MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘denier mérovingien’

118.03

Bonjour à tous et toutes, une grande joie de vous transmettre ces quelques photos de ce que je pense identifier comme un denier mérovingien (trouvé dans les Hautes-Alpes) et d’une pendeloque trilobée découverte dans les Bouches-du-Rhône. Je serais bien heureux de pouvoir faire partager ces deux beautés avec vous et vos lecteurs et vous remercie par avance de votre expertise éclairée. Encore merci et bravo pour nous faire rêver à chaque parution de vôtre merveilleuse revue. Salutations, Jean Marc.
Bourgogne, Chalon-sur-Saône, denier à la croix. Avers : étoile à six branches dans un grènetis. Revers : croix cantonnée de quatre besants, dans un grènetis. Monnaie incomplète légende pas visible TB+ à 150 euros.
Le pendant est en bronze de période antique, on ne distingue pas bien la base qui serait trilobée mais on ne se lancera pas sur une datation qui serait trop aléatoire pour cet objet…

107.1

Bonjour, tout d’abord merci pour votre excellent magazine. J’ai trouvé cette monnaie en Charente-Maritime et je n’arrive pas à l’identifier, obole de Charlemagne ? Elle est uni face et pèse environ 0,40 g.   Dimensions : 15 mm par 12 mm, en argent. Merci pour toutes vos informations sur cette trouvaille. Franck
Nous ne pensons pas que cette monnaie relève de la numismatique carolingienne, la forme des lettres est bien plus fine que sur les oboles de Charlemagne et la titulature ne correspond pas. Elle semble être un denier mérovingien. Le grand A laisse immédiatement penser à une des très importantes frappes de Marseille, mais on retrouve de telles lettres à Tours. Malheureusement, ces monnaies produites en très grand nombre sont très souvent mal frappées et difficiles à identifier de façon précise, comme c’est le cas ici. Rappelez-vous le dernier denier mérovingien paru, N° 99.10, il n’a jamais été identifié.

99.10

Trouvé par Jean-Louis sans indication de lieu un denier mérovingien en argent assurément. Petite fleur centrale sous la forme d’un besant entouré de huit autres, légende partiellement lisible sur la fin : —-AER et sur l’autre face, nous n’avons absolument pas pu la lire et identifier les formes gravées. Un denier de la région de Chartres présente la même fleur sur l’autre face mais cela ne veut pas dire grand-chose. Vous connaissez la musique ? A plusieurs cela avance et nous attendrons le courrier d’un lecteur compatissant capable de l’identifier pour un prochain numéro.

94.03

Salut, je vous présente cette monnaie mérovingienne en argent trouvée dans le Lot, commune de Livernon, diamètre 10 mm. Merci par avance pour votre identification, Maxence.
Sans légende tête à droite, devant le profil cinq globules disposés en demi-cercle. Le revers présente une croix grecque cantonnée des lettres BVNA séparées par un globule prolongeant les bras de la croix.
A priori, ce denier n’est pas attribué. Il apparaît en deux exemplaires dans le trésor de Nice cimiez d’où la référence issue de Morel Fatio N° 275 et à notre connaissance, il n’apparaît nulle part ailleurs. Le style du buste est assez commun et la légende BVNA si tant est qu’elle se lit dans ce sens, n’est pas connue. Son lieu de découverte pourrait nous aiguiller, mais le Lot est assez central. Néanmoins on pourrait peut-être rattacher le buste à certains atelier Lozérien, qui ne sont pas très loin géographiquement. Mais comparaison n’est pas raison. En l’absence de vente et comme de coutume, nous ne pouvons coter cette monnaie.

Trouvaille 85.10

Gérard prospecte sur la commune de Calmont, les trois monnaies qu’il nous présente sont en argent. Commençons par celle de droite : il s’agit d’une obole de Marseille, tête à gauche, les lettres MA au revers. Tout au plus une quinzaine d’euros en l’état.
Vient au centre une assez jolie silique d’Eugène : D N EVGENI-VS P F AVG. Buste barbu, diadémé, drapé et cuirassé d’Eugène à droite, vu de trois quarts en avant, diadème perlé. “Dominus Noster Eugenius Pius Felix Augustus” (Notre seigneur Eugène pieux heureux auguste). Au revers : VIRTVS RO-MANORVM TRPS à l’exergue – Trèves – 393/394. Rome trônant de face, tenant un globe nicéphore de la main droite et un sceptre de la main gauche. “Virtus Romanorum” (la virilité des Romains). Cette monnaie est en état TTB, son estimation avoisine les 700 euros.
Enfin, la monnaie à gauche est un denier mérovingien : PARIS (PARISIVS). Denier indéterminé, monogramme et croix ancrée. TTB, fourchette estimation assez large : 200-400 euros.

trouvaille 56.05

Bonjour, j’ai trouvé cette monnaie en argent qui semble être mérovingienne près de Lyon. Pourriez-vous me l’identifier ? Jean-François

Attribuée pendant longtemps à Poitiers, ce type a été réattribué à Bourges lors, semble-t-il, de l’étude du trésor de Plassac par Jean Lafaurie. Ces deniers restent toutefois énigmatiques. Si l’interprétation du buste radié au droit et des globules formant une croix ne font plus aucun doute, ce n’est pas le cas des légendes. Même dans la description de ce trésor, les légendes ne sont pas très claires. Il s’agit dans la plupart des cas d’une succession de lettres comme : « VIIS » (couché) « OIVII S » (couché) au droit comme au revers. Ce type apparaît également dans le trésor de Nice Cimiez (réf: 264) et St Pierre des Étieux (réf : 52). Je joins la planche issue du trésor de Plassac (deniers numérotés de 61 à 69) sur laquelle j’ai placé votre denier pour effectuer une petite comparaison. Cette monnaie du VIIe siècle est en très bel état de conservation et est estimée aux environs de 600 €.

Trouvaille 49.30.bis

 On continue avec un Double sol de cuivre issu du monnayage local de la ville de Perpignan frappé sous le règne de Philippe II 1556/1598 A/PERPINIANI VILLE, écu losangé de Catalogne sous une couronne accosté du millésime et de quatre annelets. Contremarque représentant la tête de Saint Jean R/+°INTER NATOS°*°MVLIERVM, Saint Jean Baptiste de face tenant l’agneau, accosté d’une florette de deux P et d’un annelet Réf : P A 3610 monnaie en valeur marchande 20 €

Denier Mérovingien épiscopal attribué Paris et région de Paris a/Croix ancrée dans une couronne légende illisible r/Monogramme CR ? Réf : Belfort 6652 / SCMF 0279  estimation moyenne 400  €

Unité de Bronze ou AS « ibérique » CELSA (Saragosse) vers le II siècle av JC. A/Tête imberbe et nue à droite R/Légende ibérique, Cavalier à droite, tenant une palme Etat TTB  patine potable monnaie estimée à 100 € IDJFLD

Trouvaille 44.05

Bonjour. Connaissant votre compétence dans le domaine de l’identification, je me permets de vous demander si vous pouvez m’identifier cette monnaie mérovingienne. Vous pouvez vous en servir pour votre revue… Argent, 13 mm, 0,80 g. Merci,

elle me pose problème. C’est un type de monnaie d’or et non d’argent. L’atelier semble être BELLO MONTE ou quelque chose comme cela (les lettres centrales manquent). Cela désignerait Beaumont dans la Vienne. Le peu que je puisse voir de la légende semble être BELM ? Il faudrait une photo avec un angle différent ou une lumière différente. Le monétaire est complètement inconnu. Aucun monétaire se termine par …DEDVS ? À revoir avec des prises de vues différentes. non ID**

TROUVAILLE 38.18

J’aurais voulu quelques réponses sur les monnaies et objets suivants. Merci d’avance. La première est une Monnaie mérovingienne, il va être très difficile d’identifier ce denier. L’absence de légende complet illisible nous arrête cette typologie , buste à droite à l’avers et croix latine au revers est commune a beaucoup d’endroits, Marseille, à Paris, Poitiers, Clermont-Ferrand. le lieu de la trouvaille aurait pu ’être en plus encore que je n’en suis pas certain. non ID**

Trouvaille 36.08

Bonjour  pourriez vous m’aider a identifier cette petite méro d’un cm carré et d’un poids de 0.8g est il normal qu’elle soit carrée ou est elle rognée ? Je n’arrive pas à lire la légende. Pouvez-vous me donner une estimation si tant est qu’elle puisse avoir une certaine valeur ? (j’ajoute que j’ai fait cette découverte avec un bandido II) dom du pays d’oth

Denier mérovingien. L’attribution plausible est « région de Limoges ». (cf. L’âge du denier, p. 134) La légende est illisible. Mais au revers on trouve le grand E et à l’avers le portrait. La monnaie qui correspond  a plus prés est la Numéro 5 dans le catalogue concerné ; deuxième quart du huitième siècle. La monnaie présente un haut relief,  mais le flanc est un peu court, comptez quand même sur une estimation de 500 €