MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Trouvailles

110.18

Bonjour, pourriez-vous me renseigner sur les objets ci-joints trouvés au Sri Lanka ? Michel
Houlà, on s’éloigne de notre zone d’identification. Il semble que l’on soit sur un petit lingot de cuivre en forme aplatie hélicoïdale avec les inscriptions suivantes « 4 » et en plus petit « 3 /4 ST » en dessous. A l’autre extrémité, des symboles ressemblant un peu à la lettre grecque Phi, un cercle transpercé par un trait, le tout dans un cercle perlé. On ne sait pas mais peut-être qu’un lecteur aura une réponse au prochain numéro à propos de cette monnaie non conventionnelle, si c’en est une !

110.05

Bonsoir, pourriez-vous identifier ces deux monnaies (format silique) trouvées dans une vigne à côté de Sainte-Foy-La-Grande en Gironde ? Merci, cordialement, Pascal
Alors la première est une silique d’Honorius (393-408) frappée à Milan. Avers : D N HONORI-VS P F AVG. Buste diadémé, drapé et cuirassé, d’Honorius à droite vu de trois quarts en avant “Dominus Noster Honorius Pius Felix Augustus” (Notre seigneur Honorius pieux heureux auguste). Revers : VIRTVS ROMANORVM MDPS. Rome assise à gauche sur une cuirasse, tenant un globe nicéphore de la main droite et une haste renversée de la gauche. “Virtus Romanorum”(La virilité des Romains). La monnaie est en état TB + et s’estime entre 90-110 euros.
La seconde silique est plus difficile à identifier sans une bribe de légende de son nom à étudier, autour du règne d’Honorius vous aviez : Eugenius, Thédose, Constance, Gratien, et le revers « Virtus romanorum » a été largement utilisé par ces empereurs. Faites donc votre choix, mais nous on a une petite préférence pour Eugène dont le portrait présente une barbe et un nez un peu busqué comme sur votre exemplaire. Monnaie à mettre dans un médailler pour une vingtaine d’euros.

110.13

Bonjour, j’ai trouvé en détection du côté de L’Isle-en-Dodon ces deux objets : la platine ronde avec la tête du diable, je pense à une déco de carrosse, de porte ou de coffre ? Pour le deuxième qui ressemble à une aiguille d’un diamètre de 5 mm, d’un poids de 3,8 g percé d’un trou avec des stries (déco?) : peut-être du romain mais sans conviction. A côté de l’objet j’ai trouvé une pièce romaine. Pourriez-vous m’en dire plus ?
Il s’agit bien d’une applique décorative sur un élément quelconque : coffre, meuble voire carrosse. Elle présente le visage grimaçant d’un satyre, époque XVIIIe siècle.
Quant à votre petit élément en bronze, il ne peut être identifié en l’état car il manque l’ensemble dans lequel il devait prendre sa place.

110.06

Je vous sollicite à nouveau pour l’identification de cette médaille religieuse trouvée dans un vignoble de Savoie. Elle est en cuivre ou bronze, environ 12 g et 40 mm de long sur 30 de large, les derniers mots écrits au revers ne sont pas lisibles. Je vous remercie par avance si vous pouviez me préciser l’époque de la médaille et sa signification. Cordialement Philippe
Il s’agit d’une médaille de purification qui donne 1080 jours d’indulgence pour tout Ave Maria récité… Sur l’avers c’est la représentation de la descente de la croix, avant la mise au tombeau. Nous pensons que c’est en lien à la 6e des sept douleurs de Marie : la descente de croix. Les indulgences sont accordées tous les 25 ans à l’occasion de l’année sainte, la médaille est du XIXe siècle. Le texte complet au revers est : « Il est accordé 1080 jours d’indulgence à tous les fidèles qui réciteront un Avé Maria devant cette sainte image. » La signification est on ne peut plus claire. Il faut rappeler que les indulgences sont devenues un commerce religieux indécent et qu’un pape y mit fin car c’était devenu une vraie foire d’empoigne, c’était à qui vendrait le plus de jours d’indulgence (moins de jours de purgatoire avant d’aller au paradis) contre monnaies sonnantes et trébuchantes. Le cas de cette médaille vendue pour 1080 jours est symptomatique de ce problème. C’est une médaille frappée en très grand nombre et qui a dû rapporter assez de sous pour s’offrir le paradis sans coup férir ! La question que nous nous sommes posée c’est pourquoi 1080 jours ? Nous n’avons pas eu de réponse à cette interrogation.

110.02

Fidèle abonné à Monnaie & Détection depuis le numéro un, et client de votre boutique, je me permets de  faire appel à vos connaissances et à votre impartialité sur les questions de monnaies. Achetée dans un lot, il y a une monnaie que je voudrais vendre, pour dire simplement les choses. Plusieurs offres me sont soumises mais cette monnaie me pose un problème car non répertoriée dans le Gadoury, et introuvable sur le net, sur aucun site de vente ou autre. Alors fausse monnaie ? Diamètre 26 mm, poids 5,8 grammes ce qui correspond bien au 1/4 d’écu, atelier de Metz. Mais pour quelle raison elle n’est pas répertoriée pour cette année-là ? Donc pouvez-vous m’éclairer sur ce type de pièce et éventuellement quelle pourrait être sa valeur ? Merci d’avance, même si je sais que ce n’est pas votre rôle et attribution que de répondre à ce genre de questions. Bien cordialement à vous, Alain
Il ne s’agit pas d’un quart d’écu. Votre monnaie est un 1/5 d’écu, de par le poids et le diamètre que vous mentionnez. Il ne s’agit pas d’une fausse monnaie, il ne s’agit pas d’un millésime retravaillé à la loupe, idem pour l’atelier. Il s’agit donc d’une authentique monnaie issue des ateliers de Metz en 1729, mais non mentionnée dans les archives numismatiques que tous les chercheurs ont compulsées. Il y avait, à l’époque de Numismatique&Change, une rubrique qui répertoriait toutes les monnaies royales dont c’était le premier exemplaire de par son millésime et son atelier découvert et mis sur le marché. La valeur de la monnaie change en positif et se compte surtout sur le collectionneur qui a décidé d’aligner toutes les monnaies de Metz royales ou qui ne cherche que ses monnaies non répertoriées. On peut voir que votre monnaie est un petit TB, nous l’estimons à 100 euros.

110.10

Pourriez-vous me dater et me valoriser cette monnaie de Jean II le bon et me dire si cette monnaie est en argent ou billon ? Cordialement, Bruno
Jean II le bon, gros tournois émission du 14 avril 1361, cours de 15 deniers tournois. Avers : + IOHANNES REX / + BnDICTV: SIT: nOmE: DnI: nRI: IhV: XPI. Croix pattée. Revers : + TVRONVS CIVIS. Châtel tournois surmonté d’une croisette, bordure extérieure de douze lis. La monnaie conserve un beau relief, pas de rayures ni de coup, elle semble très légèrement rognée. Pour un état TTB elle est estimée à 220-250 euros, c’est de l’argent à 857/1000.

110.3

Ci-joint 2 photos d’une pièce trouvée ce jour sur la commune de Courmelles dans l’Aisne (dép. 02), diamètre environ 24 à 25 mm. Après moultes recherches, impossible de trouver à quoi celle-ci peut correspondre. Auriez-vous la gentillesse d’essayer de nous éclairer ? Merci d’avance. Votre fidèle lecteur, Stéphane
Il s’agit d’un très classique jeton de compte appartenant à la série de Nuremberg. Avers : rosette HANN KRAVWINCKEL IN NVRENBE. Rosette entourée de trois couronnelles et de trois fleurs de lis alternés. Revers : rosette GETRIVW . HANDT . KOMBT . DVRCH . ALLE. Globe crucigère dans un double trilobe à redents. Fin du XVIe-début du XVIIe siècle. En l’état ce jeton n’a pas de valeur de collection.

110.1

Bonjour, je vous présente cette jolie monnaie, dénichée dans un petit bois proche de Besançon. Si je ne me trompe pas c’est un denier de la République Romaine, Pinarius Natta, 149 av. JC. En lien avec la représentation équestre dans la numismatique romaine des derniers numéros de votre revue, dont je suis une fidèle lectrice. Heureuse de partager cette trouvaille avec vous, Nathalie.
Pinarius Natta, Pinaria, Denier, Rome, 149 AV JC, B+, tête casquée de Rome à droite ; derrière X la Victoire dans un bige allant à droite, tenant un fouet de la main droite et les rênes de la gauche NATA/ROMA. Bien que l’état soit catastrophique, c’est toujours un plaisir de sortir une monnaie argent romaine et nous ne doutons pas du petit frisson de plaisir que cela a dû vous procurer. Elle n’est pas estimable en l’état.

109.8

Voici une monnaie mérovingienne, un triens en or pour identification, de 13 mm et 0,8 g, trouvée dans la Marne. On m’a dit que ce serait un tremissis de Vouzon (Loir-et-Cher). Pouvez-vous m’aider à l’identifier et l’estimer ? Cdt Step 57
Il s’agit bien de cela : tremissis de Vouzon (Loir-et-Cher), monétaire Flanigisilus : Au droit : VOSONNO VI extérieur, rétrograde – buste. Au revers : FLANIGISIL extérieur, rétrograde – croix ancrée, réf. : Belfort 4944, Prou 679 ID JFLD. La monnaie est en état TB (manque de métal à 14 h) on peut l’estimer à 800 euros.

Tombe à char

C’est une première pour la Croatie, la première tombe à char découverte dans le pays, une tombe d’époque romaine, un char qui était tiré par deux chevaux avec une structure en fer dont le bardage des roues et en bronze. Le char a été trouvé sous un tumulus qui fut pillé il y a quelques décennies, les pillards avaient découvert des tombes en surfaces qui contenaient sûrement un riche mobilier (vu le char) et s’étaient arrêtés là, pensant probablement qu’il n’y avait plus rien. Le char et les chevaux étaient enterrés plusieurs mètres en dessous…
Source : thehistoryblog.com