MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Archive pour mars, 2009

Trouvaille 47.06

Mathieu dans l’Aude a trouvé cette monnaie inconnue. On distingue ce qui semble être un cheval galopant à gauche, stylisé comme sur la plupart des monnaies gauloises, bouleté aux articulations, et un semblant d’ailes (Pégase) au-dessus du corps du cheval. La monnaie semble être concave du côté du cheval, l’autre côté est absolument lisse. Usure, défaut de frappe ? Il aurait été important de communiquer le diamètre et le poids pour faire une étude comparative avec le monnayage local. non ID**

Trouvaille 47.05

Trouvaille de Régis en Dordogne, un petit lot de flèches en bronze de l’âge du bronze de forme variée : pointe de flèche à pédoncule de l’âge du bronze final.

Trouvaille 47.04

Trouvaille de Gérard dans le Gard, masse : 8.281 g, diamètre : 18 mm, épaisseur : 4 mm. Il s’agit d’un scellé de sac de fabrication diverse (farine ou tout autre chose transportable dans des sacs). L’usage veut que ces sacs soient fermés par un scellé en plomb sur lequel le fabricant a apposé sa marque, son logo, ou ses armoiries s’il en a. Sur cet exemplaire, on distingue d’un côté très nettement l’écu de France couronné (signe que le fabricant est français), et de l’autre malheureusement effacé par des coups, une marque plus personnelle.

Trouvaille 47.03

Jean Luc 63 a trouvé cette monnaie royale en argent : 1/4 Écu d’argent, 3ème type, 2ème poinçon de Warin (14/05/1610-14/05/1643), 1643, Paris, A, rose Monnaie du Louvre, 1er semestre, 3.089.063 exemplaires. Au droit : “LVDOVICVS. XIII. D. – G. FR. ET. NAV. REX.” Buste lauré, drapé et cuirassé à droite sans baies dans la couronne. Au revers : (rose) “SIT. NOMEN. DOMINI .A. BENEDICTVM. 1643.” Écu de France couronné. Exemplaire de conservation correcte, en état TB+ – quelques rayures sur l’avers et un manque de frappe à la base de la couronne. Comptez 250 €.

Trouvaille 47.02

Par inconnu à Saint-Gaudens, trouvaille d’un méreau en plomb représentant un animal stylisé à gauche entouré de globules. Le revers est trop indistinct pour y voir quoi que ce soit, datant du XIVe siècle

Trouvaille 47.01.bis

Quant au denier carolingien, il est attribué à Charlemagne (768-814) avec la légende “CARLUS REX FR”, une croix au centre au revers “MEDIOL” et monogramme, frappé à Milan entre 793 et 814, estimé à 1300 € en l’état.

Trouvaille 47.01

Fred du Jura,

Bonjour et merci pour votre magazine.

Voici des photos de quelques pièces trouvées dans un labour près de Besançon :

  • La sesterce à la patine verte pèse 26 g et mesure environ 32 mm.
  • La pièce noire pèse 21 g et mesure 31 mm.
  • Les 3 petites ont un diamètre de 10 à 12 mm.
  • Celle avec une croix fait 20 mm.

Trouvaille variée de Fred, un quinaire d’Octave en argent frappé -29-28 de notre ère. Tête à droite avec la légende “CAESAR IMPVII” au revers : Victoire debout à gauche sur la ciste mystique entourée de deux serpents, tenant une couronne et une palme “ASIA RECEPTA”. Monnaie en état TB, comptez 50 €. Un antoninien bas titre en haut à gauche est indéterminé car trop usé (sans valeur). Enfin, deux sesterces dans la rangée du bas de gauche à droite : “IMP ALEXANDER PIVS AVG” (Imperator Alexander Pius Augustus) avec un buste lauré d’Alexandre Sévère à droite avec cuirasse. Au revers “MARS VLTOR SC” représentant Mars le Vengeur courant à droite, tenant une haste de la main droite et un bouclier de la gauche. La monnaie est très attaquée par les acides, estimation faible de 20 €. En revanche, la monnaie de Lucius Aurelius Commodus a un très bel avers : légende “LAVRELCOMMODVSAVGGERMSARM” avec un buste lauré et drapé à droite. Au revers “VOTAPVBLICATRPIIIMPIICOSPP”, Commode debout à gauche sacrifiant au-dessus d’un autel, SC de part et d’autre. Frappée vers 177 à Rome, référence : Ric 1584, Cohen 981, monnaie évaluée à 250 €.

Trouvaille 47.23

Vincent a Mauzac a trouvé ces deux monnaies en argent, la première est gauloise, elle est classifié dans le Saves comme type indéterminé de l’est de la région midi Pyrénées, il s’agit de la référence 374 tête a droite et œil de face le revers est constitué d’une croix non bouletée  trois besants dans trois cantons et d’une hache bouletée au troisième canton, la monnaie a subi des pertes de métal, le portrait est incomplet, comptez 120 €. La seconde monnaie est un denier anonyme de la république romaine  frappé à Rome en 115-114 avant Jésus christ, il représente à l’avers Rome casqué du casque corinthien un X derrière la nuque, la scène du revers représente la naissance de Rome avec Rome casquée et drapée assise à droite sur des boucliers, tenant de la main gauche une longue javeline ; sous les boucliers, un casque  devant Rome, la louve debout à droite allaitant les Jumeaux (Remus et Romulus) ; de chaque côté de la déesse, une colombe volant vers la déesse. Monnaie présentant une forte usure et une épaisse estafilade sur la joue,  estimée à 60 €

Trouvaille 46.19

Deux monnaies romaines en bronzes trouvées par Fred sans indication de lieu : sesterce ou dupondius de Julia Mamae morte en 235, fille de Julia Maesa ,mère d’ Alexandre sévère

A/ IVLIA MAMAEA – AVGVSTA. “”Iulia Mamaea Augusta””. Buste de Julia Mamée drapé et diadémé à droite
R/ V – E – S – T – A// S|C. “(Vesta)”. Vesta voilée debout, tournée légèrement à gauche, tenant le palladium de la main droite et un sceptre de la gauche. Monnaie a 60 € en l’état

Aurelianus de diocletien : (284-305), l’état est très difficilement lisible, le revers semble être IOVI CONSERVATORI  Jupiter debout a gauche tenant un foudre et un sceptre  cette monnaie a une valeur de souvenir pour le plaisir qu’elle procure a sa sortie de terre.

Trouvaille 46.18.bis

Voici quelques photos de mes trouvailles, quelques poids dont j’ai mentionnés le poids et la nature du métal au dos de la photo:

  1. plomb 7.98 g
  2. bronze 9.25 g
  3. bronze 13.22 g
  4. bronze 9.11 g
  5. bronze 1.66 g revers lisse
  6. bronze 2.13 g
  7. bronze 3.25 g
  8. cuivre 6.08 g
  9. bronze 9.08 g
  10. de 1 à 5 trouvés en Savoie
  11. le n° 6 trouvé en Vendée de 7 à 9 trouvés en Savoie

Une collection de poids monétaire trouvée au fil des temps  par Dominique présente des poids variés entre pays et époque :

  1. Poids Byzantin du Vè°au VIIè°siècle, pour contrôler trois numisma ou aussi appellé nomisma.

    2- Quart d’écu argent d’Henri III à Louis XIV, croix fleurdelisée, Tolérance : de 7D15G à 7D6G.

    3- Poids (sous réserve) pour la pièce double doppia de Savoie, on retrouve l’écu de Savoie accosté de 2 lions, sous le règne de Victor Amédée II et Charles Emmanuel III.
    Allez faire un petit tour ici : http://multicollec.net/1-mo-h/1h89.php

    4- Teston d’argent de Louis XII à Henri III, buste du roi à gauche (donc sous Charles IX, les autres sont à droite) Tol : de 7D12G à 7D4G.

    5- Demi-écu d’or au soleil de Louis XI à François Ier Tol : 1D8G

    6- Poids pour le demi mouton d’or de Jean II le Bon (légende habituelle “POIS.DE.MOVTON”)

    7- Demi-Louis aux insignes, représentant la main de la justice et un sceptre croisés accosté des lettres P et D (pour Dominique Pascal maître balancier de 1714 à 1749), Tol : 2D 15G.

    8- Poids Italien pour la doppia de Florence, représentant le blason des Médicis, Tol : 5D4G.

    9- Quart d’écu argent de Henri III à Louis XIV, croix carrée fleurdelisée avec une rosace au centre, Tolérance : de 7D15G à 7D6G.

Id YM