MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘statuette’

115.01

Bonjour, Pourriez-vous m’aider à identifier une statuette retrouvée dans les affaires de mon beau-frère aujourd’hui décédé, passionné de détection ? Le lieu de découverte est très vraisemblablement le Tarn, dans les alentours de Brassac. Elle mesure 7,5 cm de hauteur et représente un éphèbe maniant ce qui semble être une fronde. En bronze, elle est recouverte de concrétions blanchâtres, verdies par endroits par le contact avec le métal. Espérant que vous pourrez m’aider, bien cordialement, Gisèle.
Elle n’est résolument pas antique, son style est indéfinissable. Le socle n’est pas un élément habituel d’une statuette gallo-romaine, si vous n’aviez précisé qu’il tenait une fronde on ne l’aurait pas deviné et ce n’est toujours pas évident. Ces concrétions blanchâtres ne sont pas les corrosions habituelles du bronze, ce qui nous fait penser à un autre métal. Bref elle continuera à garder son mystère.

Trouvaille 72.20

Bonjour, voici cette tête de statuette en bronze trouvée dans le département du Var, dans une petite clairière à la croisée de deux chemins. Si vous pouvez m’en dire plus… Merci. Rémi.

L’estimation de la taille est de 25 à 30 mm, il semble être le visage d’Apollon à l’abondante chevelure retenue par un bandeau ou une couronne de laurier. I à IIIe siècle de notre ère.

Trouvaille 70.14

Bonjour, j’ai trouvé ces deux objets dans un champ au milieu des moutons en Savoie. Deux objets insolites : une statuette de Napoléon en étain ou plomb traversée par une tige de fer, longueur 6 cm, poids 75 g. Le second est une jambe en plomb de 4 cm pesant 30 g. Merci, Philippe

Jouets d’enfant cassés ou perdus par un jeune berger qui occupait son temps à garder les animaux ? La statuette de Napoléon avec sa tige en fer pouvait aussi bien être une partie d’un ensemble plus important ? Les produits dérivés de notre empereur corse sont légions et bien malin celui qui pourrait nous en retrouver l’origine !

Trouvaille 69.21

Tout d’abord, je vous remercie pour votre magazine qui m’éclaire souvent sur de nombreuses découvertes, et m’en fait savoir à chaque fois un peu plus sur l’histoire des monnaies. Bien qu’aimant ramasser des monnaies, les deux découvertes sur lesquelles j’apprécierais votre avis (ou celui des lecteurs) n’en sont pas ! La première, il s’agit d’une bague en argent trouvée à Quevreville-la-poterie (76), j’ai essayé de trouver des renseignements, mais cela reste très vague. La piste la plus proche et la plus ressemblante serait une bague de foi (deux cœurs surmontés d’une couronne) qui daterait du 17e – 18e. Etes-vous d’accord ? Au moins sur la datation ! La seconde trouvaille, c’est, je pense, un bouton de manchette. Ou alors je fais fausse route et vous me le direz bien vite. A priori, c’est de l’or, 4.3 g, 1 cm x 0.4 cm, trouvé à Saint Aubin Epinay (76) en forêt. Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance de votre réponse, je vous laisse le soin de publier ou non ces trouvailles. J’attends simplement une aide sur l’identification de ces objets ! J’ y ai ajouté deux autres découvertes faites sur Franqueville Saint Pierre cet hiver (autre bague et statuette), je suis preneur de toute information sur ces objets, ainsi que sur les deux premiers (bague et bouton). Simon.

La bague en argent à chaton plat orné de l’inscription latine IHS avec deux cœurs affrontés sur un fond de fleur est assurément une bague de foi, elle est datée du XVe au XVIIe siècle. La légende latine signifie : « Iesus Hominim Salvator » qui se traduit par « Jésus sauveur des hommes ».

La seconde est différente de forme et se présente comme un anneau plat décoré d’entailles régulières et de croix se terminant par deux cœurs couronnés. C’est une autre bague de foi un peu plus récente XVIe-XVIIIe siècle.

Venons-en au bouton de manchette, car oui c’en est un, mais il est plaqué or et n’est pas d’un seul tenant, comme vous pouvez le voir au niveau de l’arête, on y distingue de l’oxyde de cuivre de couleur verte typique.

Et enfin, la petite statuette est une poupée de châsse du XIIe au XIIIe siècle. Voir à ce sujet le courrier des lecteur page 62 du numéro 69 de Monnaies & Détections.