MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘bassin de Chiemsee’

L’arnaqueur du Saint Graal…

Cette histoire commence par la découverte d’un vrai trésor. En 2001, des plongeurs chasseurs de trésors découvrent dans le lac bavarois de Chiemsee, Allemagne, un objet incroyable de par sa dimension et son poids : un chaudron en or massif pesant 11 kilos ! Dans un premier temps, lors de sa découverte, les experts pensèrent avoir affaire à un chaudron ou bassin d’époque celtique, un peu comme l’authentique chaudron celte de Gundestrup, voir l’article le chaudron magique. Monnaies & Détection N° 45.

Le bassin de Chiemsee ©

Le bassin de Chiemsee – il est connu sous cette appellation – a pour motif des figurines et symboles qui rappellent ceux de Gundestrup, mais en moins typé… Finalement, les résultats d’examens plus poussés furent catégoriques, ce bassin ne pouvait pas être d’époque celtique, du celtisme on passa donc au… nazisme ! Hitler et sa clique de dingues étaient passionnés par tout ce qui touchait aux Celtes. Le bassin est aujourd’hui considéré comme ayant été fabriqué aux XXe siècle « probablement » pour le 3e Reich.

Finalement, le bassin en or n’ayant rien d’antique ou d’archéologique, les autorités allemandes ne firent aucune démarche pour l’acquérir, il fut donc vendu aux enchères en 2005. C’est un Suisse résidant à Zurich qui s’en porta acquéreur, pour la modique somme de 300 000 euros ! Ce dernier avait tout de même une petite idée en tête, et quelle idée ? Surfer sur le mystère entourant ce bassin, sur son époque plus ou moins inconnue et tout simplement faire croire à de riches amateurs qu’il pouvait s’agir là du Saint Graal !

Tous les arnaqueurs le savent très bien, plus c’est gros mieux ça passe ! Hitler s’intéressa aussi au Saint Graal, il fit même faire des recherches, supervisées par Himmler, à Montségur, France, et ailleurs, à la recherche du Saint Graal, rien que ça ! Le Saint Graal, la coupe ou « bassin » ! étant sensé avoir recueilli le sang du Christ sur la croix, aucune description latine ne précise la nature du métal voire du bois, ni ses dimensions.

Alors, tout était en place, le bassin de Chiemsee, fut présenté comme l’authentique Saint Graal, recherché et retrouvé par les Nazis, qui l’auraient noyé dans le lac bavarois à la fin de la guerre pour empêcher qu’il ne tombe aux mains de l’ennemi !

Vous allez me dire, personne de sensé ne pourrait croire une telle histoire et miser plus que le poids de l’or pour ce bassin ? Faux ! L’escroc suisse avait déjà empoché l’équivalent de 24 millions de francs suisses avant de se faire arrêter ! Proposant le bassin à plusieurs acheteurs en même temps, tant qu’à faire, il comptait bien empocher 100 millions suisses, environ 80 millions d’euros, avant de s’évanouir dans la nature.

Il vient d’être condamné à 15 mois fermes, quant au bassin en or, les autorités suisses l’ont saisi et son avenir tout comme son passé reste un mystère…

Sources : lematin.ch & moov.mg / M&D n° 45