MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Angleterre’

Bague médiévale

Un prospecteur de l’île de Man, ancienne colonie viking et surtout connue de nos jours pour la plus spectaculaire course de moto du monde, a réalisé une belle découverte. Gordon Graham a avoué s’être mis à la détection tout récemment, après avoir vu la série TV anglaise « Detectorists » que l’on a déjà évoquée à plusieurs reprises, et il a bien fait puisque son nouveau loisir lui a permis de découvrir une belle bague médiévale, datée des années 1400. Elle ressemble fortement par son design à la bague dite de Jeanne d’Arc (M&D 90). Elle a reçu la mention trésor et a été déposée au musée de Manx pour analyses et estimation…
Source : bbc.com

Dans un pot de margarine…

En 2008, quelque part dans le Comté d’Oxford, Angleterre, un agriculteur qui se passionne aussi pour la chasse aux trésors, c’est une activité banale en Angleterre, prospecte ses propres champs ; au moins il est tranquille, il n’a rien à demander à personne… Au cours d’une prospection, il découvre avec son détecteur une statuette en bronze, en plusieurs morceaux, il en manque d’ailleurs quelques-uns. Notre agriculteur, chasseur de trésor et inventeur, pense que c’est une copie moderne sans intérêt. La statuette finit tout de même dans un pot de margarine, pour préserver le métal…
10 ans plus tard, un prospecteur amateur frappe à la porte de notre agriculteur et lui demande l’autorisation de prospecter ses terres, entre amateurs de chasse aux trésors, la discussion s’engage et l’agriculteur se souvient de sa statuette !
Le nouveau venu y voit – à juste titre – un bronze romain, une Minerve ! Il lui conseille de la déclarer, ce qui fut fait. La Minerve ayant reçu la mention “trésor” est désormais en restauration à l’Oxford-Museum, mieux vaut tard que jamais…
Source : qz.com

Avec ses bottes…

Découverte spectaculaire dans la vase de la Tamise au niveau de Londres. Les archéologues ont mis au jour le squelette complet d’un homme pris dans la vase depuis au moins 500 ans ! Ce dernier avait encore ses bottes de cuir montant presque jusqu’aux genoux. La Tamise est le plus gros site archéologique de Londres. Les mouvements d’eau, dûs aux marées qui atteignent Londres, permettent régulièrement d’y faire des découvertes archéologiques, y compris à l’aide de détecteurs de métaux, pour les particuliers. Voir l’article sur les Mudlarks (fouilleurs de vase) du numéro 60.
Sources : cnews.fr – Monnaies & Détections n° 60

Broche médiévale

Encore une belle découverte d’un prospecteur anglais, Patrick Edwards, qui a mis la main sur une très belle broche annulaire (en forme d’anneau) dans les collines du Shropshire. Une broche en or datée des années 1300-1400 ! On y voit deux mains jointes sur le bord de l’anneau, un peu comme sur certaines bagues de promesse. Des broches similaires ont déjà été trouvées un peu partout en Angleterre, les bases de données des Anglais étant nettement plus à jour que les nôtres. Et accessibles au grand public : gratuitement ! Il leur est très facile de faire des recoupements et des cartes de répartitions…
Source : shropshirestar.com

Trésor saxon

2014, un étudiant anglais, Tom Luking, un nom qui porte chance, découvrait dans un champ du Norfolk un superbe trésor de bijoux en or ! Son Déus venait de lui faire gagner le jackpot, quatre pendentifs en or et deux perles, elles aussi en or. Le plus gros des pendentifs est constitué d’une mosaïque de petites pierres, des grenats, assemblée en figures géométriques, un bijou dans le plus pur style saxon !
Deux des petits pendentifs sont, eux, réalisés à partir de monnaies mérovingiennes ! Après un an d’étude, le trésor était estimé à 14 5050 £, une somme trop importante pour le musée de Norfolk qui voulait le trésor pour ses collections. Plutôt que de morceler le trésor par une vente aux enchères, le musée avec l’accord des deux propriétaires, Tom l’inventeur et le propriétaire foncier, le musée lançait un appel aux mécènes. Il a fallu un peu de temps pour réunir la somme, mais ils y sont arrivés, le trésor est désormais exposé dans sa totalité au musée de Norfolk et Tom a touché sa part pour son trésor : 81 800 euros !
Source : edp24.co.uk/news

30 000 Livres Sterling

Un trésor en billet de banque, c’est assez rare, ce qui est encore plus rare c’est que les billets sont « normalement » toujours valables. Découverte réalisée à Londres, pendant les travaux d’une galerie marchande. C’est le propriétaire des lieux qui a remarqué, sous le carrelage qui venait d’être cassé, une forme rectangulaire. Des liasses de billets, 30 000 £ en billets de 1 et 5 £, caché d’après le terminus des billets (dernières dates d’émissions) au cours de la Seconde Guerre mondiale ! Avec le calcul de l’inflation, la somme représenterait de nos jours, environ 2,4 millions d’euros !
Les billets sont imprimés à l’encre bleue, qui ne fut utilisée par la banque d’Angleterre que pendant la guerre, pour enrayer la fausse monnaie produite par les nazis, la livre sterling étant imprimée, avant et après la guerre, avec de l’encre verte.
Si les billets bleus ont été retirés de la circulation à la fin des années 80, ils sont toujours valables. Le pactole a été remis à la police, qui doit déterminer son origine, ça me parait difficile plus de 70 ans après les faits, et il faudra ensuite décider s’il s’agit bien d’un trésor ou pas…
Source : foxnews.com

5 dollars 1854

Rarissime découverte réalisée par un collectionneur anglais, ce dernier a trouvé une monnaie connue à seulement trois exemplaires ! La 5 dollars or à l’aigle au millésime de 1854 ne fut frappée qu’à 268 exemplaires, trois à ce jour étaient encore connues et pour être tout à fait exact, il n’en reste que deux de localisées, la troisième pièce connue fut volée en 1967 à un collectionneur de Floride et n’a pas réapparu depuis. Celle qui vient de refaire surface en Angleterre a d’ailleurs été confrontée à des photos de la monnaie volée pour être sûr que ce n’était pas la même… Il s’agit bien d’une autre monnaie et ce quatrième exemplaire connu est désormais estimé à plusieurs millions de dollars !
De nombreux dollars or, ont débarqué en France et en Angleterre au cours de la première Guerre mondiale, époque où l’on payait encore en or et il n’est pas impossible que quelques monnaies de 5 dollars 1854 soient encore au fond de vielles armoires…
Source : coinweek.com

Bague d’évêque

Encore un prospecteur anglais… On vous parle souvent d’eux, puisqu’eux déclarent leurs trouvailles… Disons surtout qu’ils peuvent le faire !
Adam, un prospecteur de trente ans a réalisé sa plus belle découverte dans un champ de Beverley Minster, situé dans le Yorkshire. La découverte d’une superbe bague – elle a reçu la mention de trésor – en or 22 carats au motif de Saint-Georges, le Saint patron de l’Angleterre. Les archéologues l’ont datée des années 1450-1550. Elle aurait appartenu à un évêque ou un prêtre (fort riche). Les bagues de ce type étant très prisées des collectionneurs, sa première estimation est de plus de 11 000 euros !
Source : express.co.uk

Encore une belle découverte d’un prospecteur anglais. Jason Baker n’est pas un débutant, il avait déjà eu les honneurs de la presse spécialisée en 2016 avec la découverte d’un énorme lingot de plomb romain, portant plusieurs marquages, ce dernier a été vendu aux enchères près de 30 000 euros ! (Monnaies & Détections n° 92)

Et Jason, viens de remettre ça, avec la découverte d’une très rare monnaie saxonne en or de la période dite Crondall, une monnaie frappée entre l’an 620 et 645.

« Les monnaies dites saxonnes correspondent plus ou moins à nos monnaies mérovingiennes, typologie et époque, lorsque les Anglais trouvent, chez eux, une monnaie mérovingienne et donc frappée en France, elle prend pour eux le nom de Trémissis… »

Trouvaille réalisée avec un CTX 3030 dans le Devon, la monnaie de Jason, dont la première estimation est de 5 000 euros intéresse le British-Museum !

Sources : devonlive.com / Monnaies & Détections n° 92

 

Huit pièces d’argent

Susan Hurelle, 66 ans, est une prospectrice anglaise heureuse, elle vient en effet de trouver son premier trésor ! Huit monnaies romaines en argent trouvées à l’aide de son Déus dans un même champ de Cinderford, dans la région de Gloucester. Le petit dépôt a été déclaré et une nouvelle recherche est déjà prévue sur la zone de découverte en août, après les récoltes. Les monnaies ayant été découvertes sur une petite surface, elles laissent espérer un magot plus conséquent… Susan a simplement déclaré sa découverte au coroner local (un ou plusieurs archéologues par région qui enregistrent et répertorient les découvertes d’amateurs qui trouvent avec ou sans détecteur).
C’est simple et efficace ! Chaque semaine de nouvelles découvertes sont enregistrées dans toute l’Angleterre, alimentant sans cesse les bases de données.
En France, chaque semaine des prospecteurs trouvent des objets ou monnaies qui mériteraient d’être répertoriés et d’alimenter des bases de données, seulement il n’y a personne pour le faire…
Source : express.co.uk