MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Ile et Vilaine’

105.5

Je suis Pierre d’Ille et Vilaine (35). Un jour Gilles Cavaillé m’a demandé pourquoi j’aime détecter en forêt. Pris de court je ne lui pas répondu comme je l’aurais voulu. Voici ma réponse : Quand il fait trop chaud il y fait meilleur. Quand le bruit nous envahit, on y est bien. Quand le vent fait rage, on y est à l’abri. Les odeurs, les couleurs sont sublimes. Les plus belles trouvailles que j’ai faites ont souvent été en forêt. En dehors des caves, des greniers, des étables, des coins reculés, où peut-on cacher un bien ? La forêt ! On y est tranquille pour enfouir un bien dans l’espoir de le récupérer. Et je ne parle pas des champignons ! Le jeudi 8 novembre 2018, en forêt du Pertre (35), j’ai trouvé l’anneau avec ses 4 crochets (5 kg) qui servait à tirer les troncs en forêt (19e siècle je pense). 100 mètres plus loin, je trouve une broche en argent marquée « Alsace-Lorraine 1914-1915 », au centre “Jeanne d’Arc” avec la croix de Lorraine et un buste “1412-1431”. 500 mètres plus loin au bord d’un étang, je trouve une perle en plomb (collier je pense millénaire). Bravo pour tous vos efforts qui rejaillissent sur chacun de nous. Pierre 35
Joli texte, merci. Concernant l’anneau en fer d’environ 17 cm de diamètre, nous penchons aussi vers cette utilisation. Avec ses deux pics d’une quinzaine de centimètres opposés qui se plantaient dans les troncs à transporter et les deux petits anneaux qui eux, devaient être pris dans un ensemble en bois rigide, on ne lui voit pas d’autres utilisations.
Vous avez de même trouvé une broche concernant Jeanne d’arc et les deux terribles premières années de la Première guerre mondiale. Nous n’avons pas trouvé de références directes sur ces deux évènements. Il s’agit donc d’un bijou patriotique pour la défense de la patrie.
Quant au plomb, il ne s’agit pas d’un élément de parure, nous le verrions plus à sa place comme plomb de filet pour alouettes comme cela se faisait à l’époque.

70 pièces d’or

Une belle découverte réalisée par deux employés paysagistes qui travaillaient sur la commune de Saint-Lunaire, Ile-et-Vilaine. Alors qu’ils montaient une clôture ils ont trouvé un beau trésor composé de 70 souverains en or ! Des monnaies à l’effigie de George V et d’Edward VII, dont les dates d’émission n’ont pas été précisées… La mairie de Saint-Lunaire évoque un possible magot de pilote britannique de la seconde guerre mondiale. Je doute qu’un pilote anglais ait eu 70 pièces d’or sur lui, mais bon, pourquoi pas…
Le magot estimé à 18 000 euros va être partagé en deux, une moitié pour la commune propriétaire du terrain et l’autre pour les deux inventeurs, Angèle et Benjamin qui empocheront donc 4 500 € chacun !
Source : actu.fr

Un trésor découvert au détecteur en France !

Fait rarissime ces dernières années « officiellement du moins… » Un trésor a bien été trouvé et déclaré par des prospecteurs amateurs. Un trésor découvert aux détecteurs de métaux ! Les premières monnaies furent, d’après le seul article de presse qui en parle… découvertes début 2011 et le terrain fouillé par une équipe d’archéologues en 2013 dont certains étaient équipés de Déus… Et on vous en parle en 2014, mais il n’y a toujours pas de photo de disponible ! Bref, le dépôt a été trouvé sur la commune de Saint Aubin du Pavail, Ile-et-Vilaine. 1080 statères, apparemment il n’y avait pas de quart de statère et toutes les monnaies seraient de la tribu des Redones, il y a malheureusement très peu d’informations sur ce dépôt, au bout de trois ans ! Les monnaies sont en analyses et nettoyages, on vous en reparlera, au mieux dans quelques mois ou quelques années… Par contre, l’article du journal Ouest-France, précise que les inventeurs auront bien droit à la moitié de ce qu’ils ont découvert (l’autre moitié au propriétaire). Seulement la moitié, des quelques monnaies qu’ils ont trouvées ! Le plus gros des monnaies découvertes pendant la fouille archéologique reviendrait à l’État et au propriétaire !

Il y a là une tentative claire et nette de spoliation, le même cas de figure s’était présenté sur le trésor de Mans (aussi nommé trésor des Sablons) de 152 statères, les inventeurs durent aller au tribunal, pour finalement obtenir ce qui leur revenait de droit, la moitié de la totalité du trésor ! Rappelons-le, en droit français l’inventeur d’un trésor est celui qui aperçoit et trouve la première monnaie, quelque soit la quantité qui se trouve sous terre et provenant du même et unique trésor ! A suivre…

Source : Ouest-France & illustration cavalière redones au galop

Cavalière redones au galop