MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘statuettes’

En 2008, Monsieur C révélait la découverte du trésor de sa vie 30 ans plutôt. Cela s’est passé au sud-ouest de Vézelay sur la commune de Saint-Aubin-des-Chaumes.

Dans les années 70, il se promène avec sa femme sur une parcelle cultivée et trouve à l’œil nu une pièce romaine en bronze. Il revient avec un détecteur de métaux et découvre un dépôt sous la forme d’une poterie et un tonnelet tirelire rempli de monnaies. Il trouve même une grande quantité de statuettes en bronze : un grand Apollon et d’autres nombreuses divinités romaines, des bijoux, des cuillères et un miroir en argent. Après un très long nettoyage, il dispersera son dépôt au fil des années, en vente aux enchères ou à des professionnels de l’Antiquité et de la numismatique.
Le remords le prend en 2008. Il est alors âgé de 87 ans. Il a gardé une trace de son histoire avec photos, schémas et croquis, il prend contact avec le conservateur local pour faire sa déclaration. Evidemment la DRAC porte plainte, mais elle est classée sans suite pour prescription de l’action publique. Pour citer le média d’où vient cette information : « il reste heureusement aux scientifiques français les moulages de plâtre et une excitante campagne de fouille qui se poursuivra jusqu’au 27 juin. » Une excitante campagne de fouille… Si ce n’est pas malheureux de lire cela.

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 107

Des femmes en or !

Elles le sont toutes, mais, celles-ci, ont la particularité d’être en or 24 carats ! Un champ sur l’île danoise de Bornholm, délivre depuis maintenant quatre ans des statuettes en or datée de l’âge du fer, entre 3 et 5 siècles av. J.-C. La première des statuettes fut découverte en 2009, le site est depuis fouillé par les archéologues qui en trouvèrent trois au printemps 2012. Et la cinquième statuette a été mise au jour en début d’année, toutes représentent des figurines de femmes, ce dépôt est considéré comme rarissime, la plupart des statuettes/figurines des régions nordiques pour cette époque représentent des hommes. La dernière trouvée est la plus grande, mais elle ne mesure que 4,2 cm pour 3 grammes ! D’où la difficulté pour les trouver… Le dépôt, certainement groupé à l’origine a, d’après les archéologues, été éclaté par la charrue. Plus de 15 mètres séparaient les deux statuettes les plus éloignées, ce qui en soi n’est pas énorme ; sur les dépôts monétaires, eux aussi victimes de la charrue il n’est pas rare de voir plus de 100 mètres entre deux monnaies, déplacées par la charrue de quelques centimètres chaque année, mais pendant des siècles ! Source : Musée Bornholm

© photo : René Laursen