MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘XIV°’

94.06

Patrick est à Carbonne (région toulousaine) et il a trouvé cette jolie vervelle perdue par un languedocien dans la période du XIVe au XVIe siècle. L’intérêt de cette vervelle est qu’elle représente le palais des archevêques de Narbonne présent sur tous les poids monétaires de Toulouse.

Trouvaille 72.31

Voici une très belle boucle trouvée cet été en Haute Loire sur la commune de Pradelle. Elle possède encore des traces de dorure. On peut deviner une tête d’animal, un chien ou un cheval ? La boucle mesure 4,6 cm au plus long et 3,3 cm de large. Vous est-il possible de me dater, même approximativement ce magnifique objet ? Alain

Il s’agit d’une boucle médiévale datable entre 1250-1350 : l’animal semble être un cheval ou un chien ? Un poinçon a été utilisé pour remplir l’espace disponible autours de l’encolure. Les têtes de rivets sont massives et carrées.

Trouvaille 72.19

Bonjour, ci-joint les photos d’une bague en argent trouvée dans la Marne. Elle pèse 3,28 g. Le diamètre est de 2,3 cm. Le chaton au milieu fait 0,9 cm de côté. On me l’a identifiée comme étant datée du 12e siècle.

C’est possible mais avec une échelle d’incertitude de deux siècles : XII-XIVe siècle, car si le décor de l’anneau est fruste, la composition de la bague avec incrustation est plus sophistiquée et tendrait vers le XIVe siècle.

Les photos ne permettent pas de voir la bague dans son ensemble homogène notamment les parties entre le chaton et l’anneau. Il semble que le chaton repose sur une espèce de trèfle. Les gravures de l’anneau sont du style de l’époque dite et le chaton comporte un symbole géométrique reproduit quatre fois mais j’insiste sur le fait que la piètre qualité de l’image ne permet pas d’en dire plus, notamment pour identifier le matériau, pâte de verre ou pierre colorée ?

Trouvaille 54.30

Bonjour, pouvez-vous m’orienter sur l’époque et la lecture de ce petit sceau vraiment sympa.
Dominique du 78.
Effectivement, très bel état de conservation pour ce sceau représentant une balance avec un oiseau volant entre les deux plateaux. La légende semble dire : S. LEOVQVERE SIR’ (abréviation avec lettres finales manquantes). Petit sceau rond de la fin XIVe siècle à fin XVe siècle. Sceau d’un clerc de justice ? Balance de la justice avec colombe ?

Trouvaille 52.13

Un bouton et un sceau à identifier, j’ai un peu de mal à lire l’ancien. Je lis tol de roc 1545. Si quelqu’un peut m’aider à déchiffrer la légende pour connaître l’origine de ce sceau trouvé à Noé 31.
Et le bouton, quelqu’un peut-il me dire à quel service il appartenait ?
Ericryry
Sceau du XIVe siècle ; je lis S LETOS DE ROJAS, lion rampant à gauche, sceau d’origine probable castillane ou aragonaise. Jolie trouvaille ! Trouvé sur quelle commune ?
Un petit cours de déchiffrage, Eric : les sceaux commencent toujours par une croisette + suivi d’un S pour (sigillum), vient ensuite le nom propre en abrégé et à ma connaissance sur ce type de sceau, je n’ai jamais vu de millésime.
Quant au bouton, chiffre neuf avec la mention DPT DE LA HAUTE-GARONNE, on pense à du militaire pour le chiffre et la platitude du bouton, mais le rajout du département est peu courant. De même, les militaires, à ce que je sache, ne sont pas rattachés par département mais par corps d’armée, donc il doit s’agir d’un service de la fonction publique. Ça devait être un service particulièrement bien planqué, ils n’ont pas perdu beaucoup de boutons au travail, ceux-là.

il semble s’agir d’un bouton de régiment d’auxiliaires de 1799. Jusqu’en 1803 apparaissent des bataillons dont les uniformes arborent des boutons plats cuivre ou laiton avec la légende AUX DPT l’hypothèse d’identification serait une variante pour ce bouton

Trouvaille 52.01

Chris a trouvé sur les bords de la Garonne ce sceau : matrice XIVe,

écu armorié chargé d’un quartefeuilles les pétales centrés d’un point, le tout dans un dreipass d’influence germanique de style extrêmement fin XIVe à milieu XVe siècle S (igillum) GVIR (aud ..plutôt que Guillem) de ROY.GIS.NO – famille non identifiée – Famille de l’Est de la France ou de Flandre?

Trouvaille 47.21

Trouvaille de Yann : ce petit sceau hexagonal  semble être un sceau juif de la fin du XIVe s – chandelier a sept branches dans une étoile. Notez que quatre points en croix marquent sur la matrice le sens du sceau.

Trouvaille 47.02

Par inconnu à Saint-Gaudens, trouvaille d’un méreau en plomb représentant un animal stylisé à gauche entouré de globules. Le revers est trop indistinct pour y voir quoi que ce soit, datant du XIVe siècle

Trouvaille 42.24

bonjour à tous
j’ai trouvé mon premier sceau cet après midi sur le bord d’un petit cours d’eau du sud de la Charente maritime .je joint une photo de l’empreinte.est ce que quelqu’un pourrait m’en dire plus .merci d’avance. Adel

c’est plutôt une porte de ville ou cathédrale avec la croix centrale au dessus – on lit : S(igillum) D: AE : D (T) OVLHON matrice de sceau d’un particulier ,

Trouvaille 42.03

Découvert il y a 10 ans en Dordogne. Pouvez-vous l’identifier ? Y a-t-il une valeur ? Merci beaucoup Stardust

C’est une enseigne de pèlerinage appelée aussi « sportelle »  XIVe s –  sans doute coulée pour le sanctuaire de Notre Dame de Rocamadour et figurant la Vierge à l’enfant assise sur le trône de majesté céleste et tenant le sceptre fleurdelisé symbolisant sa pureté (immaculée conception) – la sportelle était coulée en forme de sceau-navette et devait être cousue au vêtement ou au chapeau, en témoignage visible du passage du pèlerin au sanctuaire, étape de la route de Compostelle. Il manque les 4 anneaux de fixation au vêtement qui ont disparu, le texte est difficile à lire car trop sombre