125.04

Bonjour. Voilà un nouveau défi… Un petit vase en étain je pense : hauteur 9 cm, base 2,8 cm, sommet 3,2 cm et un poids de 84 g. Les motifs sont un long dragon (doré à l’or fin ?) et un autre, une espèce de poisson où il manque un morceau. Je rajoute à ce premier objet un jeton ? Diamètre 22 mm pour un poids de 4,9 g. Je pense 2 lettres enlacées sur une face. Sur l’autre : une danseuse perchée sur une petite roue semant… ? Le plaisir de lire votre revue. Cordialement. Trouvés au détecteur Déus, le vase, de mémoire colline entre Digne et Marcoux dans le 04 et le jeton dans un champ à Le Brusquet toujours dans le 04. Jules Faustulus
On vous avoue qu’il est difficile d’appréhender dans son ensemble le dragon et l’autre gravure. Il semble que le dragon soit en relief et doré à l’or et l’autre dessin étant au contraire gravé dans le vase. A priori la première idée qui nous vienne à l’esprit serait un objet de facture chinoise. Il se pourrait que ce fût une petite urne funéraire pour animal de compagnie par exemple ? Tout est possible et c’est l’un des plaisirs de la prospection : on trouve des choses étranges à mille lieues des endroits où ils devraient se trouver.

Quant à votre jeton, on penche plus pour une médaille, d’un côté un personnage dans la position de la semeuse de Roty mais tenant un objet allongé non identifié, bouclier ? Il y aurait une roue près du pied gauche. Un liséré entoure la scène comprenant quinze étoiles. Le revers comprend le même liséré et deux lettres remplacent le personnage A et R. Si un lecteur a une idée, qu’il nous la soumette ! Période estimée fin du XIXe siècle.

98.03

Bonjour à tous, voilà un objet à identifier qui semble provenir de l’époque romaine. Il mesure 42 mm de long pour 6 mm de diamètre maximum et il est en cuivre. Eric 04
Les objets surgissent de terre et posent sans cesse de nouvelles questions aux nouveaux venus. C’est un objet récurrent de par les questions qu’il soulève régulièrement. Il s’agit d’une agrafe à crochet de la période mérovingienne. Le corps de l’agrafe est décoré de petites stries perpendiculaires au corps. Le trou central servait à fixer l’agrafe sur le vêtement pour éviter de le perdre.

Trouvaille 81.13

Bonjour, je me prénomme Cyril, j’ai trouvé cette fibule en parfait état sur un vieux chemin forestier dans le 04. J’aurais aimé avoir une datation car je n’en trouve pas de semblable sur Internet. Je l’ai trouvée en l’état, je l’ai à peine passée sous l’eau pour enlever la terre. Je suis un lecteur assidu de votre revue, je suis sûr que vous allez m’aider. Merci d’avance pour votre réponse. Vive la détection !

Fibule a navicella avec protubérances, à corps renflé, à l’emplacement le plus large, présence de deux excroissances moulurées perpendiculaires à l’arc ; décor de lignes perpendiculaires et stries au resserrement de l’arc, ressort unilatéral à 3 spires, pied étiré avec bouton mouluré à l’extrémité, porte-ardillon en gouttière. Datation 800-600 avant JC. Très jolie et bien conservée trouvaille.