MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Yonne’

97.02

Bonjour, je m’appelle Raphaël, j’habite dans la Nièvre. Félicitations pour votre magazine que j’attends impatiemment chaque fois. Voici une monnaie trouvée dans un bois de l’Yonne. Pouvez-vous me donner des renseignements sur cette monnaie s’il vous plaît ? Voici une autre monnaie assez classique mais je la trouve superbe, une Louis XVI 12 deniers trouvée dans le département du Nord et enfin deux objets que j’ai du mal à identifier. Merci d’avance pour les renseignements que vous me communiquerez et l’éventuelle parution de ces trouvailles dans votre magazine. Raphaël

C’est toujours un véritable frisson de sortir une monnaie d’or royale et merci de nous faire partager ce petit moment. Il s’agit d’un agnel d’or de Philippe IV (1285-1314) – Agnel d’or (26 janvier 1311). Avers : + AGN D IQVI TOLL PCCA MVDI MISERERE NOB. Agneau pascal à gauche, à l’éxergue PH REX. Revers : + XP C VINCIT XP C REGNAT XP C IMPERAT. Croix feuillue et fleuronnée dans un quadrilobe. La monnaie est en état TB+ du fait de l’usure sur la titulature du roi à l’exergue au droit. Le revers se porte mieux et permet de voir de légères pliures du flan. Cette monnaie s’estime 1500 euros.

Le douze denier au faisceau de Louis XVI comporte une patine assez belle et homogène. La frappe est fraiche, il y a néanmoins un degré d’usure et cette monnaie frappée à Paris en 1792-4 de la liberté fait partie des millésimes et ateliers les plus prolifiques. Son état TB+ la cote 15 euros.

Enfin on arrive aux objets. Pour le premier il s’agit d’un jeton de bordel en maillechort peut-être, la vue est explicite à l’avers et vous me pardonnerez de ne point la détailler. Le revers montre un portrait à gauche, style étrangement ressemblant à Léopold II roi de Belgique. Il est dommage que nous ne puissions déchiffrer l’inscription présente car elle aurait apportée de précieux renseignements. Fin XIXe siècle.

Le dernier objet est plus intriguant, il s’agit d’un élément de système d’attache de la période moyenâgeuse XIIIe-XIVe siècle. Les dorures restent encore présentes dans le fond des poinçons qui constituent des lignes courbes. Si on rajoute la couleur argent qui devait être présente sur toute la surface du métal et cette forme indéterminée, vous comprenez que nous restons sans idée sur la représentation faite avec cet élément de bronze. Et vous lecteurs avez-vous une idée ?