on connait des divers inventaires, sans compter l’or de contrebande et sur ce type de navire il y en avait toujours ! Il y a quelques mois, un prospecteur anglais déclarait la découverte d’une pépite provenant certainement du Royal Charter (M&D 90) simplement ramassée sur une plage près du site du naufrage, mais une pépite de 97 grammes !
Sources : dailypost.co.uk / Monnaies & Détections n° 90

93.05

Bonjour, trouvée dans une prairie près de Valenciennes. Pourriez-vous m’aider à avoir une identification précise de cette monnaie et sa cote en cet état ? Je n’ai pas le poids mais son diamètre est de 28 mm. Merci d’avance cordialement, Ludovic.
28 mm correspondent à un tiers d’écu, et il s’agit du type appelé écu de France. La quantité de frappe dépasse les huit millions, elle est en argent 917 millième, son poids doit être de 8,09 g avec une tranche cordonnée. LUD. XV. D. G. FR. ET. NAV. REX. Avers : buste juvénile de Louis XV à droite, lauré et cuirassé ; trèfle et animal sous le buste (Louis XV, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre). Le revers quant à lui présente : SIT NOMEN DOMINI. – A – .BENEDICTVM 1720. Ecu de France couronné (Béni soit le nom du Seigneur). Un même tiers d’écu s’est vendu sur ebay à 62 euros avec un flanc neuf, le votre est en état TTB et frappé sur une reformation, il s’évalue 80 euros.

Animaux sur les monnaies

Avertissement : Vous trouverez ici toutes les monnaies connues représentant des animaux. Devant leur nombre, nous avons été obligés de faire une sélection en ne répertoriant que celles issues de frappes courantes officielles. Sont également exclues de cette liste, les monnaies représentant des espèces différentes ensemble, avec des gravures trop stylisées, symboliques (comme la colombe de paix), faisant partie d’armoirie ou mythologiques. Pour ne pas alourdir le texte pour les non-initiés à la zoologie, les termes scientifiques ont été réduits.

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 93

Trésor de torques

Deux Anglais cherchant des trésors dans la région de Staffordshire, très riche en trésors de toutes époques, ont mis au jour avec leurs détecteurs le jackpot ! Un trésor de torques en or ! Quatre torques, trois colliers et un bracelet, il manque un morceau sur l’un des quatre, peut-être le contact avec un engin agricole. Les torques ont été trouvées en surface, séparées à peu près d’un mètre chacun, dans un champ déjà prospecté en 1997… L’un d’eux est tout simplement superbe, les tampons sont finement ciselés. Mark Hambleton et Joe Kania, les deux prospecteurs inventeurs, tous les deux équipés de Déus, ne sont pas des débutants, Mark ayant commencé à détecter avec son père il y a plus de 20 ans ! Tous les deux avaient fait une pause, arrêtant la détection pendant quelques années ils ne trouvaient pas grand-chose d’intéressant… Ils ont remis ça récemment, le père de Mark les ayant convaincus de laisser tomber la pêche et de reprendre la chasse aux trésors et ils ont bien fait ! Il n’y a pas encore d’estimation du trésor, mais vu la qualité des torques, elle sera sûrement très intéressante pour les inventeurs. A suivre…
Source : dailymail.co.uk

93.04

Trouvé par Christophe dans le 77, un demi-batzen du canton de Berne, Suisse. C’est une monnaie en billon usée, de valeur très faible, moins de 10 euros. MONETA REIPUBLICAE. BERNENSIS. Description avers : Écu festonné aux armes de Berne. Revers : DOMINUS PROVIDEBIT 1718. Description revers : Croix échancrée.

2 € commémoratives

Nouveautés

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 93

68 000 monnaies

Trois ans ! Il aura fallu trois années aux archéologues anglais pour séparer, une par une, les monnaies composant l’énorme trésor de Jersey. Le plus gros dépôt de monnaies gauloises connu à ce jour ! Un peu plus de 68 000 monnaies, on n’a pas le chiffre exact, personne ne trouvant le même compte ! Le trésor, rappelons-le, fut découvert en 2012 par des prospecteurs amateurs qui le traquaient avec leurs détecteurs depuis 30 ans ! Il n’y a que les chasseurs de trésors pour être aussi acharné… Tout ça, grâce à quelques monnaies gauloises trouvées dans un champ voisin par un agriculteur il y a trois décennies. Les monnaies sont attribuées principalement à des tribus armoricaines, en grande majorité des Curiosolites, le trésor fut caché vers -30/-50 av JC, soit à l’époque où les tribus fuyaient devant l’invasion romaine de Jules César. Quelques objets en or, des torques assez frustes, un superbe pendentif fait d’un fil d’or torsadé, des perles de verre et les restes d’un sac de cuir accompagnaient les monnaies.
Le gouvernement de Jersey doit maintenant statuer sur le devenir du trésor, l’acheter, les inventeurs et propriétaires du terrain attendent leurs primes, ou le vendre aux enchères ? Cette dernière option risque de faire plonger la côte des Curiosolites… A sa découverte son estimation était de 10 millions de livres sterling !
Source : smithsonianmag.com