MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Lincolnshire’

Viking

Découverte réalisée au détecteur de métaux, par un prospecteur anglais, pour ne pas changer, dans le nord du Lincolnshire. Un rarissime pendentif viking en électrum, ce dernier représente le Dieu Odin, tenant deux corbeaux qui l’embrassent. Dans la mythologie Viking, ces deux corbeaux avaient pour nom, Huginns et Munnins. Ce type de pendentif étant extrêmement rare il a été classé comme trésor. Il a pourtant été découvert hors de tout contexte archéologique, au hasard d’un champ… et n’aurait certainement jamais été trouvé avec des méthodes de fouille classique, puisque la zone en question ne contient aucun autre vestige !

Source : scunthorpetelegraph.co

Chasse au diamant

Le 20 août 2014, la société anglaise de joailliers, London jeweller 77 Diamonds, lançait une opération publicitaire, sous la forme toujours ludique d’une chasse au trésor. Et plus précisément, dans le cas présent, d’une chasse au diamant ! L’enjeu, un beau diamant de 1,14 carat d’une valeur de 12 000 livres sterling, environ 15 000 euros. Le diamant fut placé dans une boîte en polystyrène accrochée à un gros ballon d’hélium et lâchée dans le Lincolnshire, un ballon prévu pour éclater à une altitude de 30 km. La boîte était munie d’un émetteur GPS, qui devait permettre de déterminer une aire de recherche. Tout se passa bien jusqu’à la chute de l’ovni diamantaire, l’émetteur GPS rendit l’âme, avant de toucher le sol ! Avec pour résultat, une zone de recherche bien plus grande que prévue… Pendant quelques semaines, les promeneurs de la zone supposée du crash avaient tous en tête la boîte au diamant, puis les semaines et mois passèrent et le diamant perdu, le fut pour de bon !

Jusqu’au 23 décembre dernier : Allan Bell, un retraité de Brattleby, petit village du Lincolnshire, promenait son chien dans un bois, celui-ci est entré dans un fourré et en a sorti une boîte pleine de vase. Allan, ne voulant pas s’encombrer l’a laissée au bord du chemin… pour la prendre au retour, pensant la mettre à la poubelle. Vous l’avez compris, il s’agissait bien de la boîte au diamant ! Qu’il a eu la chance de retrouver au retour de sa promenade…

London jeweller 77 Diamonds lui a proposé de choisir entre le diamant, monté gratuitement sur le bijou de son choix ou sa valeur marchande, Mr Bell a préféré empocher les 15 000 euros, il prévoit de s’offrir une croisière au soleil et le meilleur sac de croquettes qu’il pourra trouver, pour son chien…

Sources :  telegraph.co.uk & mining.com

Une imitation à 45 000 €

Une belle trouvaille réalisée au détecteur de métaux par un Anglais… le 7 août 2014 dans le Lincolnshire. Une monnaie mérovingienne en or, frappée en l’an 816, une imitation d’une monnaie de Louis le Pieux (814-840). Déclarée par son inventeur, répertoriée par le P.A.S. (Portable Antiquities Schème) et enregistrée par le British Muséum, son estimation étant assez élevée, la monnaie est finalement passée en salle des ventes où, sous le feu des enchères, elle a atteint la somme de 36 000 livres sterling, un peu plus de 45 000 euros. Somme qui sera partagée à parts égales entre l’agriculteur propriétaire du terrain et l’inventeur, prospecteur…

Source : Spink London.com

Un prospecteur salué par les archéologues !

Tom Redmayne, est anglais, évidemment ! Il a été officiellement et publiquement remercié par les archéologues du comté, du Lincolnshire pour avoir trouvé et surtout répertorié plus de 500 objets/monnaies déclarés d’intérêt archéologique ! qu’il a découvert en tant qu’amateur et avec son détecteur dans les prairies, champs et bois de sa région. Depuis la création du P.A.S. en 1997, un site qui permet de déclarer ses trouvailles en ligne, plus de 900 000 objets ont ainsi été répertoriés.

En France, je connais plusieurs prospecteurs qui font la même chose et bien d’autres doivent le faire, notant le lieu de découverte d’un objet, voire même le point GPS, pour les monnaies/objets sortant de l’ordinaire… Seulement, il n’y a pas grand monde d’intéressé par ces informations ! On doit pouvoir les compter sur les doigts d’une main et encore, il faut pouvoir les trouver…

Source : bbc.co.uk