MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Les trésors de Mel Fisher aux enchères !

Il y a 30 ans, le 20 juillet 1985 c’était le jour ! Celui que le chasseur de trésor, Mel Fisher attendait et espérait après de nombreuses années de chasses aux trésors. Mel découvrait les premiers artefacts d’une des plus fabuleuses épaves à trésor, celle du Nuestra Señora de Atocha, qu’un ouragan avait envoyée par le fond en 1622 au large de la Floride, États-Unis. L’Atocha fera de Mel un homme riche, plus de 400 millions de dollars, après plusieurs procès, gagnés (il y a toujours des rapaces quand on trouve une fortune…) contre l’état de Floride. L’Atocha sera aussi à l’origine d’un des plus grands malheurs de sa vie, un de ses fils trouvera la mort en plongeant sur l’épave. Des tonnes d’or, d’argent, des milliers d’émeraudes, le site de fouille donne toujours, l’épave ayant été disloquée sur plus de 15 kilomètres !

Mel Fisher est décédé en 1998, pour célébrer les 30 ans de sa découverte la société Mel Fisher dirigée aujourd’hui par sa fille a mis aux enchères des objets, choisis parmi les préférés de Mel. Le résultat de la vente a été à la hauteur du légendaire trésor. Un calice en or : 370 000 €, une croix sertie d’émeraudes colombiennes : 106 000 €, plusieurs bagues serties elles aussi d’émeraudes, vendues entre 9 000 et 190 000 €, un lingot d’or bardé de poinçons : 84 000 €, pour 13 500 € on pouvait repartir avec une chaîne en or de 487 grammes ! Et ainsi de suite… le total de la vente ayant dépassé les 2 millions de dollars.

Le lot qui a le plus déçu par son résultat est une cuillère en or, probablement inca on peut y voir des condors, elle est partie à 55 000 € sur une estimation de 150 000 !

L’objet le plus étonnant et le plus mystérieux était certainement un bézoard serti dans un pendentif en or. Qu’est-ce qu’un bézoard ? Eh bien c’est un calcul d’origine humaine ou animale que l’on trouve, quelquefois, dans l’estomac de l’un ou de l’autre (comme les calculs rénaux qui sont plus connus…) En 1622 c’était considéré comme l’arme absolue contre le poison ! Peu ragoûtant, il s’est tout de même vendu 8 000 €. Quand on achète un objet ou une monnaie provenant d’un trésor aussi fantastique que celui de l’Atocha, on achète un bout de rêve et ça n’a pas vraiment de prix…

Source et résultat de tous les lots sur :

https://www.liveauctioneers.com/catalog/74178_the-mel-and-deo-fisher-collection-august-5

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback depuis votre site web.

Laisser une réponse

*