MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘penny’

Guillaume Ier

Joe Edwards-Gill, de Homersfield, dans le Suffolk en Angleterre. Joe qui a 33 ans a découvert la détection il y a seulement trois ans, par l’intermédiaire de la série « The Detectorists », une série télé anglaise relatant les aventures d’un groupe de prospecteurs, amateurs de chasse aux trésors, une activité reconnue et encouragée en Angleterre… Joe, après plusieurs découvertes intéressantes, vient de faire la trouvaille. Alors qu’il faisait une démonstration à un ami avec son détecteur, un Equinox 800, il a trouvé une monnaie en argent martelé, un penny, mais pas n’importe lequel. Une monnaie frappée en l’an 1083 sous le règne du roi Guillaume Ier, plus connu par son sobriquet de Guillaume le Conquérant ! On ne trouve pas ce genre de monnaie tous les jours, la petite pièce d’argent a été remise aux services archéologiques pour analyses et expertises ; à suivre…

Source : eadt.co.uk/ea-life/suffolk

113.8

Jeune prospecteur de 17 ans, je vous envoie une pièce trouvée derrière chez moi dans le 85. Poids : 2 grammes (je ne possède pas de balance assez précise) ; diamètre : 17,5 mm. Je n’ose pas trop la nettoyer par peur de l’abîmer. Pourriez-vous me la dater et me la valoriser, ainsi que me dire si c’est de l’argent ou du billon ? Au plaisir de vous lire dans ma revue préférée. Guillaume 
Pas facile c’est sûr ! Très peu de relief, trois ou quatre lettres à peine lisibles pour les légendes et en plus nous ne sommes pas persuadés de comprendre l’avers : est-ce réellement un personnage coiffé tenant un bâton ? Ce n’est pas évident. L’aspect de la monnaie nous donne du XIIIe siècle en intuition. Finalement la seule chose de reconnaissable c’est la croix double avec les quatre étoiles cantonnées, on s’est donc dirigé sur un bugne de l’évêché de Metz mais les légendes ne correspondent pas… On pensait à une monnaie anglophone, on est allé sur le monnayage anglais et on a trouvé le penny d’Alexander III roi d’Ecosse de 1249-1286. Avers : + ALEXANDER DEI GRA. Tête couronnée à gauche d’Alexandre III d’Écosse ; devant lui le haut d’un sceptre fleurdelisé (Alexandre, par la grâce de Dieu). Revers : + ROB ER ONB ER. Croix coupant la légende, cantonnée de quatre étoiles. On distingue bien les trois lettres NDE (N et D liés) sur l’avers et ER sur l’autre face. C’est une monnaie en TB du monnayeur Robert à Bertwik. Estimation 70 euros.

Les pièces d’un penny et d’un demi-penny en bronze du Royaume-Uni actuel existent depuis des siècles. Le système monétaire de l’Angleterre date en effet de la fin du onzième siècle. La livre sterling était alors divisée en 20 shillings et un shilling valait 12 pence (pence est le pluriel de penny). Une pièce d’une livre s’échangeait donc contre 240 pièces d’un penny. Ce système s’est étendu géographiquement au cours des siècles suivants. D’abord au Pays de Galles, par l’intégration de celui-ci à l’Angleterre en 1536, puis à l’Ecosse par l’Acte d’Union de l’Angleterre et de l’Ecosse formant le Royaume de Grande Bretagne en 1707 et enfin à l’Irlande en 1800 par l’Acte d’Union de l’Irlande et du Royaume de Grande Bretagne qui donne naissance au Royaume-Uni. Ces pièces d’un penny et d’un demi-penny sont démonétisées à partir de 1971 lorsque le Royaume-Uni adopte le système décimal pour la subdivision de ces monnaies. C’est alors que la pièce d’un penny grand diamètre est remplacée par une pièce de petit diamètre et que les pièces d’un demi-penny cessent d’être frappées.

Il n’est pas rare qu’un détectoriste déterre l’une de ces anciennes monnaies du Royaume-Uni ou qu’un chineur en rencontre une sur la table d’un exposant dans un vide-grenier. Les types monétaires que l’on trouve le plus souvent ressemblent à nos pièces de bronze de 5 centimes (un sou) et de 10 centimes (deux sous) du XIXe siècle. Elles ont été frappées depuis le règne de Victoria jusqu’au milieu de celui d’Elisabeth II et sur chacune d’elles l’avers montre le portrait d’un souverain anglais. D’autres types, plus anciens, qui sont de poids et diamètres variables, se trouvent aussi de temps à autre.

Les pièces d’un penny et d’un demi-penny frappées de 1672 à 1837

Les premières pièces d’un demi-penny et d’un penny sont en argent ou en billon (alliage de cuivre et d’argent), elles sont antérieures à la création du Royaume-Uni en 1707. A partir du quatrième quart du XVIIe siècle elles sont en cuivre. Nous vous présentons ici celles frappées à partir de 1672, sous les rois et reines Charles II, Jacques II, Marie II, Guillaume III, Anne, Georges Ier, Georges II, Georges III, Georges IV et Guillaume IV. Elles portent très souvent sur le revers Britannia assise près d’un écu aux armes du Royaume-Uni et tenant d’une main un rameau de laurier et de l’autre un trident. Parfois sur ce revers, à la place de l’allégorie de la Grande Bretagne, on trouve un Chardon, emblème de l’Ecosse ou une Harpe symbolisant l’Irlande.

La suite de l’article dans Monnaies & Détections n°111 …

99.13

Bonjour, abonné à votre magazine depuis quelques années, je ne pensais pas un jour faire appel à vos connaissances. J’ai trouvé cette monnaie dans un labour dans la région de Pont l’Abbé et malgré les recherches avec un collègue, nous n’avons rien trouvé. Pouvez-vous m’aider à identifier cette monnaie et peut-être la faire paraitre dans votre prochaine revue ? Merci d’avance, Jean-Paul 
Il s’agit d’une monnaie anglaise, un penny à la croix courte (short cross) de Henry II Plantagenet au XIIIe siècle. Avers : HENRICVS R-EX. Henri en buste de face, barbu, sommée d’une croix bouletée, avec la main droite tenant un sceptre bouleté et cruciforme. Revers : croix double et bouletée, cantonnée de quatre croisettes bouletées. La légende doit présenter le nom du monétaire suivi de la ville comme par exemple WILHE On LUND pour Wilhem à Londres, malheureusement cette légende n’est pas lisible. On sait que cela commence par un E et se termine par EN mais entre les deux ? Monnaie en TB++ estimée 65 euros sous réserve de la rareté du monétaire et de la ville…

Une rondelle de cuivre à 1 million de dollars !

Penny 1793

Un penny en cuivre, frappé en 1793 à Philadelphie, États-Unis, a atteint lors d’une vente aux enchères au mois de janvier, la somme record de 1.38 million de dollars ! Bien qu’elle soit rare, il est possible de trouver de telles monnaies aux détecteurs de métaux, mais aux États-Unis seulement. Certaines monnaies trouvées en France, infiniment plus rares n’atteignent que très difficilement les cent mille euros…

Source : usatoday.com