MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘mammouth’

Chercheurs d’or

Des chercheurs d’or au Yukon, dans la région de Dawson City, Canada, ont réalisé une surprenante découverte. Alors qu’ils déblayaient une épaisse couche de sédiment, du téphra volcanique vieux d’environ 29 000 ans… pour atteindre le fond des vallées, là où se trouvent les plus importants placers d’or natif, ils sont tombés sur les restes de trois mammouths ! Un adulte, assez vieux, un autre plus jeune et un petit, les trois sont assez bien conservés, certains ossements étant encore connectés (reliés). Les fossiles ont été remis aux paléontologues du Yukon, certains d’entre eux ont émis l’hypothèse que ces trois mammouths seraient morts ensevelis vivants par une tempête de sable de poussières volcaniques ! Ce qui expliquerait la proximité des trois dépouilles et leurs très bonnes conservations, les dépouilles auraient ainsi échappé aux charognards…


Source : 45secondes.fr

Cimetière de mammouths

Il y a cinq ans, des archéologues mexicains à Tultepec, avaient découvert les restes de pièges à mammouth, des fosses de 2 mètres de profondeur pour 25 mètres de diamètre (MD 89). Les pièges, dressés il y a 15 000 ans par des hommes, étaient à l’origine remplis de pieux épointés ! Les restes de quatorze mammouths avaient été découverts près des fosses, avec des traces de couteau sur les ossements ! Il y a quelques semaines, à 20 kilomètres du site de Tultepec sur le chantier d’un futur aéroport, les ouvriers ont mis au jour des ossements de mammouths par dizaines. Les archéologues ont pris le relais et au moment où j’écris ces lignes, plus de 200 mammouths ont été mis au jour !

Ce qui ferait du site de découverte, le plus gros, en nombre de mammouths, découvert à ce jour, le précédent record était de 60 mammouths découverts sur un site américain. Tous, ont été vraisemblablement piégés par la vase d’un lac aujourd’hui disparu. L’étude des ossements, notamment de l’ADN, permettra peut-être d’apporter une réponse au mystère de la disparition des mammouths, l’espèce a-t-elle décliné et s’est éteinte naturellement ? ou alors, a-t-elle été exterminée comme beaucoup d’autres par le plus grand des prédateurs : l’homme ? …

Source : trustmyscience.com/Monnaies & Détections 89

Se faire les crocs sur une dent

Scout est un jeune labrador qui a fait une découverte surprenante, en balade sur l’île de Whidbey, État de Washington, États-Unis. Scout a ramené à son propriétaire Kirk une sorte d’os, mais dur comme une pierre. Le lendemain, Scout ne lâchait toujours pas son caillou, la forme et les nervures étaient étranges…
Kirk a alors eu l’idée de prendre des photos et de les envoyer à l’université de Burke. Les universitaires y ont vu une dent de mammouth laineux ! Ce que les expertises ont confirmé, datation environ 13 000 ans.
Kirk a pu récupérer la dent, qui trône désormais sur une étagère hors de portée des crocs de Scout…
Source : mnn.com

Mammouth mexicain

Une rare découverte pour des archéologues mexicains, un mammouth, découvert sur le site de Tultepec au nord de Mexico. Un squelette bien conservé, grâce à un lac salé qui occupait la zone autrefois, alors qu’il était à seulement deux mètres de profondeur. Ce sont des travaux de drainages qui ont mis la bête au jour. Le plus intéressant étant les nombreuses traces d’entailles relevées sur les os, laissant clairement penser que ce mammouth fut tué et dépecé par des hommes il y a 14 000 ans !
Source : fredzone.org – Pour voir la vidéo sur YouTube taper : Mammoth bones found in Mexico

Mammouth

Belle découverte en Sibérie, si les mammouths ne sont pas rares à l’état de squelette, leurs défenses sont très recherchées localement, le commerce d’ivoire de mammouth étant autorisé. Il est par contre beaucoup plus rare de trouver des mammouths complets ou presque, os et viande compris !

Un jeune russe de 11 ans qui se promenaient dans la région de Sopkarga, début septembre a réussi cet exploit. Les scientifiques considèrent cette trouvaille exceptionnelle, il faut remonter à 1901 pour une découverte de même qualité ! Découvert dans le permafrost, sous-sol constamment gelé, ce jeune mammouth pèse 500 kilos. Une autre découverte dans la région de Yacouti a, elle aussi, fait beaucoup parler d’elle. Des ossements de mammouth découverts à 100 mètres de profondeur et dont les os « contiendraient » de la moelle osseuse encore viable ! De nombreuses équipes de chercheurs, russes, coréens et japonais tentent depuis les années 80 de cloner le mammouth. Si l’ADN du mammouth est désormais bien séquencé (complet) il leur manque toujours des cellules vivantes pour tenter un clonage. Ces deux dernières trouvailles, viennent relancer la donne…

Sources : maxisciences.com & nouvelobs.com

Crédit photo : Zoological Institute of the Russian Academy of Sciences