MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Danemark’

Crucifix viking

Une rarissime découverte réalisée au détecteur de métaux par un amateur, un prospecteur du Danemark ! Un crucifix ou présenté comme tel, réalisé en fil d’or pour un poids de 13,2 g, c’est le troisième du genre à être découvert, le premier, en argent, fut trouvé en 1927 près de Stockholm en Suède. Des fragments d’un deuxième exemplaire, en or, furent mis au jour en 2012 au Danemark. La découverte près de la ville d’Aunslev, de Dennis Fabricius, au détecteur de métaux est le plus bel exemplaire connu à ce jour. Daté du début du Xe siècle, aux environs de l’an 900, il remet en cause un début de christianisation des Vikings qui serait intervenu plus tôt qu’on ne le pensait alors. Mais rien ne dit que ces pendentifs vikings n’étaient pas de simples imitations, locales, de bijoux chrétiens ramenés dans les butins des raids vikings… La découverte a tout de même été saluée par les archéologues Danois.
Depuis que le Danemark a mis en place une loi similaire à l’Angleterre concernant la détection et les découvertes réalisées aux détecteurs de métaux, les trouvailles, trésors et déclarations sont en hausse constante. En moins de 10 ans, les découvertes de trésors et d’objets vikings ont explosé ! Alors que dans le pays voisin, la Suède qui pratique une politique de l’autruche face aux détecteurs de métaux, quasiment aucun trésor ! Ça ne vous rappelle rien… ?
Source : thelocal.dk

Trésor viking

Un nouveau trésor viking, découvert au détecteur, par un prospecteur amateur au Danemark. Robert Hemming-Poulsen posait des câbles de fibre optique sur la petite île danoise d’Omø. Comme tout bon prospecteur en vadrouille il avait mis son Déus dans son sac, au cas où… Alors qu’il discutait avec l’agriculteur propriétaire du champ traversé par le câble, il a évidement porté la discussion sur ce que l’on peut trouver au hasard des labours… pas bête le Robert. L’agriculteur lui a alors parlé d’une bague en argent torsadé qu’il avait trouvée quand il était jeune, dans un champ voisin ! Le boulot fini, Robert est allé y passer un coup de Déus et là, Bingo ! Les archéologues prévenus ainsi que trois autres prospecteurs chevronnés et un trésor viking contenant plus de 550 monnaies et des artefacts tout en argent étaient mis au jour !
Le trésor sans contenant était éparpillé par les labours sur une bonne vingtaine de mètres carrés. On trouve parmi les monnaies de rares pièces frappées sous le règne du Roi Harald Bluetooth vers 975-980 et considérées comme les premières pièces de monnaie danoise. Les Vikings étant de grands voyageurs, le dépôt contient des monnaies anglaises, polonaises, tchèques et mêmes quelques dinars arabes ! Depuis que le Danemark a adopté une loi similaire au Treasure-Act anglais, les découvertes de trésors et surtout le plus important « leurs déclarations » sont en hausse constante ! Dixit les archéologues Danois…
Robert, récompensé pour son geste civique, va recevoir une récompense pour son trésor, elle sera déterminée en fonction de la valeur marchande du trésor, car quoi qu’on en dise, tout a une valeur, même les trésors…
Source : medievalists.net

Un trésor de spirales

Étonnante découverte réalisée au Danemark, un trésor d’objets en or pour un poids d’environ 250 g. On ne peut pas vraiment les qualifier de bijoux, quoique… des spirales en or ! Environ 2 000 spirales, longues en moyennes de 3 cm pour un poids compris entre 0,1 et 0,3 g ! De fines bandelettes d’or qui ont été torsadées, elles servaient certainement de décorations, reste à savoir sur quoi ? Le site qui a livré ce trésor avait été fouillé par des archéologues officiels, c’est un amateur local qui a repris la fouille pensant qu’il restait peut-être des choses à trouver ! Il n’avait pas tort…

Ce même site, de l’âge du bronze, avait livré quatre bracelets en or pendant la fouille officielle et six coupes en or, découvertes par des paysans, vers 1800. Deux de ces coupes ont des anses portant une tête de cheval, voire de licorne ? Les archéologues danois pensent être sur un lieu de culte du soleil, des chapeaux et plastrons en or datant de cette époque ont déjà été trouvés un peu partout en Europe (M&D n° 47, les chapeaux d’or). Tout comme les Incas, les adorateurs du Dieu soleil se couvraient d’or, pour briller de mille feux !
Sources : thelocal.dk & Monnaies & Détections n° 47

Hibou

On ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette magnifique et rarissime fibule zoomorphe, le volatile a été désigné comme étant un hibou, probablement à cause de la taille de ses yeux, mais rien ne prouve qu’il ne s’agisse pas d’un autre oiseau… Découverte réalisée sur une fouille archéologique au Danemark sur l’île de Bornholm.

Source : thehistoryblog

Les Walkyries

Une nouvelle découverte concernant l’époque viking, réalisée au Danemark avec un détecteur. Pays, rappelons-le, où la prospection est aussi libre et réglementée qu’en Angleterre et où ces dernières années les découvertes aux détecteurs de métaux ont bouleversé bien des idées reçues… les archéologues danois le reconnaissent eux-mêmes, les prospecteurs amateurs utilisant des détecteurs de métaux ont fait en quinze ans 10 fois plus de trouvailles de monnaies ou artefacts vikings qu’en un siècle d’archéologie ! Cette superbe Walkyrie en argent recouverte d’or en est une fois de plus la preuve ! Un autre prospecteur en 2012 avait déjà trouvé une statuette* de ce genre, rarissime, celle de 2012 tenait une épée à la main. Dans la mythologie nordique viking, les Walkyries, redoutables guerrières, étaient celles qui choisissaient les guerriers devant mourir au combat pour être ensuite conduits par ces mêmes Walkyries au Walhalla, le grand banquet d’Odin, considéré comme le paradis des guerriers vikings…

Sources : heritagedaily.com et *Monnaies & Détections N° 72

Des femmes en or !

Elles le sont toutes, mais, celles-ci, ont la particularité d’être en or 24 carats ! Un champ sur l’île danoise de Bornholm, délivre depuis maintenant quatre ans des statuettes en or datée de l’âge du fer, entre 3 et 5 siècles av. J.-C. La première des statuettes fut découverte en 2009, le site est depuis fouillé par les archéologues qui en trouvèrent trois au printemps 2012. Et la cinquième statuette a été mise au jour en début d’année, toutes représentent des figurines de femmes, ce dépôt est considéré comme rarissime, la plupart des statuettes/figurines des régions nordiques pour cette époque représentent des hommes. La dernière trouvée est la plus grande, mais elle ne mesure que 4,2 cm pour 3 grammes ! D’où la difficulté pour les trouver… Le dépôt, certainement groupé à l’origine a, d’après les archéologues, été éclaté par la charrue. Plus de 15 mètres séparaient les deux statuettes les plus éloignées, ce qui en soi n’est pas énorme ; sur les dépôts monétaires, eux aussi victimes de la charrue il n’est pas rare de voir plus de 100 mètres entre deux monnaies, déplacées par la charrue de quelques centimètres chaque année, mais pendant des siècles ! Source : Musée Bornholm

© photo : René Laursen


L’or de Fionie

Un bijou, bien que l’on ne sache pas trop comment il était porté ? À moins qu’il ne s’agisse juste d’une façon de stocker l’or. Composé de plusieurs anneaux d’or pour un poids total de 261 grammes. Découverte réalisée à vue, dans un champ de l’île de Fionie au Danemark, après un labour et une forte pluie qui a fait ressortir l’or en surface ! C’est, au poids, la plus grosse découverte en or, de ces vingt dernières années au Danemark, pour l’époque concernée, entre les 3e et 5e siècles.

Fionie est vraiment une île en or, au cours de l’année 2012 un prospecteur amateur, cette fois équipé d’un détecteur de métaux avait découvert une superbe Walkyrie en or ! Une petite statuette représentant une guerrière viking, là aussi il s’agissait d’une trouvaille rarissime.

Sources : dr.dk & videnskab.dk