MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Golden Mask deep hunter pro’

Le Golden Mask deep hunter pro

Compte-rendu des tests et des premières approches in situ

Enfin décidé de l’achat d’un détecteur d’appellation « grande masse »…

Prospecteur, détectoriste depuis une vingtaine d’années, de par sa passion, Jojo collectionnait et multipliait les genres et les marques de détecteurs, une ribambelle de V.L.F., d’inductions pulsées, ainsi qu’une grande variété de disques qui n’avaient plus de secrets pour lui.

Mais… il manquait un type d’appareil : celui qui permet de prendre des volumes métalliques plus conséquents et surtout dans une stratigraphie ignorée des meilleurs V.L.F. du marché. Certes le fonctionnement n’est pas nouveau, et entre collègues on en parlait, des rumeurs circulaient sur les performances, des questionnements tels « Tu connais quelqu’un qui en possède un ? » étaient monnaie courante. Dans le milieu de la détection bien sûr que certains détiennent des inductions pulsées munis de grands cadres, mais peu les utilisent pour des raisons diverses : masse plus profonde, c’est creuser davantage, mauvaise utilisation suivant le type de terrain, déception de ne tomber que sur du fer ou des pollutions majeures…

Jojo me le fait savoir, il en veut un, « cela va m’ouvrir d’autres perspectives, une autre dimension dans la recherche, mais lequel choisir ? » Il y a des références majeures comme le Pulse Star, le Lorenz, mais en ce moment une véritable explosion du marché des détecteurs de métaux se déroule surtout en Bulgarie. Nos amis Bulgares sont motivés, compétents et sont devenus crédibles dans la fabrication de ces appareils, alors allons voir ce qu’ils nous proposent…

Après de nombreux visionnages de tests, de sites marchands, de forums ainsi que des lectures de comparatifs, nous avons pu nous apercevoir du panel existant, puis on s’est fait la remarque pourquoi pas celui-la ?, le Golden Mask deep hunter pro. Ce détecteur offre une véritable panoplie d’options et d’accessoires : cadre de 1,20 x 1,20, de 1,80 x 1,80, canne, disque de 60 cm de diamètre, d’autres dimensions sont également conçues.

Le choix est arrêté, Jojo va acheter le Golden Mask avec le cadre de 1,20 x 1,20 et se laisse tenter par la canne et le disque de 60 cm. Le prix a l’air vraiment très raisonnable, en fait de loin un des moins onéreux, en ce qui concerne la proportion qualité prix on le découvrira plus tard.

Maintenant, qui le distribue en France ? Sinon on se rabattra sur un site bulgare ou russe. Apparemment personne, alors nous contactons Loisirs Détections.

La commande est prise, trois semaines plus tard au téléphone on nous fait prévenir que l’appareil a été réceptionné au magasin, le rendez-vous est pris, nous partons de Perpignan, direction Toulouse, l’occasion de passer une journée au sein de la ville rose. Voilà ! Jojo le possède, il y a toujours de l’émulation devant un nouvel appareil, sera-t-il à la hauteur de nos espérances ?

Dès le retour, les premiers réflexes : comprendre, tester le détecteur

Pas besoin d’aller loin, l’Eldorado des tests, c’est chez Jojo, nombre de prospecteurs depuis des années viennent discuter, débattre, comparer et surtout mettre en œuvre leurs appareils sur les cibles enterrées. Oui en effet de nombreux artefacts furent mis sous terre, par taille et à des profondeurs inventoriées.

Pour essayer le Golden Mask, nous avons sélectionné trois objets : un boulet de canon du 18e siècle de diamètre 10 cm, une plaque en bronze de 6 cm de longueur et de 2 cm d’épaisseur, puis une monnaie, un Napoléon 10 centimes en sachant que le cadre ne réagira pas, de toute façon c’est ce que l’on voulait, éliminer les petites cibles.

Les tests dans ces rangées de pêchers sont un bon indicateur, car il y a la présence de petites pollutions métalliques, ainsi qu’un long enfouissement des objets dans une terre limoneuse tassée.

Ce premier essai avec le cadre, s’est fait avec une moyenne de 30 cm au delà du sol, c’est ce qui est préconisé, l’essentiel est de garder une régularité en marchant avec une hauteur constante, sans toucher le sol, ni remonter brusquement le cadre, sinon juste le fait d’appuyer sur l’auto-tune suffit à repartir sur de bonnes bases de recherche. Lors des tests, aucuns faux signaux n’est à indiquer, ni de perturbations diverses. Cette fin de journée s’est terminée par une note très positive sans aucune déception, de plus les réglages faciles d’accès se prennent en main rapidement. … La suite dans Monnaies & Détections n° 83