MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘pape’

Les bulles papales

Le terme bulle provient du latin « bulla » signifiant sceau. Elle désigne un document officiel et important du pape, scellé par une bulle de plomb.

Ce document solennel peut annoncer plusieurs choses :

- La nomination d’un évêque ou pape
- La définition d’un dogme
- La canonisation d’un Saint
- La convocation d’un concile
- L’annonce d’une année sainte.

C’est à Byzance, au Ve siècle après JC sous Léon Ier, 45e pape de l’Église catholique, que les premières bulles sont utilisées. Elle pouvaient être de plomb pour les documents ordinaires, en argent ou en or pour les documents importants. (1)

 

Cette bulle de forme ronde, servait également à protéger le sceau de cire lié à une cordelette de soie ou de chanvre et apposé sur le document. (2)

La chancellerie pontificale distingue plusieurs types de bulles :

- Grande bulle : elle est utilisée pour les occasions importantes, peu utilisée, souvent des inscriptions ajoutée (« in perpetuam memoriam » soit « in pp.m. »)
- Petite bulle : employée le plus fréquemment. Le nom du pape y est inscrit.
- Bulla dimidiata (demi-bulle) : elle est utilisée lorsqu’un nouveau pape est élu, le nom du pape n’est pas inscrit.

La plupart des bulles recensées et étudiées sont des petites bulles. Sur le revers, on lit le nom du pape régnant et son numéro d’ordre (exemple : URBANVS.PP.V. = Urbain V). Sur l’avers, les effigies de Saint-Paul (à gauche) et Saint-Pierre (à droite) soit « S.PA/S.PE » (3)

La réception et la publication de certaines bulles ont provoqué de nombreux conflits car la papauté a prétendu longtemps à un pouvoir temporel et à une juridiction universelle.

Dès 1801, les bulles ne deviennent exécutoires qu’après approbation et enregistrement par le Conseil d’État. Sur les bulles, l’écriture gothique du XVe siècle laisse place à un latin moderne plus simple dès 1878 grâce au pape Léon XIII. (4)

Les bulles étaient datées de l’année de l’incarnation du Christ (commençant le 25 mars) et c’est en 1903 que le Pape Pie X a modifié cette coutume en utilisant le calendrier civil (commençant le 1 janvier).

De nos jours, les bulles sont encore utilisées et conservées dans les Archives secrètes du Vatican. (5) …

 La suite dans Monnaies & Détections n° 108