MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Israël’

Trésor romain en Israël

Un nouveau trésor découvert en mer, plus précisément les restes d’un navire romain qui transportait des milliers de monnaies !
La plupart des monnaies récupérées représentent l’empereur Constantin Ier et l’empereur Licinius ; elles ont été frappées entre l’an 312 et 337. plusieurs conglomérats de monnaies, des blocs soudés par la concrétion, ont été renfloués, ainsi que des statuettes, des objets en bronze et des ancres en fer.
On peut voir sur une des photos un archéologue en plongée utilisant un détecteur de métaux pour ses recherches, un JW Fischers pulse X8, détecteur à induction pulsée, conçu pour la recherche à grande profondeur.
Source : numismaster.com

 

Trésor de recyclage

Étonnante trouvaille pour deux plongeurs israéliens. Les deux hommes qui plongeaient sur l’ancien port de Césarée, un lieu qui a déjà délivré plusieurs trésors antiques, ont découvert une multitude d’objets en bronze. Lampes à huile, cloches, poids, morceaux de statuettes et de statues plus imposantes, mais incomplètes. A la vue des objets récupérés par les plongeurs et par les archéologues, il s’agit probablement d’une épave qui transportait du métal destiné à la fonte. Le recyclage n’est pas nouveau, même à l’époque antique on recyclait les statues et autres objets, cassés, ou tout simplement passés de mode…
Source : sciencesetavenir.fr

Auguste Aureus

Une randonneuse en balade dans le nord d’Israël a découvert, de visu et donc sans détecteur, une rarissime monnaie romaine en or. Un aureus de l’empereur Auguste frappé sous Trajan en l’an 107. Il s’agit donc d’une frappe commémorative, cette monnaie n’était connue qu’à un seul exemplaire, détenue par le British-Museum. Elle porte sur son revers, les symboles des légions romaines et le nom de Trajan.
Sources : israpresse.net

2 000 pièces d’or !

C’est la fantastique découverte d’un groupe de plongeurs, amateurs israéliens, alors qu’ils plongeaient dans la zone de l’antique port de Césarée, nord-ouest d’Israël. Une plongée effectuée après une très forte tempête qui avait bien remué les fonds marins. L’un des plongeurs a aperçu une pièce qu’il a d’abord prise pour une pièce de jeu, tellement elle était fine… D’autres monnaies sont alors apparues dans leur champ de vision, des dizaines de monnaies, simplement posées sur le sable, ils ont alors très vite compris qu’ils venaient de trouver un trésor !

Les archéologues alertés ont pris la suite et à l’aide de détecteurs ont mis à jour le reste du pactole, plus de 2 000 monnaies, uniquement en or ! Des dinars provenant en grande majorité d’Afrique du nord et frappés entre l’an 909 et 1171. Ce superbe trésor est désormais le plus gros trésor de monnaies en or, trouvé en territoire israélien.

Source: ynetnews.com

D’Héraclès à Alexandre

Une rare monnaie au portrait d’Héraclès et sur le revers, Zeus assis sur un trône avec un nom gravé – ΑΛΕΞΑ N ΔΡΟ Υ – désignant Alexandre le Grand ! Découverte réalisée par des archéologues israéliens sur la fouille d’une ferme/villa immense comptant pas moins de 23 chambres, et dont les premières fondations ont plus de 2 800 ans ! Dans la région de Rosh Ha’ayin, Israël.

Source : israelnationalnews

Le trésor de la révolte

Une belle découverte réalisée près de Jérusalem, Israël. Un trésor de 114 monnaies datant de la révolution juive contre Rome en 70 de notre ère. Le trésor a été trouvé contenu dans un pichet, sur le tracé d’une route en dehors de Jérusalem. Les monnaies frappées pendant la révolution sont très rares, c’est la première fois que l’on en trouve autant réunies. Celles-ci portent toutes les mentions : « pour la rédemption de Sion » et « année de 4 », signifiant quelles furent frappées au cours de la quatrième année de la révolution, quelques mois avant que les Romains n’écrasent la révolution, passant au fil de l’épée la plupart des habitants et ne détruisent le Temple de Jérusalem.

Source : timesofisrael.com

Découverte d’un trésor romain à Qiryat Gat en Israël

Un spectaculaire trésor a été découvert au cours de fouilles archéologiques dans la région de Qiryat Gat en Israël. Le trésor qui contient 140 pièces d’or et d’argent ainsi que des bijoux a probablement été caché par une dame riche pendant la dangereuse période de la révolte de Bar Kokhba (132-135 après JC). La découverte a été rendue publique au début du mois de juin 2012. 

Un trésor particulièrement riche contenant des bijoux d’or ainsi que des monnaies d’or et d’argent de la période romaine a été mis à jour récemment au cours de fouilles de sauvetage dans les environs de la ville de Qiryat Gat. Les fouilles conduites sous la direction de l’Autorité Israelienne des Antiquités, ont été menées grâce à l’entreprise Y. S. Gat Ltd., une entreprise dédiée au développement industriel local.

Les pièces d’un bâtiment datant des époques byzantines et romaines ont été mises à jour au cours des fouilles. Une fosse qui avait été creusée puis comblée fut découverte dans la cour de la maison. C’est dans cette fosse que les archéologues ont eu la surprise de découvrir le spectaculaire trésor, d’une qualité exceptionnelle, qui était enfermé dans une étoffe dont seuls quelques morceaux ont été conservés.

D’après Emil Aladjem, directeur auprès de l’Autorité Israelienne des Antiquités, “ce superbe trésor contient…

La suite dans Monnaies & Détections n° 65

Vue d’ensemble du trésor. ©


Le trésor de Megiddo

Les chercheurs de l’université de Tel Aviv, Israël, ont réalisé une très belle découverte. Lors de fouilles dans la région de Tel Megiddo, une poterie, intacte, a été mise à jour, elle avait été enfouie dans un sol en terre battue, au coin d’une pièce de ce qui fut une maison en – 1100 av. J.-C. La poterie contenait un petit trésor, plus d’un millier de perles en cornaline, or et argent. Huit boucles d’oreille en or, sept sont de facture classique la huitième étant une pièce unique, elle représente, d’après les archéologues, une chèvre (photo). L’inventaire se termine avec une belle chevalière en or ayant un poisson assez fruste gravé sur le chaton. D’après les experts, certains de ces bijoux pourraient provenir de haute Égypte, où ils auraient été façonnés il y a trois mille ans !

Source & photos : Université de Tel-Aviv

Le trésor de Ramla

Un documentaire consacré au trésor de Ramla (Israël) figure parmi les vidéos les plus regardées sur internet dans le domaine numismatique. Cette vidéo raconte en anglais l’intéressante histoire de la découverte de ce trésor en avril 2006. Nous en reproduisons ci-dessous le texte explicatif ainsi que quelques images parlantes.

La ville de Ramla fut autrefois la capitale du “Jund Filastin”, c’est-à-dire le “district militaire de la Palestine”, une des provinces des Califats Abbassides de la province de Syrie. La cité a survécu à travers tout le Moyen Age jusqu’à nos jours.

Pendant la période islamique, Ramla était la cité la plus importante de la région. La ville disposait d’excellents attributs géographiques et sa position au croisement de routes commerçantes internationales en faisait un relais essentiel pour les voyageurs qui allaient d’Egypte en Syrie ou de Jaffa à Jérusalem.

L’histoire de la découverte du trésor commence…

La suite dans Monnaies & Détections n° 63