MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘XIII°’

118.13

Bonjour, j’ai trouvé sur un chemin en Haute-Garonne cette petite boucle de ceinture avec un peu de couleur et quelques motifs (7 cm/2 cm). J’ai du mal à la dater et son origine. Merci pour votre aide, Alain.
Jolie petite boucle émaillée et dorée. Le résultat final est un travail de qualité pour une boucle de cette taille. Elle devait être d’usage personnel car finement travaillée. Sans certitude mais il semble que la chape présente un écu de gueule mais on n’arrive pas à déterminer si la couleur rouge était uniforme sur le côté gauche de l’écu ou si une autre couleur a complètement disparu. En tout état de cause cela reste une belle boucle et le plaisir de sa découverte est irremplaçable. Sa datation probable est XIII- XIVe siècle.

Trouvaille 77.17

Petite sortie ce dimanche avec les amis, pas beaucoup de découvertes à part cette petite plaque qui fait 5 cm par 2,5 cm, on distingue deux tours avec quelques restes de couleurs émaillées, du rouge et un peu de bleu. Pourriez-vous m’en dire plus ? Patastrophe.

Il s’agit d’une plaque boucle émaillée du XIIIe siècle avec restes de deux couleurs, rouge pour les lignes dentelées extérieures et la représentation des deux châteaux (donjon sur motte féodale) et bleues pour la décoration des lignes délimitant les deux monuments. Un rivet est encore présent en place, la conservation de cet objet est magnifique.

Trouvaille 72.31

Voici une très belle boucle trouvée cet été en Haute Loire sur la commune de Pradelle. Elle possède encore des traces de dorure. On peut deviner une tête d’animal, un chien ou un cheval ? La boucle mesure 4,6 cm au plus long et 3,3 cm de large. Vous est-il possible de me dater, même approximativement ce magnifique objet ? Alain

Il s’agit d’une boucle médiévale datable entre 1250-1350 : l’animal semble être un cheval ou un chien ? Un poinçon a été utilisé pour remplir l’espace disponible autours de l’encolure. Les têtes de rivets sont massives et carrées.

Trouvaille 60.05

Éric Burlat a trouvé ce jeton ou, plus exactement, un méreau à compte en cuivre, fin XIIIe ou tout début du XIVe siècle, imitant le denier au châtel tournois, et sans doute frappé à Tournai, ville alors française, mais aujourd’hui en Belgique.

Ce type de méreau à compte (qui s’appellera ensuite et peu de temps après jeton anépigraphe, par évolution de la langue) servait uniquement à compter en effectuant des opérations sur une grille de compte tracée sur un tissu de bure (pour amortir le bruit et les chocs). En effet, on déplaçait ces piécettes imitant les monnaies de métal précieux (pour ne pas les user) en les jetant à la volée sur le comptoir, la table à compter nommée aussi bureau de compte, en les faisant glisser d’une ligne à l’autre ou d’une colonne à l’autre selon les conversions en livres, sous et deniers de comptes marqués par la position de chaque piécette.

Bague en argent à chaton octogonal en fort relief, décorée de stries verticales sur chaque pan et d’une décoration semblant florale sur l’anneau au niveau de la jonction au chaton, mais difficilement visible sur l’image.
Le chaton surélevé enferme un cabochon en verre de dominante rouge. Cet objet est de même époque que le jeton de compte.

trouvaille 60.03

Bonjour, je vous contacte en espérant avoir des informations sur cet objet, sachant que celui-ci a le diamètre d’un sesterce. Pour le second, je pense à un sceau, mais malgré de nombreuses recherches sur les monnaies ou autres, aucune ne porte ce genre de croix.
Sébastien

En principe, il s’agit d’un petit sceau de clerc ou de paysan (fin XIIIe à début XVe siècle) avec une simple croix centrale et un nom et prénom en légende : S’ (Sigillum) MICHIS ou E (l?) CERMET.

Le second objet est rond, épais et creusé au centre. Cela pourrait être soit un poids de ville du XVIe-XVIIe siècle à cause du creux en cupule, soit un palet de jeu pour lancer. Difficile de préciser puisqu’il n’y a ni dessin ni rien de marqué.

Trouvaille 58.28

Thierry d’Angerville nous envoie ses deux monnaies. La féodale est un denier du Périgord : Anonyme du XII-XIIIe siècle. Avers : Légende : LODOICVS. Croix cantonnée au 2 d’une S, au 3 d’un A sans barre. Revers : Légende : + EGOLISSIME pour Angoulême, (S couchées). Cinq annelets posés en croix dans le champ.

Voici ce que j’ai lu sur les monnaies féodales, édition des Chevau-légers : « Ce type monétaire est directement imité de celui d’Angoulême, la croisette du milieu étant remplacée par un annelet. Ce changement doit intervenir au XIIe siècle. Les deux lettres SV du droit ont été diversement interprétées, soit comme la déformation de l’alpha et de l’oméga, soit comme les initiales de l’atelier de Vesone. Sur certains exemplaires, présentant trois points posés en triangle en fin de légende du droit (ce qui n’est pas le cas de ce denier), le V présente une barre centrale si bien qu’il faut probablement le lire comme un A ». Cet exemplaire est tordu, avec des légendes usées, son estimation est d’environ 15-20 €.

La bague est en bronze et présente un chaton du même métal supportant un sceau représentant, semble-t-il, un coq. Devant celui-ci, une gravure est présente que je n’arrive pas à identifier. Au-dessus, un anneau. Datation probable XIII-XIVe siècle.

Trouvaille 58.01

Médaille ou monnaie ou peut être aucun des deux ?
j’ai trouvé ceci… très « souple », se plie facilement (me fait penser à du plomb…) 19 mm1.58 gr Quelqu’un aurait une idée de ce que ça pourrait être? Patarc

c’est effectivement un méreau médiéval  de plomb de la fin XIIIe ou début XIVe s, dont le style décoratif très particulier et connu le fait attribuer sans doute possible à la Gascogne comme lieu d’émission. Ce type de mereau a circulé dans le commerce dans tout le sud de la France, et de part et d’autres des Pyrénées, en Aragon et en Navarre (mais jamais au nord de la Loire) .

Trouvaille 54.26

J’ai trouvé toutes ces pièces dans le Bas-Rhin. Les voici :

  • une boucle en mauvais état mais complète.
  • une « pièce » en plomb assez mou (je ne vois une inscription que d’un seul côté).
  • une matrice (en bronze ?). D’avance un grand merci et à très bientôt, Raphaël.
  • Une jolie boucle médiévale de ceinture tout en bronze, de la boucle à la plaque en passant par l’ardillon. Datation probable XIIIe-XVe siècle. Suit un sceau plus récent, peut-être d’origine germanique à cause de la forme de l’écusson contenant la croix et les deux lettres XF. XVIIe-XIXe siècle. Votre anneau en plomb avec inscription visible de deux lettres : ER est la trouvaille mystère du mois ! Aucune idée quant à son origine et son utilité.

Trouvaille 44.23

Trouvaille d’un sceau en Hérault par Vincent. Il est difficile à déchiffrer, on y voit un écu avec trois animaux, deux plus un, peut-être des lapins à gauche ? Et j’avoue mon impossibilité à déchiffrer la légende. Une photo avant nettoyage est jointe et permet de voir le remarquable travail de restauration de Vincent ; Sceau du XIIIe-XIVe siècle.

Trouvaille 43.25

/ Franck a trouvé à Clermont l’Hérault, ces deux objets dont il demande de quelles époques ils sont. Il s’agit de deux éléments de boucles d’époques très éloignées. Plus que celle de gauche est mérovingienne, VIIe siècle, et est une petite contre-plaque de boucle de harnais avec un motif humain, personnage très stylisé et complet de face. La patine est homogène d’une couleur habituelle pour le grand sud-ouest et c’est toujours un vrai bonheur de sauver d’une irrémédiable destruction ces modestes objets de notre passé. La seconde correspond à la période médiévale, XII-XIVe siècle, boucle plus classique avec une contre-plaque où on aperçoit la décoration d’époque faite au poinçon, une série de six fois huit poinçons alignés formant une figure géométrique proche du carré reproduit quatre fois à l’identique et se touchant chacun par un angle de manière géométrique. Le tout reproduit une seconde fois.