MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Trouvailles

100.2

Armand, Carcassonne, a trouvé cette bague dont le chaton est une monnaie en argent avec des caractères arabes et un curieux astre, on pencherait pour une monnaie des nombreuses principautés de l’empire mogol en Inde. Cette calligraphie est généralement difficile et nous n’avons pu retrouver son origine exacte, la pièce ayant été de surcroit rognée pour s’adapter au chaton de la bague. Si vous avez une piste merci de nous le faire savoir.

100.3

François à Lanta a trouvé ce poids monétaire d’Isabelle et Ferdinand d’Espagne 1470. 2 cm x 2 cm, épaisseur 8 mm, poids 26 g. Il fut trouvé à Barbaira. A l’avers, la frappe très faible laisse à peine entrevoir ou deviner le faisceau de flèches nouées et au revers l’indication VIII R est pour la pièce de huit réaux.
Il a trouvé comme tout prospecteur un 10 centimes Napoléon. Ces monnaies sont les premiers plaisirs du débutant, ensuite quand on est sur un endroit où l’on trouve de belles monnaies, c’est « zut encore un Napo ! » Celui-ci a le mérite d’être en bon état : 1857, MA pour Marseille, le franc poche le cote 60 euros pour un TTB mais cette patine noire est un peu moins agréable, espérez plutôt aux alentours de 15 euros.

100.1

De François, trouvaille faite dans une grange, il s’agit d’un pendentif et non d’une applique car l’indice d’usure de l’anneau de suspension est évident, de même le nez du personnage est usé et a perdu en volume résultant du frottement incessant. L’épaisseur de l’anneau le situe dans une époque probable Xe à XIIIe siècle, l’usure ne permet pas de savoir s’il s’agit d’un chapeau au sommet du crâne ou de la base de l’anneau. Le style est naïf et fruste.

99.10

Trouvé par Jean-Louis sans indication de lieu un denier mérovingien en argent assurément. Petite fleur centrale sous la forme d’un besant entouré de huit autres, légende partiellement lisible sur la fin : —-AER et sur l’autre face, nous n’avons absolument pas pu la lire et identifier les formes gravées. Un denier de la région de Chartres présente la même fleur sur l’autre face mais cela ne veut pas dire grand-chose. Vous connaissez la musique ? A plusieurs cela avance et nous attendrons le courrier d’un lecteur compatissant capable de l’identifier pour un prochain numéro.

99.11

Bonjour ! Une petite monnaie découverte lors d’une sortie détection. Malgré mes recherches sur le net, je ne suis pas arrivé à l’identifier. Merci de bien vouloir m’y aider, cordialement, Dédal09. Lieu de découverte Ariège, commune proche Miglos, diamètre approx. 16 mm, pas de moyen de mesure du poids, désolé. Cordialement Dédal09.
L’histoire se répète encore et toujours : le 16 décembre 1640, les Catalans se révoltent contre leur suzerain, Philippe IV d’Espagne (1621-1665), et appellent les Français à leur secours. Louis XIII prend le titre de comte de Barcelone, les Français envahissent le Roussillon en septembre 1642 et prennent Perpignan le 9 septembre. Avers : buste lauré, drapé et cuirassé à droite vu de trois quarts en avant. LVDO. D. G. R. FRANC. Revers : + CIVITAS. VICEN. 1643. Écu losangé de Vich qui est une commune près de Barcelone.

99.05

Bonjour chers amis lecteurs et rédacteurs de notre revue préférée. Je me permets de vous envoyer les photos de ce magnifique drachme à la swastika, Sotiates (région de Sos), en argent, de 3 g pour 1,4 mn. Je l’ai trouvé en région toulousaine. Merci encore pour votre revue que je dévore dès qu’elle arrive. Will
Magnifique monnaie de notre région, un sotiate avec un avers décentré mais c’est courant : swastika, aux quatre bras en esses contournées, flammées et marquées d’un point central à leur jonction ; quatre esses qui, bouletées aux extrémités, se retrouvent entre les bras. Au revers : COVE R (TOM] OTVL) absent sur cet exemplaire. Dans une rouelle à quatre rayons, trois olivettes avec tigelles sont rattachées au centre aux 1er, 2e et 4e cantons ; une hache évidée à gauche, ayant trois points en triangle entre la hache et le manche, au 3e canton ; la légende divisée en trois répartie dans les 4e, 2e et 1e cantons. Monnaie TTB 450 euros.

 

99.08

Peut-on m’aider à savoir la nature de l’objet de 325 grammes trouvé dans une rivière et sa valeur ? Merci, Éric
325 grammes ? C’est énorme ! on est très près de la livre romaine antique (libra = 327 g). Il nous est impossible de trouver l’origine de cet objet monétiforme car il semble s’agir d’une reproduction artisanale d’inspiration monétaire grecque. Le flanc lui-même semble être un moulage grossier, la frappe sur les deux faces montre à l’avers un portrait à droite d’inspiration hellénistique (Athéna coiffée de son cimier). Le portrait est assez bien imité. Au revers dans le carré creux, au lieu de trouver la chouette avec le corps de profil, nous avons une chouette de face que l’on dirait sortie tout droit d’un film sur les Incas costumés pour une cérémonie, la branche d’olivier originelle avec les deux feuilles se transforme en une feuille et une soucoupe volante, la légende AQE s’est réduite à un A isolé. Un tetradrachme pèse environ 17 g, votre objet en fait 325 ce qui signifie qu’il aurait 76 fois la valeur d’un drachme ?? (s’il était en argent, mais nous n’avons pas eu cette information) ce poids ne correspond à rien dans le tableau des poids grecs. Vous avez trouvé ou fabriqué (cela s’est déjà vu) un bel objet curieux !

99.13

Bonjour, abonné à votre magazine depuis quelques années, je ne pensais pas un jour faire appel à vos connaissances. J’ai trouvé cette monnaie dans un labour dans la région de Pont l’Abbé et malgré les recherches avec un collègue, nous n’avons rien trouvé. Pouvez-vous m’aider à identifier cette monnaie et peut-être la faire paraitre dans votre prochaine revue ? Merci d’avance, Jean-Paul 
Il s’agit d’une monnaie anglaise, un penny à la croix courte (short cross) de Henry II Plantagenet au XIIIe siècle. Avers : HENRICVS R-EX. Henri en buste de face, barbu, sommée d’une croix bouletée, avec la main droite tenant un sceptre bouleté et cruciforme. Revers : croix double et bouletée, cantonnée de quatre croisettes bouletées. La légende doit présenter le nom du monétaire suivi de la ville comme par exemple WILHE On LUND pour Wilhem à Londres, malheureusement cette légende n’est pas lisible. On sait que cela commence par un E et se termine par EN mais entre les deux ? Monnaie en TB++ estimée 65 euros sous réserve de la rareté du monétaire et de la ville…

99.17

Bonjour, j’ai trouvé ce poids de ville au cours d’une sortie avec des amis, j’ai effectué quelques recherches et il correspond à la ville de Béziers ! Si quelqu’un peut m’en dire plus à son sujet, j’aimerais bien savoir ! Merci ! Poids 24,1 g, épaisseur 0,5 cm, hauteur 3 cm, largeur 2,7 cm. Chevreuil34
Rare et très beau poids uniface en forme d’écu et aux armes (trois fleurs de lys surmontant quatre bandes horizontales) pour la ville de Béziers, doté d’une belle patine uniforme. Ce poids était en usage dans la ville du XVIe au XVIIIe siècle. Il s’agit de 1/16e de livre ou once. ID Ricko34

99.02

Bonjour, pourriez-vous m’aider à identifier et dater les restes de cette monnaie ? Trouvée dans les Hautes-Pyrénées. Merci, cordialement, Frank
Le périmètre géographique de la trouvaille est plus logique dans les Pyrénées pour une monnaie espagnole qu’au Luxembourg (précédente identification). Il ne s’agit pas d’un reste, ce type de monnaie espagnole est coupée à la cisaille et provient vraisemblablement d’un des ateliers d’Amérique du sud où l’argent se trouvait à foison. A cette époque, ils ne prenaient plus trop le temps de fignoler leurs monnaies. Il s’agit d’un demi réal ou 17 maravédis de Philippe IV d’Espagne, frappé en 1621 ou 1627, le dernier chiffre n’étant pas certain. Monogramme couronné de Philipus à l’avers et croix cantonnée des armes de Castille et Leon au revers. Nous n’avons pu identifier l’atelier. C’est une monnaie TB+ à 35 euros en moyenne.