MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Samuel Bellamy’

Black Sam

Il est toujours considéré comme le plus riche des pirates qui ait jamais vécu, comme étant celui qui amassa la plus grosse fortune. Des centaines de millions de dollars en or et argent volés après l’abordage de 53 navires marchands ! Samuel Bellamy, allias Black Sam le pirate ! Une partie de son trésor fut retrouvé en 1984 par le chasseur de trésor Barry Clifford.

Depuis 2015 les fouilles ont repris sur le site de l’épave, quelques pièces de huit en argent et en or ont bien refait surface avec de nombreux artefacts, le plus gros du trésor est toujours sous l’eau, peut-être dans une seconde épave non localisée ou ailleurs.
Mais le plus surprenant de cette dernière campagne de fouille reste la découverte d’un fémur humain. Allez savoir pourquoi, les archéologues américains espèrent qu’il s’agit là du fémur de Black Sam ! Il y avait pourtant plus de 40 hommes d’équipage sur le Whydha, le dernier navire du pirate, les artefacts découverts autour du fémur laisseraient penser qu’il s’agissait d’un homme important… Une recherche ADN de comparaison avec des descendants de Bellamy est prévue.
Ce serait vraiment une fin incroyable pour Black Sam, surtout que l’on n’est même pas sûr qu’il trouva la mort lors du naufrage (voir l’article du n° 80 : Le trésor de Black Sam), à suivre…

Sources : telegraph.co.uk / Monnaies & Détections n° 80

Le trésor de Black Sam

Il vint au monde le 23 février 1689 dans le comté du Devonshire, Angleterre, il s’appelait Samuel Bellamy. Mais, c’est sous un autre nom que la mort viendra le chercher, 28 ans plus tard, un nom resté gravé dans les mémoires, celui de Black Sam : le Pirate !  

La vie de Samuel Bellamy (1) bien que courte fut extrêmement mouvementée. Sa mère meurt en le mettant au monde ; étant le plus jeune d’une fratrie de six enfants, Samuel a la vie dure et s’engage très jeune, à l’âge de 15/16 ans, dans la Royal-Navy où il participera à plusieurs combats. Il se marie aussi, très jeune, et a un fils. Puis pour une raison inconnue, il quitte la Navy, l’Angleterre, femme et enfant en 1710 – il n’a alors que 21 ans – pour aller faire fortune au Nouveau-Monde. Bien qu’il ait promis à sa femme de revenir fortune faite, elle ne le reverra jamais ! Samuel pendant son séjour dans la Royal-Navy est devenu un bon marin et il a sûrement entendu parler de naufrages, en particulier de galions espagnols. Car il a la ferme intention de devenir un chasseur de trésor et de récupérer les fortunes englouties au large de la Floride, États-Unis !

Les premières années passées au Nouveau-Monde sont assez décevantes pour Samuel, il est très loin de faire fortune… 1715 va être une année charnière qui va faire basculer son destin. Il débarque à Cap Cod, Massachusetts qui deviendra son port d’attache. Il y rencontre la jeune Maria qui a tout juste 15 ans et en tombe amoureux. À Cap Cod il croise la route de deux hommes en particulier, qui lui proposent de s’embarquer avec eux comme pirate ! Maria est enceinte et il lui faut de l’argent… Terminée la chasse aux trésors engloutis ! il décide de chasser des trésors bien plus tangibles et accessibles sur les mers, il sera pirate et comme tous les pirates, Samuel Bellamy prend un nom de guerre, ce sera : Black Sam !

La suite dans Monnaies & Détections n° 80