MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Antique ou en toc ?

Ne pas se retourner ! Mais quitter les lieux le plus vite possible.

Le soir arrive précipitamment en cette saison ! La maison qu’il vient de “visiter” est celle de la vieille folle du village, une pauvre femme qui, d’après la rumeur, cache de l’argent chez elle. La maison était vide, la porte n’était pas fermée à clé. Pas de chien, pas d’alarme ! Mais pas de magot non plus ! Heureusement avant de partir, il a eu la bonne idée de passer à l’étage par la salle de bain et la chance d’aviser une élégante petite boite en marqueterie dont il s’est emparé et qu’il a ouverte fébrilement. Ce qu’il découvre à l’intérieur fait bondir son cœur ! Des bijoux : montres, bagues en or avec des pierres, des chaines, des broches, des colliers.
Ça brille et ça fait briller ses yeux ! Tout est calme mais il dévale malgré tout les marches quatre à quatre sans avoir oublié le beau coffret qu’il tient à la main. Ouvrir la porte ! Écouter ! Sortir au bon moment. Le bon moment c’est justement l’instant crucial où se jouent les destins. Ne pas se faire repérer ! Sa poitrine le fait souffrir tellement son cœur s’emballe comme un animal sauvage enfermé dans sa cage thoracique.
Il sent que c’est maintenant ou jamais, il passe la porte, la referme doucement, ouvre le petit portail qui donne sur la rue. Il y est presque mais à l’instant de refermer le portillon, un véhicule arrive, ralentit et se gare en face de la maison. Il est sûr que le chauffeur l’a regardé d’un drôle d’air en sortant de sa voiture. Il a envie de courir mais sa tête lui intime l’ordre de ne pas le faire. A l’angle de la rue, il prend à gauche. Sa tête maintenant, peut bien lui commander tout ce qu’elle veut mais il ne l’écoute plus, il court, il s’enfuit comme un animal qu’on traque. Plus il met de distance et plus il se dit que le voisin ne l’aura finalement peut-être pas remarqué. Quand aux bijoux, Il trouvera bien quelqu’un, plus tard, qui les lui achètera un bon prix. Un jour, devant la vitrine d’une bijouterie, il rêvait de s’offrir une jolie chevalière ! La classe ! Mais vu le prix, il avait cessé de rêver. Alors il imagine tous ces bijoux en or qu’il a dérobés. Une fortune pour lui ! La montre de femme en argent doit valoir à elle seule quelque chose ! Alors il n’ose même pas imaginer la grosse montre d’homme en or !

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 103

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback depuis votre site web.

Laisser une réponse

*