MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Irlande’

Une épée du XVIIIe

Il n’y a pas d’âge pour se lancer dans la détection et rêver de trésor, ce n’est pas Fionntan, 10 ans, qui nous dira le contraire. Alors qu’il essayait son cadeau d’anniversaire, un Vanquish de chez Minelab, avec son père et un de ses oncle, Fionntan a découvert dans le jardin familial, en Irlande, plusieurs bouts de métal sans intérêt puis une cible plus grosse, en ferraille. Le « tout métaux » a quelques fois du bon, puisqu’il s’agissait d’une épée ! Belle découverte et encore plus pour un gamin de 10 ans ; la lame est incomplète, mais l’épée a tout de même de beaux restes, une fois sortie de sa gangue de rouille.
Une épée dite « à panier », la main était protégée par une tresse « panier » de fer. Plusieurs experts ont été consultés, elle daterait du 18e, soit une épée de dragon anglais ou une fabrication irlandaise… Peu importe, pour Fionntan, il est déjà parti à la recherche d’autres trésors !

Source : thevintagenews.com

Man, un royaume discret

La numismatique de l’île de Man est moderne, diverse et originale.
Moderne puisqu’elle se développe encore, depuis la Mint Tower de Londres en 2020.
Diverse par la multiplication des émissions commémoratives propices à faire entrer des devises, de même que l’imposante philatélie mannoise.
Originale parce qu’elle tente de mettre en valeur la culture, le particularisme de l’île de 572 km2 qui gît en mer d’Irlande.
Lorsque des monnaies de 20 d. s’ornent du portrait d’Elisabeth II et d’un bateau viking côté pile, cela indique un choc de civilisations qui aurait eu lieu au Moyen-Age.
Lorsqu’une langue celtique fait son apparition, toujours de l’autre côté, le champ des possibles se restreint. Elisabeth II + langue celtique ? Ecosse, Pays de Galles voire Ulster. Eh… bien, non !
Man a été sous domination norvégienne jusqu’au XIIIe siècle. Ce long règne scandinave sur un substrat celte (l’occupation romaine ayant été anecdotique) va donner une coutume et un parlement qui reflètent, en ce XXIe siècle, cette civilisation des “Gaels Galls”, qui a imprimé sa marque aussi sur le Galloway écossais. Ce mélange de Vikings et des autochtones a donc duré jusqu’en 1266.
Même devenu vassal du roi d’Angleterre, le royaume de Man a perduré officiellement jusqu’en 1504. La dynastie Stanley, préféra ensuite user du titre de Seigneur de Man, une tendance générale pour tous les anciens royaumes d’Irlande et de mer d’Irlande, il s’agissait de ne pas faire d’ombre à la monarchie anglaise, tellement coupeuse de têtes.

A gauche, Les Stanley, leur blason, leur devise en français.
A droite, Les Murray, leur couronne ducale.

La suite de l’article dans Monnaies & Détections n°113 …

 

Un trésor en Irlande du Nord

Partis à la recherche d’une alliance, ils découvrent un trésor estimé à 100 000 livres. C’est l’extraordinaire aventure qui est arrivée à deux amis lors d’une matinée de novembre 2019. En quelques minutes ils sortent de la terre 84 pièces de monnaie des XVIe et XVIIe siècles.

 

Le contexte de la recherche

La ville de Ballycastle est située tout au nord de l’Irlande du Nord.

Tout commence par des travaux réalisés par un paysan du comté d’Antrim en Irlande du Nord. Pensant avoir perdu son alliance dans un champ qu’il exploite près de la ville de Ballycastle, il demande à deux de ses amis, qu’il sait être des détectoristes lors de leurs temps libres, de l’aider à retrouver cette alliance. Un matin de novembre, profitant de quelques jours de congés, ceux-ci se rendent sur place avec leurs détecteurs à métaux. Le premier trouve rapidement une pièce, puis deux, puis trois, etc. Sous les yeux de son ami, il sort de la terre un total de 84 anciennes pièces de monnaie. Immédiatement tous deux comprennent qu’ils viennent de mettre à jour un trésor. Sur le moment ils en pleurent de joie. Le soir ils rentrent sans l’alliance recherchée mais avec dans la tête des images de leur extraordinaire découverte.

Ballycastle, dans le comté d’Antrim en Irlande du Nord.

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 108

Monnaies viking

Brian Morton, 43 ans, prospecteur irlandais heureux. Il a en effet réussi l’exploit de découvrir deux rarissimes monnaies vikings du type Hiberno-Manx ; en argent elles affichent sur leurs avers des têtes très caractéristiques. Moins d’une dizaine de monnaies du même genre ont été découvertes au cours des cinquante dernières années en Irlande et les deux monnaies de Brian sont les toutes premières découvertes en Irlande du Nord ! Peut-être perdues, au cours d’un raid viking sur le monastère de Maghera.
Les Hiberno-Manx furent sans doute frappées sur l’actuelle île de Man, petite île britannique située en Mer d’Irlande, de nos jours surtout connue pour sa spectaculaire course de moto et qui fut longtemps une place forte des Viking, qui y passaient l’hiver en sécurité entre deux razzias sur les monastères anglais et irlandais…
Source : dailymail.co

Dix kilos de beurre

Les trésors archéologiques peuvent se présenter sous différentes formes, celui-là sort vraiment de l’ordinaire : une motte de beurre de 10 kilos et vieille de 2 000 ans ! Non, ce n’est pas une blague, cette motte de beurre a été découverte il y a quelques semaines dans une tourbière, au nord de Dublin par un agriculteur irlandais. La tourbe a la faculté de tout conserver ; à une certaine profondeur, l’humidité, l’hygrométrie et la température restent constantes comme dans une grotte, avec en plus l’absence d’oxygène et donc d’altération de l’objet… D’après les scientifiques qui l’étudient, la motte dégage une forte odeur de beurre rance… Il s’agirait, vu l’endroit de la découverte, d’un don à un Dieu ou une divinité. Les tourbières irlandaises ont déjà délivré de fabuleux trésors, surtout d’époque celtique en or. Mais là, c’est une première…
Source : guide-irlande.com

 

Ceinture médiévale

Superbe découverte à l’actif d’archéologues irlandais. Sur le site du château de Caherduggan, ils ont découvert dans un puits une ceinture en cuir ornée de nombreux blasons et décorations. Le cuir est en parfait état, conservé dans de la vase depuis le 14 ou 15e siècle !

Source : Rubicon Héritage

La chance du débutant…

Elle existe et ce n’est pas Barry Shannon, prospecteur irlandais qui dira le contraire. Quatre jours seulement après avoir acheté son premier détecteur de métaux, il a non seulement trouvé de l’or, mais en plus sous la forme d’un rare bijou ! À moins que ce ne soit un artefact, les archéologues n’ont pas vraiment déterminé sa provenance, en forme de poisson ou de serpent, et long de 7,6 cm, peut-être un morceau de boucle médiévale, les recherches se poursuivent y compris dans le champ de la découverte…

Quand à Barry, désormais une chose est sûre, piqué par le virus de la détection il n’est pas près d’arrêter !

Source : www.irishtimes.com

Demi-couronne irlandaise

Un prospecteur anglais… démontre une nouvelle fois tout l’intérêt des détecteurs de métaux. Au hasard d’un champ un retraité a découvert avec son détecteur une rare monnaie irlandaise datant de la révolution irlandaise de 1642. On peut voir cette monnaie sur le site web du British Museum qui se montre intéressé par la trouvaille…

Source : thisissurreytoday.co.uk