MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Trouvailles

103.10

Bonjour, en faisant du tri dans des caisses, j’ai retrouvé ce cheval en bronze que j’ai trouvé en 1982 (j’étais alors âgé de 12 ans) dans le lit d’une rivière, en Espagne… à 100 mètres d’un pont médiéval. Je l’avais nettoyé moyennement et je vous en envoie les photos pour identification. Hauteur 16,50 cm, largeur 11,50 cm. Antiquité ? Médiéval ? Autre ? Merci d’avance, Olivier.
Il s’agit d’une réplique moderne et fantaisiste de statuette de cheval de la période étrusque ou grecque, VIIIe siècle avant JC.

102.24

Je me permets de vous faire partager cette jolie petite épingle en bronze découverte dans le 45 et dont j’ignore la datation ainsi que la fonction exacte de celle-ci ? Elle est en bronze avec une tête de type cruciforme dans le même style que certaines fibules, elle mesure 56 mm pour un poids de 9,56 g. A l’origine elle devait être entièrement dorée à l’or, quelques traces de dorure sont d’ailleurs encore visibles. Peut-être pourriez-vous avoir plus d’informations que moi sur l’identification de cette épingle ? En tout cas merci pour votre magazine que j’ai toujours autant de plaisir à lire. Cordialement, Ado 45.
Epingle du haut Moyen-âge dorée à l’or dont le sommet présente quatre bulbes sur le même plan horizontal et d’égal angle entre eux, ils sont surmontés d’un même bulbe à la verticale.

102.5

Bonjour, voici une monnaie découverte au bord de l’eau mais l’année 1698 plus l’atelier H de La Rochelle n’est pas répertorié ! Normal ? Valeur ? David
Si, elle est répertoriée, mais on ne connait pas le tirage de cette pièce. Néanmoins, un exemplaire est en vente sur NumisBids actuellement à 140 euros. Ces monnaies sont des surfrappes faites sur la quatre sols aux traitants. Il est quelquefois malaisé de lire la légende et a fortiori l’année ou l’atelier. Et c’est le cas de votre monnaie, le H que vous y lisez est trop petit en hauteur par rapport aux lettres de la légende. Il peut s’agir d’un restant de la légende du sol aux traitants…

102.5

Bonjour à tous, voici un briquet trouvé en labour, jolie forme, avec la tête, je pense, de notre cher Henry IV. Une petite idée de l’époque de ce briquet ? Cordialement Pascalou 65.
Briquet d’artisanat de tranchée, 1917-1918. Briquet hexagonal dans lequel s’inscrit un cercle de plusieurs végétaux avec le buste de trois quart arrière de Henry IV. Sur le revers est présent un écu au loup protégeant une francisque et l’un des coins supporte un ceinturon sur lequel une épée est passée et dépasse du l’écu.De part et d’autres de ce dernier, un motif floral est présent. Le tout est dans un cartouche rond à l’identique de l’avers mais avec une décoration différente mais toujours florale. Notez la sortie du combustible masquée par une valve de chambre à air…

102.12

Voici les photos d’une boucle métallique provenant d’un bois près de Grenoble de 55 mm x 50 mm et d’un poids de 32 g. Je pense à la boucle d’une ceinture ou d’une chaussure ancienne. Au plaisir de lire vos avis et encore merci pour votre revue ! D’avance merci Michel38.
Oui boucle de chaussure ajourée du XVIIIe siècle. Elle est de forme rectangulaire, les côtés sont incurvés vers l’intérieur et ils sont renforcés par un second arc de courbe plus marquée qui se reprend sur chaque angle. Le métal est difficile à identifier. La chape d’accrochage et l’ardillon simple sont de même nature métallique. Il semble aussi que l’axe attachant la chape soit du même métal sinon il y aurait une trace importante de rouille sur la chape si l’axe eut été en fer.

102.9

Marie, 11 ans, jeune détectoriste débutante à Antichan, a découvert cette médaille, jeton, 1870. Avers : REPUBLIQUE FRANCAISE RECONQUISE, revers : VIVRE LIBRE OU MOURIR. Il s’agit de la proclamation de la République le 4 septembre 1870, en cuivre argenté. Visiblement cette médaille a été clouée sur un panneau de bois ou portée en pendentif.

102.4

Bonjour, mon copain a eu cette pièce par un ami étant abonné à votre magazine, il aurait besoin de votre aide pour l’identifier : elle semble en argent, romaine et pèse 3,9 grammes. Merci d’avance. Ci-joint les photos, Deborah.
Il s’agit d’un beau denier de Cesar frappé en 47-46 avant JC en Afrique. Avers : anépigraphe. Tête diadémée de Vénus à droite, portant boucle d’oreille et collier. Revers : CAESAR. Énée nu marchant à gauche, tenant de la main droite le palladium et portant, sur son épaule, son père Anchise. Le cercle devant la bouche de Vénus est inhabituel. Il s’agit peut-être d’un poinçon. En tout état de cause la monnaies est en TTB et s’estime environ 400 euros du fait d’un léger décentrage.

102.1

Bonjour, voici quelques monnaies et objets trouvés dans le Morvan par Seb58 et Gégé. Je pense à une clé à platine et un Marc Aurèle trouvés dans le même trou. La monnaie royale a été trouvée par Vincent60 neveu de Seb58 et nouveau initié à la détection après une boursée de 22 monnaies, la Louis XIIII étant la 23e. Merci de votre attention et de vos informations sur les différentes monnaies. Bien cordialement, lecteur de M&D. Seb58
Ecu de Louis XIV le grand à la mèche longue, 1652 Troyes, LVD. XIIII. D. G. (MM) – (MG) FR. ET. NAV. REX. Buste enfantin de Louis XIV à droite, lauré, drapé et cuirassé à l’antique, portant l’ordre du Saint-Esprit, une longue mèche descendant sur la cuirasse (Louis XIV, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre). Revers : ..SIT. NOMEN. DOMINI. – S – .BENEDICTVM. 1652. Ecu de France couronné. (Béni soit le nom du Seigneur). Frappe de 175 092 exemplaires. Cette monnaie est en état TB++ sans rayure et coup profond, elle peut s’estimer 140 euros.
La monnaie romaine, un sesterce, n’est pas identifiable. A l’agrandissement on ne peut lire les lettres… Mais cette monnaie, malgré une belle patine présente une usure prononcée et des coups qui ont ôté du métal ; même si elle peut prendre place dans un médailler, son prix reste dérisoire.
Il n’en est pas de même pour la clé gallo-romaine à platine, c’est un très bel objet : les évidements de la platine servaient à l’ouverture et à la fermeture de la porte. Plus on souhaitait rendre la serrure inviolable, plus on compliquait le dessin intérieur de la platine, de façon à rendre le modèle quasiment inimitable. Période du II au IVe siècle.

101.21

Une nouvelle pointe de flèche de Palmela trouvée dans l’Aude près de Moux par Jacques. Elle vient compléter la carte de répartition et c’est donc la cinquante-neuvième.
Si Yannou79 pouvait compléter ses infos poids/tailles, ce serait parfait !

101.18

Bonjour vous trouverez ci-joint un denier argent de l’empereur romain Antonin le Pieux (virtus je pense), je ne suis pas sûr mais il a dû être fabriqué dans le sud de la France. Pourriez-vous me confirmer cela et me donner l’estimation… ? C’est ma première blanche, je détecte depuis peu… Merci. David
Oui c’est bien cela : ANTONINVS – AVG PIVS PP COS III. Tête laurée d’Antonin le Pieux à droite “Antoninus Augustus Pius Pater Patri, Consul tertium”, (Antonin auguste pieux père de la patrie, consul pour la troisième fois). Le revers est bien VIRTUS- AUG (la Virilité) casquée, vêtue militairement debout à gauche, tenant une haste renversée de la main droite et le parazonium de la main gauche. C’est votre première blanche et elle n’a pas de prix pour vous ! Mais malheureusement pour les collectionneurs c’est quasiment pareil. Trop abimée, c’est un état B, éventuellement une quinzaine d’euros.