MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Trouvailles

112.01

Première monnaie romaine trouvée par Jonathan dans le Lot. Son poids de 5,7 g la définit comme Antonionien ; on lit aisément la légende de l’avers : IMP ANTONINUS AUG, tête avec la couronne tétra radiée à droite, revers : FIDES MILITUM (la fidélité de l’armée), Fides debout de face, la tête tournée à droite, tenant de la main droite le vexillum et de la main gauche un étendard transversal. Cette monnaie est en état TTB et s’échange entre 50 et 70 euros. Elle est courante frappée en 219 de notre ère.

111.04

Je suis passionné par votre revue, je pratique la détection depuis pas mal d’années. J’ai découvert ces monnaies dans la vallée du Rhône entre Vienne et Valence. Pouvez-vous m’aider à identifier ces 3 monnaies romaines, ainsi que leurs estimations ? Pour la première, un quinaire de 1,35 g et d’un diamètre d’environ 14-15 mm en argent. Pour la deuxième, un denier de Jules César d’un poids de 3,92 g et d’environ 18 mm. Pour la troisième un denier de la république ?? Environ 17-18 mm, entre 3 et 4 g environ. Je remercie toute l’équipe et continuez. Cordialement, Rolland.
La première, le quinaire est attribué à OCTAVE et MARC ANTOINE Octavius et Marcus Antoninus Caius. Avers : III. VIR. – R. P. C. Tête voilée et diadémée de Concordia (la Concorde) à droite, « Triumviri Rei Publicæ Constituandæ » (Triumvir pour la restauration de la République). Revers : M. ANTON C. – CAESAR. Deux mains jointes tenant un caducée, « Marcus Antonius Caius Cæsar » (Marc Antoine Caius César). Son état est un petit B+, n’en espérez pas plus de 30 euros.
La seconde est bien un denier de Jules César. Avers : tête diadémée de Vénus à droite, portant boucle d’oreille et collier ; derrière, le long du cou, petit buste de Cupidon, une contremarque à l’avant. Au revers on distingue très bien le trophée gaulois formé d’un casque, d’une cuirasse, de boucliers, de lances et de deux carnyx ; au pied du trophée : deux captifs assis ; celui de gauche, une femme assise à gauche, celui de droite, un homme assis à droite, se retournant, les mains attachées dans le dos. Traduction revers : « Cæsar » (César). Cette pièce a été frappée en 45 avant JC en Espagne. Elle est en état TTB c’est une monnaie estimée aux alentours de 360 euros.
Venons-en au dernier denier avec une belle frappe en relief de la tête casquée de Rome à droite et au revers un quadrige à droite conduit par une victoire. Nous avons eu du mal à l’identifier car on avait une erreur de lecture sur la légende, on lisait CLI au lieu de CLT. Bref, monnaie frappée en 111-110 avant JC. Avers : tête casquée de Rome à droite ; derrière un objet triangulaire avec un cercle à l’intérieur. Revers : AP. CL. T. M(ANL). Q. (VR). Victoria (la Victoire) dans un trige au pas à droite tenant les rênes dans les deux mains. « Appius Claudius Pulcher, Titus Manlius Mancinus et Quintus Urbinius » (Appius Claudius Pulcher, Titus Manlius Mancinus et Quintus Urbinius). La monnaie est en état Sup, elle s’estime 160 euros.

111.06

Je n’arrive pas à trouver ce type de sesterce d’Antonin le Pieux, est-elle rare ? Pour infos  A :  ANTONINVS AVG PI-US PP TRP COS IIII, tête laurée à droite. R : anépigraphe, je pense à Minerve casquée, bouclier et lance en main, marchant vers la droite, SC à l’exergue. Trouvée en Touraine. Poids : 22,5 g et diam. : 31 mm. Merci de votre aide et bonne continuation pour votre super magazine, Gregory.
Votre description est bonne mais SC n’est pas à l’exergue, il entoure Minerve (Pallas). Vous ne le trouvez pas car il s’agit d’un as. Frappé en 146. Votre monnaie est en état TB et peut rentrer dans le plateau d’un amateur pour une trentaine d’euros.

111.02

Bonjour, je viens de trouver dans la mer (Var), cette bague de 2 cm de largeur, assez légère (2 g + ou -), la bijoutière ne sait pas de quelle matière elle est mais elle me dit que ce n’est pas de l’argent ; j’aimerais avoir votre aide pour savoir si vous aviez une idée en fonction de sa forme, est-ce une moderne, 19e, médiévale, etc… Merci beaucoup, Bruno.
Difficile de se faire une idée sur le métal sans tenir la bague en main et il faut fournir au moins deux clichés d’angles différents pour mieux appréhender l’objet. De plus un poids de 2 g est assez classique pour une petite bague simple de femme. Tout au plus peut-on dire que si votre bijoutière ne s’est pas trompée alors il doit s’agir d’aluminium. Néanmoins, le style est assez antique et si elle est réellement en aluminium c’est bien entendu une reproduction.

111.11

Petite contreplaque mérovingienne trouvée par Davidou 23. Elle comporte un bord festonné, deux têtes de rivets encore présents et le troisième à l’extrémité distale manque. Aucune décoration poinçonnée sur la plaque, au revers on remarque les deux fortes pattes de fixations sur le cuir, époque VII-VIIIe siècle.

111.05

Tout d’abord bravo pour votre magazine. Je m’adresse à vous car j’ai besoin d’aide pour identifier et estimer 2 trouvailles détectées sur la commune de Réaup dans le Lot-et-Garonne. La première est une petite monnaie trouvée sur un chemin. Elle est de style double tournois avec un M sous une croix. Je pensais à un François 1er mais sans grande conviction. La 2e trouvaille est un petit sifflet en bronze de 4 cm de long sur 1 cm de diamètre trouvé dans une vieille prairie. J’espère que vous allez pouvoir m’éclairer sur ces trouvailles, merci. Cordialement, Tony.
La titulature royale n’est plus lisible mais il s’agit d’un double tournois de Henry II à partir de 1552.Avers : + HENRY. 2. D. G. FRAN. REX, trois lis posés 2 et 1 (Henri 2, par la grâce de Dieu, roi des Francs). Revers : + SIT. NOMEN. DNI. BENE, millésime illisible, croix pleine alésée dans un quadrilobe ; au-dessous, la lettre d’atelier, M pour Toulouse. La monnaie est en état B sans valeur de collection.
Concernant votre objet en bronze de belle facture, on pencherait pour un appeau. On suppose qu’il n’y a plus de son sinon vous nous l’auriez précisé ? La décoration spiralée autours du corps de l’appeau en fait un objet très intéressant ! Pas de possibilité de vous donner une datation fiable…

111.19

Bonjour, je voudrais faire identifier cette monnaie. Merci, bonne journée, Benjamin.
Que voilà une belle monnaie ! Nous pensons que c’est la première fois que ce type de monnaie passe dans la revue. Bravo pour votre trouvaille qui n’est pourtant pas très rare. C’est un royal de Charles VII, deuxième émission, émis à Limoges (point 10) sur le G. L’avers présente + KAROLVS: DI: GRA : FRACORU REX ponctuation par deux annelets superposés. Le roi debout de face, couronné, la tête et les pieds coupant la légende, vêtu d’une robe et d’un manteau fleurdelisé, tenant un sceptre cruciforme de la main droite, semé de lis sans fin dans le champ (Charles, par la grâce de Dieu, roi des Francs). Revers + XPC: VINCIT: XPC: REGNAT: XPC: INPERAT. Croix tréflée et feuillue dans un quadrilobe fleurdelisé cantonné de couronnes. (Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande). Ce type d’atelier avec le détail intérieur du manteau (les petites fleurs de lys visibles) est plus rare. La monnaie présente une légère pliure, son revers est net, sans trace d’usure ni coup, l’avers présente un léger éraflement, on le classe en TTB ++ et pour cette raison sa cotation est dans une fourchette variant entre 1100-1300 euros.

111.03

Bonjour à toute l’équipe. Je vous fais parvenir 3 photos d’un objet trouvé dans le Puy-de-Dôme (63), région fréquentée fut un temps… par les Gaulois, Romains et Gallo-Romains. Cet objet a été trouvé proche des sites bien connus de Gergovie et Corent. Trouvaille de quelques années, faite par mon père qui n’avait pas de détecteur à l’époque… Comme quoi ! Bronze ? Il mesure 5 cm de long. Le portrait serti mesure 8 mm x 12 mm. Peut-être gallo-romain ? Une décoration particulière et le portrait ressemble à une figure égyptienne ? Et cette couleur bleue me fait penser à du lapis lazuli ? Mais ce ne sont vraiment que des suppositions de ma part. Je serais impatient et heureux d’avoir une identification sur cet objet et son époque. En vous remerciant par avance. Jean Louis
Une petite broche en bronze soutenant un chaton enfermant une pierre d’un bleu très profond. On est sur une reproduction moderne d’un portrait et coiffure égyptienne. La soit disant pierre doit être un verre coloré. La période proposée est milieu du XIXe au début du XXe siècle.

111.17

Bonjour, je vous envoie les photos de cette petite merveille de 4 grammes d’argent. Trouvée dans le Gers à Lombez. Si vous pouviez m’en dire plus. Cordialement, William.
Le Gers ou l’occident toulousain est riche en drachmes gauloises style languedocien, une tête à gauche non visible sur cette frappe et un revers à la croix avec croissants périphériques dans les quatre cantons avec un cercle pointé dans le second et un anneau au quatre. Le revers est très proche de la référence DCR-227. Mais l’absence de portrait ne lui confère qu’une faible valeur de collection d’une trentaine d’euros.

Trouvaille 111.01

Bonjour l’équipe. Fidèle lecteur de votre revue, voici une monnaie trouvée dans une forêt de l’Essonne (91). Malgré un état de conservation plutôt bon, je n’ai guère réussi à l’identifier. Merci de votre aide. Diamètre 26,2 mm, poids 3,2 g. Cordialement, Pimpim

Il s’agit d’un jeton en cuivre du XVe siècle que l’on pensait, en première lecture de Nuremberg, mais non ! C’est bel et bien un jeton de compte de la chambre aux deniers du duc d’Orléans XVe s. Il se lit : côté clé et collier : GETOVERS DE (la) CHAMBRE AVX…/ DENIERS MONS(ieur) DORLIE(a)NS, qui se traduit par : « Jetons de la chambre aux deniers, Monseigneur d’Orléans », côté écu : « de France au lambel d’argent ». Catalogue DE LA TOUR de la collection ROUYER, du cabinet des Médailles de Paris, Numéro 329, page 56. Il est peu courant et nous l’estimons dans les 80 euros.