MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘roubles’

Or de papier, les emprunts russes

Si l’histoire des emprunts russes peut-être considérée comme « La plus grande spoliation du (XXe) siècle », elle peut être vue sous un autre angle puisque ayant atteint le jackpot chez des collectionneurs. En effet, les amateurs d’actions et d’obligations (les scriptophiles) ont toujours constitué un monde aux lisières de la numismatique. Aux puces de Saint Ouen, il y a cinquante ans, certains d’entre eux ont raflé, au poids, des lots d’emprunts russes récupérés par les chiffonniers lors de successions.

Il y a vingt ans le ministère des finances français pondait un document intéressant : la liste officielle des emprunts russes remboursables. Plusieurs centaines de milliers d’exemplaires furent imprimés. Quoique “officielle” la liste était susceptible d’être “complétée” ou réduite… Autant dire que c’était un écran de fumée permettant d’évaluer la nature et le nombre des titres qui seraient présentés aux guichets du Trésor Public et d’en tirer une liste économe. La ficelle était d’autant plus grosse que le principal titre (Nathan-Rotschild, émis à trois millions d’exemplaires) était oublié. Ce second fait, après l’élasticité de la liste “officielle”, indiquait que le ministère des finances escomptait ne pas indemniser en complément de la maigre enveloppe obtenue des Russes.

Soixante et onze ans après la révolution d’Octobre, le successeur de Lénine, Staline, Kroutchev (etc…) acceptait de rembourser une infime portion de l’argent emprunté avant 1917 par le gouvernement des tsars.

 

Les Soviétiques ont gardé la parité pour cette dix roubles émise de 1975 à 1982 puisqu’elle contient 7,8 g d’or fin.

Des milliards !

De roubles… Des journalistes russes, se sont transformés en chasseurs de trésors le temps d’un reportage. Ils avaient entendu des rumeurs sur la découverte à 160 km de Moscou d’un amas de billets de banque dans un ancien silo à missile, devenu depuis une mine à ciel ouvert. Après bien des recherches ils ont réalisé une découverte des plus surprenantes, un gigantesque tas de billets, l’équivalant de plusieurs milliards de roubles datant de l’Union Soviétique ! Ce qui a donné, entre autres, cette incroyable photo d’un journaliste debout sur des milliers de billets pourrissant à l’air libre ! De quoi donner des cauchemars à tout collectionneur de billets. Personne ne sait combien il y en a, difficile d’estimer l’épaisseur du tapis de billets, les journalistes parlent de plus de 15 mètres et de centaines de tonnes ! La dissolution de l’URRS en 1991 signa la disparition du rouble soviétique qui fut définitivement retiré en 1993. Apparemment les Russes ne connaissent pas le recyclage et pour faire fuir les curieux la rumeur prétendait même que la zone était radioactive ! Les journalistes ont démontré le contraire, compteur Geiger à l’appui…On y voit d’énormes liasses de 100 roubles à l’effigie de Lénine. A l’époque de l’URRS un salaire de 100 roubles était considéré comme suffisant pour vivre…
Sources : Komsomolskaya Pravda & à voir, la vidéo sur YouTube : Guys find billions of Soviet Rubles buried in abandoned missile silos.