MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Catégorie : Brèves

Skull Ring

Deux belles découvertes de prospecteurs du Pays de Galles, sud-ouest de l’Angleterre. David Balfour a trouvé au hasard d’un champ avec son détecteur de métaux, une superbe bague en or, médiévale, d’époque Tudor et datée entre 1550 et 1650. Elle est ornée d’un crâne ou tête de mort, en émail blanc et d’une citation latine « Memento Mori » se traduisant par = rappelle-toi que tu vas mourir…
Autre trouvaille, cette fois de Chris Perkins, qui lui a découvert avec son détecteur trois pièces d’or ! Des nobles d’or frappés entre 1327 et 1399 au portrait des Rois Edward III et de son successeur, Richard II. À l’époque où elles avaient cours, ces trois monnaies avaient une valeur de 20 shillings, équivalant à 50 jours de salaire d’un ouvrier qualifié…


Source : livescience.com

Âge du cuivre et de l’or

Une trentaine de tombes datées d’environ 6 000 ans avant notre ère a été découverte en Hongrie, dans la région des Carpates, plus connue pour Dracula… La plupart des tombes, sont assez pauvres, en mobilier, sauf quatre d’entre-elles, trois tombes de femmes adultes qui comportaient de nombreux bijoux en or ! Une découverte considérée comme très rare pour l’époque concernée, l’âge du cuivre, et en prenant en compte que les Carpates sont assez pauvres en or natif. Les bijoux sont des plaques percées de trous circulaires et de cônes en or, leurs usages restent à déterminer, peut-être les éléments d’une coiffe ?
Une quatrième tombe, celle d’un homme cette fois, contenait plusieurs armes en pierre polie et une hache ou un sceptre en cuivre, pesant presque un kilo ! Là encore, c’est une découverte assez rare, du fait de son poids, probablement une arme d’apparat ou de prestige. Ces découvertes, confirment une tendance qui n’a pas vraiment évolué depuis 9 000 ans, les bijoux en or pour les femmes et les armes pour les hommes…


Source : thehistoryblog.com

Armures du XVIe siècle

Une maison d’enchères bordelaise a remis un plastron de cuirasse et un casque ornés du XVIe siècle à l’Office Central de lutte contre le trafic de Biens Culturels (OCBC). Ils avaient été volés au musée du Louvre en 1983 et étaient depuis portés disparus. C’est un expert en antiquités militaires qui a tiré la sonnette d’alarme, mi-janvier 2021. Sollicité par une maison de vente à Bordeaux, ce dernier a, en effet, été intrigué par les pièces d’armure qu’on lui présentait et s’est rapproché de l’OCBC. Sans le savoir, il mettait ainsi fin à une traque de près de quarante ans pour retrouver deux pièces d’armure d’époque Renaissance volées au musée du Louvre. Lors de la cérémonie de restitution qui s’est tenue le 3 mars, Jean-Luc Martinez, président-directeur de l’institution, a particulièrement salué le travail de la police judiciaire qui était à la recherche de ces précieux objets depuis leur vol, en pleine nuit dans les salles du musée, le 31 mai 1983. Les voleurs avaient également dérobé une pendule de style Louis XV qui n’a, elle, toujours pas été retrouvée. En 2020, 900 œuvres ont été volées… Ben tiens, on devrait appeler Xavier Delestre, il doit avoir la réponse à ce problème ! Fermer les musées ? Oui c’est du même ordre totalitariste qu’interdire la détection, ça se tient !


Source : Fr3 Aquitaine

616 euros le gramme !

En 1979 au lieu-dit Gwynedd près de la ville de Dolgellau, Pays de Galles, Angleterre, Kerry Thackwell un prospecteur d’or de Nouvelle-Zélande qui avait été invité dans la région pour évaluer son potentiel en or, découvrait une énorme pépite de 30 grammes ! Énorme pour la région du Pays de Galles et d’ailleurs cette pépite tient toujours le record, par son poids, depuis 1979 ! Baptisée Prince de Galles la pépite était depuis sa découverte, restée la propriété de Terry, son inventeur, il a décidé de la mettre aux enchères. Le 17 avril dernier, la plus grosse pépite d’or découverte à ce jour aux Pays de Galles a été vendue 18 500 euros, sur une estimation de 20 000. Un beau résultat tout de même puisque le jour de la vente, le gramme d’or fin était coté 47,7 euros. La pépite a atteint, elle, la somme de 616,7 euros le gramme !


Source : thesun.co.uk

Le trésor de Mossoul

Dans la ville de Mossoul, ravagée par la guerre, au Kurdistan, région du nord de l’Irak, des ouvriers occupés à déblayer des ruines ont découvert un trésor ! À trois mètres de profondeur, une cache qui contenait 1,5 millions de dollars, 17 millions de dinars irakien en cash et 15 kilos d’or et d’argent sous la forme de lingots et monnaies prêtes à être frappées ! Le dépôt est attribué à l’État Islamique qui a tenu Mossoul jusqu’en décembre 2017.


Source : rudaw.net

Trésor de plage

Un beachcomber, prospecteur de plage, un Anglais Jay Cornick, a découvert avec son détecteur de métaux, l’été dernier sur la plage de Gorey située sur l’île de Jersey, une magnifique pointe de lance de l’âge du bronze ! C’est le plus grand et le plus complet (intact) des fers de lance découverts à ce jour sur les îles anglo-normandes pour l’âge du bronze, il n’y a que l’extrémité de la pointe qui est légèrement recourbé, probablement dû au mouvement dans les galets… La plupart de ceux découverts à ce jour l’ont été dans des trésors et ils étaient souvent cassés, volontairement, ou beaucoup plus petits que celui découvert par Jay Cornick.
Jay pensait avoir découvert un fer de lance plus récent, la plage est surplombée par le château de Gorey du 13e, c’est le conservateur du musée qui lui a expliqué que son fer de lance était bien en bronze, protégé pendant près de 3 000 ans de toute oxydation par la vase, il n’a pas de patine ! Encore plus fort, des restes de bois étaient présents sur la douille du fer de lance, identifiés comme de l’érable et datés entre 1207 avant JC et 1004 avant JC ! Cette découverte exceptionnelle est aujourd’hui exposée au musée de Jersey.


Source : Jersey Museum

Chasse au trésor

Dans la même veine que la célèbre « Chouette d’or », un livre publié en 1993 qui lançait ses lecteurs vers un trésor, une chouette en or, cachée quelque part en France et qu’une série d’énigmes devait permettre de retrouver…
Les éditions du Trésor, qui ont à leur catalogue de nombreux livres sur différents types de chasse au trésor, publient un nouveau livre « L’or de Sipan » à la clé des énigmes, une statuette en or aux yeux d’émeraude, d’une valeur de 50 000 euros !
Sipan est dans la réalité, un village au nord du Pérou, près duquel fut découvert en 1987, un site funéraire de la tribu des « Moché », le site de Huaca Rajada, exceptionnellement riche en objets et statuettes en or ! Bonne chance aux amateurs d’énigmes, en espérant que la fin sera plus heureuse que pour la chouette d’or, l’auteur décédé depuis, la chouette n’a jamais été retrouvée !


Source : editionsdutresor.com

30 kilos d’or volé

28 janvier, dans les environs de Lyon, un jeune couple d’une trentaine d’années est pris en otage par un commando armé ! Les malfaiteurs n’ont pas tapé au hasard, le père du jeune homme a une entreprise qui traite des métaux précieux, dont de l’or… Ce dernier est contacté par les ravisseurs qui vont l’obliger à aller vider son coffre, s’il veut revoir son fils et sa compagne… Par un jeu de piste envoyé par sms, il se retrouve sur la commune de Neyron, le chef d’entreprise et le couple seront retrouvés attachés à un arbre, quant au contenu du coffre, 30 kilos d’or, envolé !
Malgré un mode opératoire digne de professionnels, les braqueurs étaient des amateurs, d’après les enquêteurs, qui un mois et demi après le vol ont localisé le commando de neuf hommes et retrouvé le butin. Cerise sur le gâteau, ce ne sont pas 30 kilos d’or, mais 50 kilos que les enquêteurs ont trouvés ! Soit le résultat d’un autre vol, ou alors le chef d’entreprise a de sérieux problèmes de comptabilité et de futurs ennuis avec le fisc…

Sources : actu.fr/auvergne-Rhône-Alpes & leparisien.fr

651 monnaies d’argent

Un beau trésor, découvert sur les berges d’une rivière de l’ancienne ville d’Aizanoi, ouest de la Turquie. Un trésor d’époque romaine, composé de 439 deniers et de 212 cistophores de Pergame ! Les cistophores du royaume de Pergame sont des monnaies qui portent toujours, au revers, la ciste dionysiaque, une sorte de corbeille mystique plus ou moins stylisée et entourée de deux serpents entremêlés. Même après la chute de Pergame, léguée aux Romains en 133 av-JC, les monnaies qui y étaient frappées portaient la cyste, d’où le nom de cistophore…
Le trésor était dans une cruche en terre, elle-même agencée entre deux tuiles romaines et recouverte d’une troisième tuile. Plusieurs deniers sont à l’effigie de Jules César, de son fils et assassin Brutus et d’autres de Marc-Antoine, la plupart des monnaies sont en superbe état, un beau trésor !

Source : thehistoryblog.com

Coffre fort surprise

Un de nos lecteurs nous envoie les photos d’un vieux coffre qui traîne dans son bureau en décoration. Il nous demande si nous aurions une méthode pour l’ouvrir sans nécessairement le détruire. Le coffre était là quand il a acheté l’immeuble et il ne sait pas s’il est vide ou s’il contient quelque chose, en tout cas il est fermé. À part tout casser auriez-vous une solution ? Réponse possible sur facebook Monnaies&Détections.