MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Trouvaille 66.14

Bravo pour votre revue que nous lisons, mon mari et moi, avec grand plaisir à chaque publication. Nous lisons chaque page avec avidité.

Nous venons de trouver cette chevalière en or dans un champ à 30 cm de profondeur, dans l’Aude, autour de Narbonne, avec notre Deus. Nous ne connaissons pas le poids, faute de balance. Les 2 poinçons ne comportent aucun dessin à l’intérieur (vus au microscope). Nous ne savons pas s’il y a eu beaucoup d’exemplaires de cette chevalière qui est superbe, on la croirait neuve. La datation est, nous pensons, aux alentours de 1860, ou peut-être a-t-elle été achetée beaucoup plus tard, en souvenir de cet empereur. Avez-vous une idée de la valeur de cette bague, bien qu’à nos yeux, elle ait une valeur inestimable. 

Bien cordialement, Corinne et Didier.

La valeur de cette bague est fonction du poids et du titrage d’or de la bague. Sans le poids inutile de donner sa valeur mais les officines honnêtes rachètent à trente euros plus ou moins le gramme du dix huit carats, ce qui doit être le cas de cette chevalière, même si les poinçons sont un peu effacés. Mettons l’accent sur la reproduction de la pièce or de vingt francs qui est assez « naïve » et bien loin du portrait martial de Napoléon III. Il s’agit là d’une gravure et non pas d’une reproduction à la cire perdue. Tout ceci n’enlève rien à la joie d’exhumer ce bijou. Quand à la datation je serais plus tardif et envisagerai plutôt l’époque de l’entre deux guerres.

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback depuis votre site web.

Laisser une réponse

*