MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘intaille’

Bague sceau

Une belle bague sceau en or avec une intaille en cornaline rouge, une variété de calcédoine, découverte par un prospecteur polonais. Sa datation était assez facile, elle porte à l’intérieur de l’anneau la date de 1713 ! Aux dires de l’inventeur, elle a été découverte sur le site d’une ancienne auberge, aujourd’hui disparue, probablement un ancien relais postal. Elle a un poids de 8 g et a été vendue aux enchères 2500 euros…
Source : md-arena

Trouvaille 74.01

Thomas nous présente deux magnifiques trouvailles : un sceau armorié XIVe siècle : légende + S’ PETRI . DVRBEC +. Sceau de Pierre Durbec, oiseau au gros bec marchant vers dextre, armes parlantes, matrice XIIIe siècle. Armes parlantes car l’oiseau au gros bec fait le parallèle avec le nom du propriétaire du sceau un certain Durbec…

Pour la seconde trouvaille de Thomas présentée ce mois, trouvaille en plein champ : une belle bague avec intaille en cornaline, IIe à IIIe siècle de notre ère. Le chaton enserre l’intaille de forme ovale, et les bords métalliques sont peu travaillés semble-t-il, frustre même. L’anneau a la forme d’un ruban plat s’amincissant au départ du chaton. L’intaille représente Athéna Nikephore. La déesse casquée est assise sur son bouclier. Elle tient au bout de sa main droite, posée sur sa paume, une déesse Niké qui lui tend la couronne tressée de laurier du vainqueur.
Magnifique sujet de style grec. Thomas est un garçon heureux.

Trouvaille 38.24

une jolie bague en or massif, avec une intaille, découverte par Serge, dans le Gers, “qui c’est qui disait que le bonheur est dans le pré.?” La taille est en cornaline, une pierre rouge, le décor représente un personnage à droite coiffée, et tenant une lance de la main droite est un objet non identifié dans la main gauche, certainement un personnage de la mythologie mais on ne voit pas lequel. La bague est, bien sûr, Romaine et date du premier au deuxième siècle.

Trouvaille 36.04

Bonjour,
J’ai trouvé cette bague en or, pas de poinçon apparent, poids de 6,80 gr., dans un terrain en cours de défrichage pour un chantier de construction (Dpt 37 à côté de TOURS). Elle comporte un grenat avec
intaille représentant le profil d’une tête d’empereur romain, sous toutes réserves. Je pense qu’il s’agit d’une bague relativement ancienne susceptible d’être d’époque romaine ou gallo-romaine. J’attends votre analyse et vos commentaires pour cette identification. Merci d’avance Olivier

C’est incontestablement une belle bague romaine, voir le livre Hélène GUIRAUD sur les intailles et les camées en Gaule ROMAINE. Contour continu, section ronde et fine. Élargissement peu important autour de l’incrustation. Et le dessus  est peu épais, l’Ornement  reste minime et l’anneau de la bague est concave. La pierre est en cornaline, le motif est un portrait  coiffé de profil. 1er siècle début du 2eme siècle.

Trouvaille 34.22

Deux bagues romaines par Michel dans le var, elles sont en or, n’en doutons pas une bague avec intaille et une bague en forme de serpent enroulé autour du doigt.

Trouvaille 29.12

Michel avec cette série de très  jolies trouvailles une  bague romaine en or  avec intaille de tout beauté, l’intaille présente un personnage avec une lance et peut être une massue dans la main gauche et un très jolie pendant ou éléments de harnais décoré en bronze, représentant un visage adulte. Les quatre excroissances aux angles  symbolisent , je pense pour la paire du haut à la présence d’un château et en bas au contour cou –épaules. Il s’agit d’un clavandier. Il me paraît être de facture médiévale, donc plus moderne  que les deux monnaies mérovingiennes ci après :

Trouvaille 14.39

Voilà une série de trois bagues plaisantes pour l’œil et le plaisir procuré à les ramasser au hasard d’un labour. La première est en bronze et l’anneau a disparu , on distingue nettement la trace de soudure sous la bague proprement dite, celle ci est constituée d’une simple tôle de bronze rectangulaire aux coins arrondis et ornée sur toute sa surface d’un entrelacs géométrique rappelant vaguement les schémas décoratifs des plaques boucles mérovingiennes. Elle pourrait être donc de la période post romaine.. La seconde est gallo-romaine, l’anneau supporte un chaton assez épais  sertissant une pâte de verre ou une pierre semi- précieuse  gravée en intaille. C’est un personnage représenté debout, s’appuyant peut- être sur une massue.. Enfin la dernière est de la même époque  mais elle est en or et présente une petite cornaline enchâssée à l’ovale et gravée d’une intaille que je n’ai pu identifier , on dirait un oiseau mais sans certitude aucune .L’aspect général est de très bonne conservation. Encore une qui ne sera pas détruite par un quelconque engin agricole (voir le vase de l’âge du bronze dans la rubrique «  Brèves » de ce mois- ci….)