MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘XVI°’

Trouvaille 131.13

Bonjour. Mes remerciements pour vos renseignements concernant mon bouton (129.08 Je vous joins les photos de 2 objets trouvés le long d’un ru du 52. Une sorte de passant avec  2 visages (bronze; 30,7 g; 8 cm par 25 mm). Une rouelle ou amulette que je trouve magnifique (bronze; 19,2 g; 35 mm de diamètre; 1cm d’épaisseur max) avec traces de peinture bleue. Ce détail est-il courant? Merci pour vos réponses même sans publication et bonne continuation à l’équipe de Monnaie et détection. Chris.

Passant de réglage de courroie ou harnais. Double boucle avec des excroissances décoratives sous la forme de deux visages humains de face, le passant avait un ardillon aujourd’hui disparu qui se positionnait sur le visage du haut. Vous pouvez voir à son menton l’emplacement prévu pour recevoir ce dernier et l’usure crée par l’utilisation. Notez que ce passant se plaçait de manière à avoir l’ardillon en haut et les visages dans le bon sens. La légère courbe de l’ensemble permettait le passage de la courroie de cuir de manière à former un fond plat confortable sur le corps pour une utilisation potentiellement humaine. Datation probable XVI°-XVIII° siècle.

122.24

Paul dans la commune de Teulat a trouvé ce dé à coudre médiéval en bronze de grande taille avec la ponctuation habituelle et un liséré sur la base probable datation XVIe siècle.

120.22

Bonjour, j’ai trouvé dans le secteur des Hautes-Alpes cette bague en bronze de 5,35 g qui me fait penser à celles du haut moyen-âge… N’ayant aucune assurance sur les datations, merci de m’aider à identifier ces objets, si possible… Encore un grand merci pour votre magazine, Dan’s du 05.
Bague en bronze à anneau plat avec un chaton quadrangulaire surélevé enchâssant une verroterie de couleur blanche. Deux petites excroissances sur l’épaule concluent un élargissement de l’anneau. Nous la datons entre le XVIe et le XVIIe siècle.

115.01

Bonjour, Pourriez-vous m’aider à identifier une statuette retrouvée dans les affaires de mon beau-frère aujourd’hui décédé, passionné de détection ? Le lieu de découverte est très vraisemblablement le Tarn, dans les alentours de Brassac. Elle mesure 7,5 cm de hauteur et représente un éphèbe maniant ce qui semble être une fronde. En bronze, elle est recouverte de concrétions blanchâtres, verdies par endroits par le contact avec le métal. Espérant que vous pourrez m’aider, bien cordialement, Gisèle.
Elle n’est résolument pas antique, son style est indéfinissable. Le socle n’est pas un élément habituel d’une statuette gallo-romaine, si vous n’aviez précisé qu’il tenait une fronde on ne l’aurait pas deviné et ce n’est toujours pas évident. Ces concrétions blanchâtres ne sont pas les corrosions habituelles du bronze, ce qui nous fait penser à un autre métal. Bref elle continuera à garder son mystère.

Trouvaille 86.03

Pourriez-vous m’aider à identifier ces deux bagues et estimer la valeur de ce sesterce trouvé dans le sud de Caen (14) ? Elle pèse 18 g environ et son diamètre est de 32 mm. Les deux bagues ont été trouvées en Haute Normandie (76). La bague en or pèse 3 g et son diamètre intérieur est de 17 mm. Pas de poinçon visible. La deuxième bague est sans doute en bronze, pèse 3 g et son diamètre intérieur est de 22 mm. Sébastien
La bague en or peut être datée du XVIe au XVIIe siècle : à cette époque apparut la mode des bagues FEDE. Son nom vient de l’Italien “Mani in fede” (mains en confiance). Sous les Romains, cela représentait un contrat de mariage, puis elle fut utilisée par les premiers Chrétiens et s’est considérablement développée surtout à partir du XVIe siècle. L’autre anneau est trop simpliste pour le dater formellement, anneau rond avec un renflement central plus épais. Il est probable qu’elle soit de la période antique mais sans certitude.

Trouvaille 39.16

Vincent prospecte chez sa famille qui vit en Lot-et-Garonne et il a sorti ce très joli objet ; C’est une applique de serrure de porte – le traitement technique du métal autour de la serrure et des fixations semble un travail post-médiéval, plutôt XVIe siècle – ce que confirme le costume de la femme avec coiffe XVIe siècle avec une agrafe-bijou centrale au milieu du front ! La scène montre une femme en habit traditionnel du XVI° siècle à forte poitrine, la dite poitrine soutenue à bout de bras par un satyre grimaçant. Il évoque le personnage satyrique burlesque et grotesque et bon vivant caricaturant un fol de carnaval “écrasé sous “le poids mammaire” de la folie féminine” d’une mode sexuellement débridée et déraisonnable. CQFD

Trouvaille 37.30

Antoine dans le Tarn : 3 boucles. Les deux plus grandes sont classiques pour ceintures ou harnachements. La petite est une boucle de chaussée du XVIe siècle.

Trouvaille 35.36

Daniel en Ariège a trouvé sur la même aire cette clé en fer qui me paraît XVI-XVII° siècle, bien conservée, cette plaque boucle en bronze avec encore des traces de dorures, du XV siècles et enfin cette pointe de lance en fer qui est antique. Probablement gallo-romaine.

Trouvaille 35.17

deux cœurs cote à cote et couronnés sont le chaton décoré de cette bague en argent d’époque 16-17° eme siècle trouvé par Nicolas dans la haute Garonne. L’anneau est décoré et présente un rinceau se part et d’autre du chaton

Trouvaille 34.11

Faby : champagne élément décoratif figurant un musicien jouant de la lyre – style fin XVIe s Provenance : Champagne