MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘quinaire’

116.1

Trouvé par François, dans l’Aude : un quinaire romain, diamètre environ 16 mm. Obole à la croix, argent, quelle région ? Et autre monnaie. Ce sera tout pour le moment, merci et bonne journée, François
Le quinaire est attribué à EGNATULEA en 97 avant notre ère. Avers : C. EGNATVLEI C. F. Q. Tête laurée d’Apollon à droite. “Caius Egnatuleius Caii Filius Quæstor” (Caius Egnatuleius fils de Caius questeur). Revers : ROMA à l’exergue. Victoire drapée debout à droite, tournée à gauche, posant un bouclier sur un trophée d’armes placé dans le champ à gauche, derrière une longue javeline et un carnyx. Etat TB 40 euros.
La seconde monnaie romaine est un centenionalis de Constantinople : CONSTAN-TINOPOLIS. Avers : buste casqué, lauré et cuirassé de Constantinople à gauche, vu de trois quarts en avant, avec le sceptre sur l’épaule gauche. Revers : Victoria (la Victoire) debout de face, tournée à gauche sur une proue de navire, les ailes déployées, tenant un sceptre transversal de la main droite et appuyée sur un bouclier de la main gauche. Monnaie en état TB ++ très courante estimée à 25 euros.
L’obole à la croix est fatiguée, on distingue le visage classique de la Tectosage à gauche et le revers présente juste une lunule dans la croix et une partie d’un autre symbole mais pas identifiée. On est dans le grand secteur du sud-ouest de la France plutôt côté Méditerranée. Pas de valeur pour cette monnaie juste au-dessus de l’état de « merdouille ».

97.20

Pourriez-vous identifier cette monnaie et faire une estimation svp ? Elle pèse 1,23 g pour 13 mm de diamètre, trouvée près de Boulogne-sur Mer (62), Florian.
Il s’agit d’un quinaire des Ambiani, léger et tardif, dont les rares exemplaires connus proviennent dans leur immense majorité des camps militaires de la Somme, de La Chaussée-Tirancourt et de Liercourt. Ce sont là des camps d’auxiliaires de l’armée romaine installés dans la période post césarienne des Guerres Civiles. Votre exemplaire est très proche de DT 354 (Nouvel Atlas t. I) trouvé sur le camp de La Chaussée-Tirancourt. Votre provenance aux alentours de Boulogne-sur-Mer n’a rien de surprenant. Description avers : Tête à gauche, très stylisée, la chevelure en mèches reliées par une série de petits traits bouletés et parallèles. Revers : cheval à droite ; devant, dessous et dessus, un annelet entouré d’un cercle perlé ; peut-être un serpent sous les sabots. Monnaie en état TTB, légèrement décentrée, estimée à 450 euros.

Le trésor gaulois de Bassing

En novembre 2010, les archéologues de l’INRAP découvraient un trésor gaulois à Bassing, Moselle. Sur le tracé du TGV Est, un dépôt de 1165 monnaies, composé principalement de quinaires, monnaies d’argent accompagnées de trois pièces d’or et de 51 pièces de cuivre. Le même site livra 123 fibules ! Dont de nombreuses ébauches, sans doute un atelier. Après deux ans d’études… le trésor a enfin été montré aux habitants de Bassing, fin 2012.  Dans cette histoire de trésor, il y a un fait intéressant à retenir : une légende locale prétendait qu’un trésor se trouvait sur le site même où il fut découvert ! Probablement le résultat de découvertes isolées dans les labours au cours des siècles passés…

Sources : tout-metz.com