MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Venceslas II’

Le trésor de l’ancien château de Nowy Sącz en Pologne

En juin 2020 des travaux de recherche archéologique sont menés par l’Association d’histoire et d’exploration de Sądecczyzna à proximité des ruines de l’ancien château de Nowy Sącz, ville située de nos jours au sud-est de Cracovie en Pologne. Ce château a connu de nombreuses destructions et reconstructions depuis son édification voulue par le roi Venceslas II roi de Bohême, fondateur de la ville en 1292. Au tout début du XIVe, il souhaita transformer une tour de guet en bois sur une colline par un château en pierres. C’est son successeur Ladislas Ier roi de Pologne et surtout son fils Casimir III qui firent réaliser la construction du château terminée en 1360. Ce château, à partir de 1569, se situait dans la République des deux nations, c’est-à-dire la réunion au sein d’un même État de la Pologne et du grand-duché de Lituanie. Les deux pays avaient le même statut. Ils avaient un monarque commun élu par la diète unique et une seule monnaie. Cet État avait aussi la particularité d’être multiethnique et multiconfessionnel. C’est cette liberté religieuse qui conduisit une nombreuse population juive à s’y installer.

Nowy Sącz est située au sud-est de Cracovie en Pologne. © GoogleMaps

L’histoire du château de Nowy Sacz

La tour du forgeron aujourd’hui. © mojamalopolska

Le château initial, construit entre 1350 et 1360, est ravagé par deux incendies en 1522 et 1611. Reconstruit de 1611 à 1615, le nouveau château est en grande partie détruit pendant la guerre dite du Déluge qui oppose de 1650 à 1665 la République des deux nations et la Suède. En 1768 et 1769, deux nouveaux incendies se produisent et laissent le château en ruines. Une partie des bâtiments est restaurée au XIXe siècle et au début du XXe siècle. En 1938, le château est enfin entièrement rénové et il abrite un musée. De 1939 à 1945 les soldats allemands l’occupent et s’en servent de caserne et de poudrière. En 1945, les Partisans polonais font sauter la plus grande partie du château dans le but d’empêcher les Allemands d’utiliser la poudre pour détruire la ville. Il ne subsiste aujourd’hui du château qu’un très petit élément de rempart et une tour, dite du forgeron, très endommagée lors de la destruction de 1945 mais reconstruite en 1959 et consolidée en 2016.

Le château en 1841. © dessin de M. Marynowski

La tour du forgeron et quelques maisons en 1899. © dessin d’Andrzej Sokołowski

 

La suite de l’article dans Monnaies & Détections n°114 …