MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘matrice de sceau’

123.03

Pierre dans le Tarn a trouvé cette matrice de sceau. C’est un petit sceau de chevalier du début à milieu XIVe siècle. Il est  blasonné d’une plante ou d’un arbuste en guise d’armes parlantes : on lit : S. ENS. PRUNET    S (igillum) ENS (eau ?) PRUNET – Le décor central est-il censé figurer un prunier ?

La monnaie est une vaquette d’Antoine de Bourbon et de Jeanne d’Albret pour le Béarn : ANT ET. IOA. D: G. RR. NA. D D B. Avers : champ écartelé, au 1 un A, aux 2 et 3 une vache, au 4 un I. (Antoine et Jeanne, par la grâce de Dieu, roi et reine de Navarre, seigneurs de Béarn). Revers : + GRA. D. SVMVS. Q. MVS. Croix dans un quadrilobe tréflé. (Par la grâce de Dieu, nous sommes ce que nous sommes). La monnaie conserve de beaux reliefs pour ce billon, elle est quand même un peu décentrée sur le revers, comptez 60 euros pour ce TB+.

118.18

Pierre dans le Tarn a trouvé cette matrice de sceau dont l’anneau de préhension est cassé hélas. C’est un sceau d’un artisan ou d’un chevalier de la fin du XIVe au début XVe siècle représentant un motif floral dans un écu. Ce dernier est au centre d’un double quadrilobe imbriqué et supportant un motif en forme de trèfle. La légende est la suivante : S. B NAT DE LOT, soit Bernard ou Bernat (en forme occitane) du Lot.

Trouvaille 41.20.cinquo

Sceau – Bronze (Hauteur. 20mm X Diamètre. 18mm X Poids. 7,89grs) le sceau est du XIII° siècle, motif floral central  légende SG (sigillum) MONTAN les deux dernières lettres sont illisibles…

ZIZI (Longueur. 20mm X Poids. 1.34grs) non Pascal ce n’est pas un phallus mais je ne vois pas ce que cela pourrait être. les extrémités ne se terminent pas harmonieusement comme elles auraient du si cela avait été un phallus et il n’y a pas d’anneau de suspension. MO**

Christ (Hauteur. 68mm X Poids. 6.28grs) enfin on termine par un christ qui ornait une croix chrétienne, probablement XVI° siècle.

Trouvaille 40.28

Daniel prospecte dans l’Aude, il a trouvé de gauche à droite, un petit sceau médiéval, une attache de ceinture et un méreau.

Le sceau est très simple, 3 bandes guillochées (hachurées) réparties sur les 4/5 de l’écu  en hauteur. Ces zones hachurées permettaient de mieux faire ressortir les fasces et peut être de mieux permettre à la cire de se répartir lors de l’utilisation de celle ci.. la légende est claire : SG :RD’FORTANIS MILITS , ce sceau appartenait à un militaire de carrière. XIII° siècle

La seconde trouvaille est sympathique  et rare dans le sens qu’il n’est pas commun de trouver les deux attaches provenant d’une même ceinture ! Et celle ci est du XIII-XV° siècle  en excellent état et comporte une décoration    sous la forme d’un arbre, peut être un conifère et deux lignes profondes gravées sur le pourtour de chaque élément. On termine par un méreau de la même époque supportant une sorte de fleur à six pétales séparés par des besants et au revers un motif géométrique fait au compas, une étoile à cinq branches et un besant en cœur le tout étant dans un cercle chevronné

Trouvaille 38.12

Yann a trouvé les objets suivants: as de nimes 80-100€ matrice de sceau illisible( office royal) début XV°

et une bouterolle en bronze

Trouvaille 37.12

Pascal dans le Tarn a trouvé un curieux sceau armorié du début du XIVe siècle dont la figure héraldique de l’écu semble représenter deux oiseaux affrontés de profil, mais liés de telle sorte que la ligne du cou semble un serpent à deux têtes et que l’ensemble pourrait figurer très sommairement une tête de taureau cornu. Il est difficile de dire si la forme ambiguë de cet “animal héraldique” a été composée volontairement pour introduire une possible double ou triple lecture, comme les hommes de cette époque aimaient le pratiquer par jeu intellectuel. Les lettres sont difficiles à interpréter. En tenant compte de l’inversion : REAMNIAR ? ou PLATNIAR.

Trouvaille 34.01

Voici deux  matrices de sceaux – une du XIVe – début XV (sombre)  et une du XVII  plus sophistiquée. Pas assez de netteté pour déchiffrer la légende

il y a un sceau héraldique de chevaliers, écu armoriés non identifié, style  fin XIV début XV – légendes mal lisibles (il faudrait inverser les photos) 

Trouvaille 30.20.bis

un petit sceau de style XVIème siècle – je ne connais pas en détail les armes de cette famille occitane ou provençale (voir un occitan ) armes composées mi-parti de la croix de TOULOUSE ( Provence) et de?    – et d’autre part des armes de Castille et Léon et on termine  par une pointe de flèche de l’age du bronze, mais je ne connais pas ce type de soie épaisse; sans doute un type régional, à voir selon la provenance

Trouvaille 27.31

bruno du Lot envoie deux scans d’un superbe sceau en parfaît état,! Sceau de “Arnauld Latour” ou “De La Tour”, trouvé dans le milieu d’un chemin de crête dans la région de Livernon Cardaillac, Datation? XIII, XIV, XVème? Le sceau est  du XIII  siecle – Il portait au centre une tour – et la légende : ARNAL – L – ATOR   – ou L – ATON ce qui peut se traduire par Arnaud Latour – mais aussi  peut – être par Arnaud – L – Aton – ( des membres de la famille d’Aniort  célèbres combattants languedociens contre les croisés français , portaient le prénom d’Arnaud – Athon )excellente lecture de notre ami Lotois et sceau portant une superbe patine avec un état proche de l’Absolu….

Trouvaille 27.10

Un nouvel envoi de Carol et Sadek dans l’Aude.un sceau de paysan avec un écu partagé par une fleur de lys et un motif floral ; La légende S(igillum)GORIE :DE.L—-IS. L’objet suivant est une petite fibule zoomorphe de la fin de l’empire romain au début de la période mérovingienne. L’animal stylisé est une abeille , on distingue au revers les point d’attache de l’ardillon en fer et sur les ailes les cercles ponctués typiques de la période représentée. Les monnaies quand à elles sont  pour le denier une république romaine