MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Pérou’

Le visage de la reine Huarmey

En 2012, les archéologues péruviens aidés d’un Polonais mettaient au jour une tombe de la civilisation wari ou huari, dite royale, dans la région d’El Castillo, située à 4 heures de pistes au nord de Lima (voir M&D 72). La tombe, inviolée, contenait un riche ensemble d’artefacts de toutes sortes, gobelet en argent, coupes en albâtre et de nombreux bijoux en argent et en or sur trois momies, trois femmes ! Trois femmes, depuis baptisées « les trois reines waris ». Les archéologues péruviens aidés d’un spécialiste suédois en reconstitution faciale se sont « amusés » à reconstituer le visage de celle qui leur semblait la plus importante de par ses apparats et sa place dans la tombe. 57 autres tombes, de moindre importance, furent découvertes aux alentours. Après plus de 220 heures de travail, le visage de la reine, dite Huarmey par les Péruviens, est comme revenu à la vie, 1200 ans après sa mort…
Sources : dailymail.co.uk / Monnaies & Détections n° 72

Les 3 reines Huari

Découverte sans précédent au Pérou, des archéologues ont mis au jour une tombe royale de la civilisation Huari (ou Wari), fouille réalisée dans la région d’El Castillo à 4 heures de route au nord de Lima. Les restes d’une pyramide datée d’environ 1300 ans, pré-Inca, qui a livré une tombe royale, probablement trois reines ou princesses. Avant d’arriver à la salle des trois reines, les archéologues sont tombés sur une salle contenant 60 squelettes enterrés assis, très certainement des sacrifices humains destinés à accompagner les trois reines ! Ces dernières étaient parées de nombreux bijoux en or et argent ainsi que d’une vaisselle d’apparat, gobelet en argent, coupe en albâtre et de nombreuses céramiques… Source : foxnews.com

Chasse au trésor à Machu Picchu

En 2011, un particulier contactait un groupe de recherche basé au Pérou. Il pensait avoir localisé une anomalie architecturale au cœur de la cité inca. Groupe de recherche dont fait partie le français Thierry Jamin (voir Monnaies & Détection N° 22) sur les traces de Paititi. L’étude de l’anomalie les a conduits aux mêmes conclusions, anomalie qui aurait donc échappé aux centaines d’archéologues qui ont arpenté la cité depuis 1911 ! Après de longues démarches auprès des services archéologiques, les chercheurs ont obtenu l’autorisation de réaliser une prospection électromagnétique en plein Machu Picchu ! Autorisation exceptionnelle, la cité inca étant classée au patrimoine mondial… Les sondages électromagnétiques sous contrôle d’archéologues péruviens ont été réalisés à l’aide d’un géoradar au mois de mars 2012 et d’après les premières informations qui ont filtré, le géoradar aurait accroché une masse métallique ! Reste maintenant à obtenir une autorisation de fouille ou sondage qui va être sûrement plus dure à obtenir. S’il y a bel et bien une masse métallique sous la cité inca, la découverte sera sûrement hors du commun…

Source : obiwi.fr

Rencontres du 3e type au Pérou – 2

 (Première partie dans Monnaies & Détections n° 62)

Cette nouvelle propriété est sur l’extrême hauteur de Cuzco ville, sa particularité est d’avoir un grand terrain de deux hectares environ sans immeuble ou bâtiment. Le terrain est en pente bien sûr mais aménagé en terrasse. Le tout est de savoir si cet aménagement date de l’époque inca ou a été faite il y a quelques années à coups de bulldozer. La réponse nous parvient vite, sur le bas du terrain on y trouve un mur vertical de deux mètres de haut en terre de manière à faire des terrasses planes. Ce mur de terre est truffé d’ossements humains et de quelques morceaux de poteries que Jésus identifie comme étant d’origine inca. La prospection sur le mur se révèle vierge de tout métal ferreux et non ferreux. Là je reste étonné car dans un contexte européen il y aurait eu plein de cibles à détecter dans ce mur de terre. Mais je ne suis pas dans mon élément habituel, j’apprends jour après jour ces nouvelles règles de détections andines. Les terrasses sont herbeuses, une herbe épaisse et haute qui ne permet pas d’utiliser les appareils au meilleur de leurs performances et quand la végétation laisse la place à un sol nu, on tombe sur des tonnes d’immondices qui ont brulé et que l’on retrouve profondément enfouis, visiblement la couche archéologique n’existe plus depuis belle lurette ! …

La suite dans Monnaies & Détections n° 63

Rencontres du 3e type au Pérou

Le 27 septembre 2011, mon billet en poche, j’embarque pour un voyage qui va m’amener à Cuzco, au Pérou. 

Le déplacement prévu est long ; Toulouse-Madrid-Lima-Cuzco, à peu près trente-six heures d’avion en comptant les inévitables attentes aux escales. J’ai le temps pendant la traversée de l’Atlantique de me préparer à ce qui m’attend sur place. Mon contact,  Jésus, vit à Cuzco depuis 17 ou 18 ans. Il s’est spécialisé dans la recherche trésoraire dans les maisons anciennes de la ville. Cuzco est d’abord le berceau de la civilisation inca, puis une ville marchande prospère après l’installation des colons espagnols. Les demeures coloniales sont chargées d’histoire. Nul doute, selon Jésus, qu’avec l’équipement adéquat, on trouvera au moins un dépôt dans une des nombreuses maisons qu’il a sélectionnées et pour lesquelles il a la bénédiction du propriétaire pour y effectuer des recherches

La suite dans Monnaies & Détections n° 62