186 Kilos d’Or

Imaginez, vous êtes à Central Park, New York, États-Unis, vous sortez promener le chien, il a neigé toute la nuit et le sol est d’un blanc immaculé et là, au détour d’une allée, vous tombez sur un cube assez gros, tout jaune, jaune d’or, un cube en or massif !
Cette œuvre d’art, il parait que c’en est une, est la dernière lubie de l’artiste Niclas Castello, un cube en or 24 carats coulé dans une fonderie suisse, d’un poids de 410 pounds, presque 186 kilos à quelques grammes près… Pour lui donner plus de volume, le cube est creux ! Hé oui, l’or c’est vraiment très dense !
Au moment de la fonte, le cube avait une valeur de 11,7 millions de dollars, les journalistes précisent qu’un important service de sécurité, armée, était présent lors de l’exposition dans Central Park, on s’en serait douté et de toute façon, il est sûrement très difficile de partir en courant avec un cube de 186 kilos sous le bras…

Source : artnet.com

123.25

Je vous fais parvenir les photos de ma monnaie. J’aimerais connaitre l’époque de cette pièce, son nom, et si elle a de la valeur. Je l’ai trouvée dans la région nord de LIMOGES. Elle a un diamètre de 14 mm, elle a un poids approximatif de 1,4 g et elle est en or. Grand Merci pour cette recherche. Jean Marc
Il s’agit d’un triens référencé sur le Belfort sous le numéro 4314. Buste diadémé à droite avec une croix sur la poitrine et la légende TIDI X RICI. Au revers, la croix grecque est cantonnée de deux globules dans un diadème de perle attaché par un anneau centré d’où s’échappe une tige coupant la zone de légende. La légende extérieure se lit MONOALDO MOV. Pour le monétaire Monoaldus la monnaie est attribuée à l’atelier de Tidiriciacum ? On pense que ce nom provient de Trizay sur le lay en Vendée. La monnaie est splendide et une première estimation sur photo la met au minima à 3 300 euros.

712 Grammes

La société « Metal Cyclone » basée en Australie a annoncé la découverte d’un nouveau gisement d’or natif, dans la région de Pilbara. Des carottages ont permis la découverte d’un riche filon d’or dans une veine de quartz, plusieurs spécimens (de l’or sur quartz) ont été remontés, le plus gros bloc contient à lui seul 712 grammes d’or ! Le cours de l’or, atteignant en ce moment des sommets, l’action du groupe « Metal Cyclone » a fait dans la foulée un bond spectaculaire…


Source : thewest.com.au

Broche médiévale en or !

Cardigan, à l’ouest du pays de Galle, Angleterre, début décembre, alors qu’il vient de finir sa journée de travail, David Edwards se dit qu’il a encore une heure devant lui, avant que la nuit ne tombe, une heure pour prospecter avant de rentrer à la maison, David a une passion : la chasse au trésor !
Et ce jour-là, la chance va lui sourire, alors qu’il prospecte le champ d’un de ses amis agriculteurs, David découvre pour la première fois de l’or ! Et pour une première, c’est une première hors du commun, pas une banale pièce de monnaie, même en or, mais une rarissime broche médiévale en or pur 24 carats et ornée d’émeraudes ! Enfin, une seule émeraude pour être exact, les trois autres sont malheureusement manquantes…
La broche a été datée du 13e siècle, son poids est de 4,3 grammes, les premières estimations sont extrêmement larges… 10 000 euros minimum, voire plus de 100 000 euros dans une vente aux enchères ! À suivre…


Source : dailymail.co.uk

121.10

Bonjour et merci pour votre magazine engagé dans notre défense. J’ai trouvé cette bague sur le bord d’une rivière dans les bois plein de ronces derrière chez moi (merci le confinement je n’y serai jamais allé sinon). C’est pour moi la première fois que je sors de l’or. Aussi je tenais à la partager et à l’identifier. Pour information j’ai fait dans les 5 mêmes mètres deux 10 centimes napoléons 185 ? Et 1865, une Céres 1884 et une 10 francs 1948. La bague est en or mais sans poinçon. La pierre je ne sais pas, peut être de l’onyx. Dimensions de la pierre 10 mm x 7,5 mm. Dimensions du chaton 12,5 mm x 9 mm. Entre les deux brisures 16 mm. Poids : 2 à 3 g. J’aimerais la redresser mais je crains qu’elle ne casse. Avez-vous une idée de son époque ? Merci d’avance, Julian
La bague est post moderne entre le XIXe et XXe siècle, elle est creuse d’où son faible poids. La pierre pourrait être effectivement un onyx ou du matériel moins couteux comme de l’émail noir ce qui serait possible pour ce type de bague creuse plus en rapport avec la bourse du propriétaire.

Le trésor d’Odin

Un trésor du VIe siècle découvert au détecteur de métaux par un prospecteur danois, un trésor composé de 22 objets en or ! Une découverte exceptionnelle réalisée par un débutant, Ole Ginnerup Schytz, qui essayait son tout nouveau détecteur, un Equinox de chez Minelab ! (1)

On vous en parlait dans le dernier édito de Monnaies & Détections, ce trésor a bien été découvert avec un détecteur de métaux par un prospecteur amateur, découverte réalisée au Danemark, l’inventeur a donc droit légalement à la moitié de sa valeur marchande ; en France, loi de 2016 oblige, vous n’auriez droit à rien « avec ou sans détecteur », c’est probablement pour cette raison que plusieurs médias français ont omis le détecteur dans l’histoire ou c’est un simple oubli…
Pour tester son nouveau jouet, en décembre 2020, Ginnerup prospectait le champ d’un de ses amis d’enfance situé près de la ville de Jelling, qui est connue comme le berceau des grands rois vikings qui ont régné sur une grande partie de l’Europe du nord du Xe au XIIe siècle. L’Equinox de Ginnerup a d’abord détecté un gros morceau de métal jaune tordu sur tout son pourtour, que Ginnerup a pris pour un fond de boîte de conserve… En réalité une tôle d’or large comme la paume de la main ! Ginnerup a ensuite détecté et sorti plusieurs morceaux et médaillons, des « bractéates », avant de se résoudre à prendre son téléphone et prévenir les services archéologiques.
La fouille a révélé le fond d’une maison, probablement celle d’un grand chef de l’âge du fer datée du VIe siècle, ce trésor est considéré comme pré-viking, le magot était tout simplement enterré dans la terre battue du fond de la maison. La découverte n’a été rendue public que début septembre 2021.
Le trésor est composé de 22 artefacts, tous en or, pour un poids total de 945 grammes d’or titrant à 22/24 carats, principalement des médailles/médaillons, des bractéates !

La suite dans Monnaies & Détections n° 121

120.09

Merci de m’aider à identifier et dater cette très belle monnaie mérovingienne en or, atelier de Châlon-sur-Saône, trouvée dans la Loire. Cordialement, Michel.
Monnaie or triens, avers buste à droite diadémé de ¾. Légende lisible –LONN (pour la légende complète CABIL ONNO FIT. Au revers une croix latine sur deux degrés avec les deux lettres CA, légende lisible –IOMO pour VINTRIO MON. Bel exemplaire TTB décentré au revers et fracture du coin (trait allant de la bouche jusqu’à la légende extérieure). Son prix est aux alentours de 1750 euros.

42 kilos d’or en lingots

Et plus de 500 pièces d’or, des Napoléons, c’est le butin spectaculaire d’un vol à domicile ! Une histoire qui démontre une fois de plus que certains particuliers détiennent chez eux des fortunes en or : un couple d’octogénaires, à Noisy-le-Grand, Seine-Saint-Denis, victime du coup classique des faux policiers à la recherche d’un supposé voleur… Plus de deux millions d’euros en or et argent liquide dérobés en quelques minutes…


Source : actu.fr/Ile-de-France

Médaille d’or, le saviez-vous ?

La France a remporté 10 médailles d’or aux jeux olympiques de Tokyo. Une médaille d’or pèse 556 grammes, mais ne contient que 6 grammes d’or ! Le reste étant de l’argent… Le coût de fabrication d’une médaille d’or serait d’environ 660 euros. Les médailles d’argent, elles, sont bien en argent, et ont un coût de 360 euros, quant aux médailles de bronze, elles sont principalement en cuivre… Prix de revient 3,5 euros ! Toutes les médailles étaient déjà gravées en 2020, elles portent donc la date 2020 pour des jeux ayant eu lieu en 2021… Encore plus disparates, les primes offertes aux athlètes dans l’espace Schengen : 65 000 euros pour un médaillé d’or Français, 18 500 euros pour un Allemand et 179 000 euros pour un Italien ! Ce sont trois pays ayant obtenu, chacun, 10 médailles d’or, c’est donc l’Allemagne qui a fait la meilleure affaire…


Source : gqmagazine.fr

King Henry gold specimen

Le plus gros spécimen d’or – les spécimens, dans la recherche d’or natif, sont des blocs de quartz où l’on voit les filaments d’or cristallisés, courir et suivre les veines de quartz –, découvert dans un filon australien de la mine de Kambalda en 2018, a finalement été vendu au musée de Perth, Australie. Les mineurs étaient tombés sur un filon exceptionnel, le plus gros bloc baptisé « King Henry », pèse 93 kilos pour environ 45 kilos d’or pur (M&D 103) !, vendu pour 3 millions de dollars au musée. Il y a déjà eu de plus gros spécimens découverts par le passé mais ils ont tous fini broyés… King Henry est exposé en compagnie d’une pépite d’argent, la Reine Karratha, découverte en 2000 dans un filon d’argent au sud de Karratha, Australie, c’est la plus belle et plus grosse pépite d’argent découverte à ce jour, elle pèse 145 kilos !


Source : thewest.com.au // Monnaies & Détections 103