MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Midi-Pyrénées’

95.06

Bonjour, enfin une petite jaune, comment je suis content ! Est-ce qu’il serait possible d’avoir des infos ? Merci, seb 31
VALENTINIEN II. Solidus, 22 novembre 375 – 15 mai 392. Thessalonique. 379. DN VALENTINIANVS IVN PF AVG. Buste diadémé, drapé et cuirassé de Valentinien II à droite. Revers : VICTORIA AVGG. Les deux empereurs drapés, assis de face, tenant ensemble un globe ; derrière, une Victoire éployée ; à l’exergue, TESOB. Cet exemplaire a subi une avarie importante quand il naviguait d’année en année dans son champ, les socs ne l’ont pas épargné et ceci-lui donne une valeur de 250 euros.

 

91.14

Un nouvel objet à identifier. Dans ma famille, on me dit une broche pour femme. Trouvé à proximité d’un chemin de campagne. Philippe de Toulouse
Il s’agit bien d’une broche XVIII-XIXe siècle, en cuivre, de forme losangique. Quatre petits chatons aux emplacements cardinaux devaient enserrer de la verroterie. Douze chatons plus petits et répartis équitablement sur le losange recevaient une imitation de diamant ou autre pierre noble. L’axe tordu et cassé (à l’envers sur les photos) recevait un cinquième gros chaton.

Le 15e Rallye Midi-Pyrénées : une réussite !

La 15e édition du rallye de Najac a été un énorme succès avec un record battu d’inscriptions (le seuil des 300 inscrits a été frôlé). L’équipe du camping, bien rodée à ce genre de manifestation, a géré sans problème la restauration de plusieurs centaines de personnes avec une belle efficacité. Les participants, plus sensibles au fil des ans à la ritournelle habituelle des recommandations ont vidé les champs de leurs ferrailles lourdes et encombrantes et rebouché leurs trous. Jusqu’au temps qui a été extrêmement clément, pour couvrir le ciel d’un manteau nuageux qui a épargné les prospecteurs des redoutables rayons de soleil du mois d’août.

Il s’agissait de retrouver sur 20 hectares de terre d’un seul tenant, 180 jetons numérotés, 100 répliques de monnaies médiévales et deux monnaies or de 10 francs au coq. Les deux heures de prospection de la matinée ont permis à la plupart des manifestants de retrouver quatre-vingt pour cent des jetons et répliques enterrés. Nous avions deux possibilités : séparer le terrain en deux recherches matin et après-midi ou l’ouvrir d’un seul tenant pour les deux recherches. L’option deux a été retenue car cela a permis aux prospecteurs de se diffuser sur tout l’espace et ainsi de ne pas être pollué par un détecteur proche.
Au niveau des trouvailles, les organisateurs, au vu de ce que leur ont montré les prospecteurs, ont établi le nombre de trouvailles sauvages entre 600 et 8OO monnaies et objets divers. Parmi les monnaies, une quarantaine de blanches de petits modules, douzième d’écu Louis XVI et XV, demi franc Napoléon III pour les plus courantes et même une royale espagnole Charles IV 1782. Pour les objets recensés, la surprise provient d’un nombre important de médailles religieuses de petits formats argent, bronze et alu ainsi que d’une vingtaine de petites croix. Les objets les plus courants étaient bien sûr dans le lot : boucles, dés à coudre, grelots. Dans les objets plus recherchés, deux sceaux du XIVe siècle ont été trouvés mais sont malheureusement très abimés par les engrais, et une alliance en argent a été extraite au bord de la route (une dispute conjugale en voiture ?).
Quatre jetons n’ont jamais été retrouvés, les deux monnaies or furent détectées, une le matin par un gars qui revenait déposer à la brouette un gros déchet ferreux, il a donc été naturellement récompensé de sa bonne action, et la seconde l’après-midi par un inconnu qui ne l’a jamais signalée (une vérification a été faite sur le terrain, elle n’y est plus !).

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 90

Le 14e rallye Midi-Pyrénées

Le rallye de Najac a eu lieu le dernier week-end d’août et malgré la date de rentrée scolaire imminente, nous avons eu un nombre impressionnant de participants. Un moment de partage entre prospecteurs toujours très convivial, un grand merci à Claude qui nous a prêté 14 hectares de terre, à Sylvie et Pierrot pour leur professionnalisme en restauration et au maintien du bar ouvert tard la nuit… enfin à Hélios, qui a fait souffrir les Alsaciens, les gars de Haute-Saône plus habitués à des rayons solaires moins ardents.

180 jetons avaient été enterrés sur 14 hectares de terre, ainsi que cent reproductions de monnaies médiévales : les participants dont le nombre dépassait largement les deux cents n’étaient pas tous assurés de trouver un jeton. Le plus chanceux en a trouvé trois et a raflé le gros lot : un XP Déus 22 complet, l’autre plus chanceux a trouvé un 20 F or sauvage dans le champ du haut… La monnaie en or cachée par Loisirs Détections a été trouvée le matin par Fabrice, le photographe a dû s’y reprendre deux fois pour prendre la photo car avec l’émotion Fabrice tremblait comme une feuille… Djami, une des acharnées locale du Tarn avait trouvé il y a deux ans la pièce en or cachée et prospectait tout près de Fabrice quand celui-ci a trouvé la monnaie. Elle râle encore !!!

Les prospecteurs n’ont pas retrouvé 7 jetons sur les 180, il y avait 155 lots plus des cadeaux d’accueil délivrés à tous les participants lors de l’inscription sur place. Le société XP tenait un stand de démonstration et de test de détecteurs et distribuait aussi des cadeaux de bienvenue. Le tirage au sort a favorisé… La suite dans Monnaies & Détections n° 84

14e Rallye Midi-Pyrénées

Le 12e rallye Midi-Pyrénées !

Le mois de mai 2013 restera dans les annales françaises comme le mois ayant permis de refaire tous les niveaux des nappes phréatiques à l’échelle nationale ! C’est aussi le mois où a été organisé le 12e rallye Midi-Pyrénées et malgré tout nous avons échappé à la pluie lors du concours ! Il y a un dieu pour les prospecteurs et il a un doigt pointé sur Najac petit village médiéval magnifique !


Le rassemblement de prospecteurs s’est fait sur trois jours. Certains participants n’hésitant pas à braver la pluie de Bretagne ou les routes des Deux-Sèvres ce samedi 18 mai pour rejoindre en milieu d’après midi le village haut perché de Najac. La visite s’est imposée d’elle-même devant le donjon d’aigle qui domine le bourg sur son rocher !

La fin d’après midi au camping, lieu de rassemblement de la fête précédant le concours, a vu les participants faire connaissance au bar, sur les terrasses de mobil homes loués pour l’occasion ou devant une table en plastique supportant chips et diverses bouteilles amenées et sorties des tentes.

Le repas permit aux voyageurs de goûter l’aligot que les maitres queux céans avaient préparé pour l’occasion sous un grand chapiteau rectangulaire qui les a abrité de la pluie qui refaisait son apparition. Monsieur Régis Najac régala l’assemblée de chansons et de « résumettes » qui se terminaient invariablement sous un tonnerre d’applaudissements et de franches rigolades.

Dimanche matin, le grand jour est arrivé ; réception et accueil des participants de 8h30 à 9h45.

Le bar fut pris d’assaut histoire de se réchauffer durant les premières heures matinales et une première en organisation : un vide grenier de la détecte qui a permis aux prospecteurs d’échanger du matériel qu’ils n’utilisaient plus ou de le vendre contre une petite somme…

Lisez la suite dans Monnaies et Détections n° 71

12e Rallye Midi-Pyrénées