MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Archive pour février, 2007

Trouvaille 36.41

Mathieu dans la drome nous fait part de sa trouvaille, une applique présentant l’écu de France soit les trois fleurs de lis  , une sur deux , avec un petit symbole représenté deux fois  en haut de part et d’autre de la fleurs de lis et que je ne connais pas.

Trouvaille 37.37

Joaquin de Perpignan. je vous envoie la photo d’une chevalière découverte il y 15 ans dans les égouts de Paris. Longtemps restée dans une tiroir de mon père je fus stupéfié de redécouvrir cette bague. J’ai fait quelques recherches pour trouver à quoi peut correspondre ce “blason”. Je n’ai hélas rien trouvé. Je vous serais plus que reconnaissant si vous parvenez à m’en dire plus. Merci MO**

je laisserai, pour ma part, le travail aux héraldistes  avis est fait !

Trouvaille 37.38

Thierry a trouvé dans un bois des landes cette plaque boucle médiévale du XIII°-XIV° siècle de toute beauté !Elle est en tôle d’acier recouvert d’or .Le travail était de qualité car la dorure a tendance a disparaître et il est rare qu’il en reste un tel pourcentage. C’est ce détail qui me permet de rattacher ensemble les deux éléments, même si la largeur de la boucle ne correspond pas à celle de la plaque ainsi que la décoration  sur chaque élément. On peut estimer que ces deux pièces font partie d’un même ensemble. Aucune idée par contre de ce que peut être l’élément épais situé entre les deux boucles.

Trouvaille 37.34

voici la photo d’une autre statuette, trouvée en surface dans le labour, sur le même fanum. Son identification sera peut-être plus facile.(hauteur de l’objet: 15 cm).

Statuette du dieu Lare (dieu du foyer domestique) à l’époque gallo-romaine. Il était honoré pour la protection du foyer.. Bel objet revêtu d’une splendide patine  ou n’est présente aucune trace de corrosion. Si la photo avait eue plus de définition elle méritait de faire la couverture !

Trouvaille 37.33

Notre maintenant célèbre Régis Najac à Capdenac nous envoie deux objets en photo : un clou ou applique de décoration  représentant deux léopards( symboles royals anglais) a gauche dans un écu le métal semble être en fer objet que je jugerai logiquement de l’époque de la guerre de cent ans. Vient notre objet mystère du mois :une espèce de massue cloutée dont l’axe final est réduit comme pour se loger dans un endroit particulier. Le tout est doré à l’or fin style XII°-XIV° siècle  est devait donc être en vue.

ce n’est certainement qu’un élément d’une pièce complète   mais laquelle ????

Trouvaille 37.32

Je me permets de vous soumettre cette trouvaille réalisée il y a peu dans la région de Tournai (Province de Hainaut, Belgique) Cette pièce semble être un petit denier des Flandres des environs du XIIème siècle.  Elle pèse 0,6 g. et présente un diamètre de 1,15 cm. Il s’agit d’une monnaie incuse. Droit: tête auréolée (?) à droite. Au-dessus de l’auréole apparaissent 3 lettres (L?) I (L?). Revers: image du droit reproduit en creux. Pouvez-vous m’en dire plus? En vous remerciant d’avance et en vous félicitant pour votre travail de qualité, Olivier Belgique non ID**

Cher Olivier , vous en savez plus que nous  sur ce denier des Flandres ! espérons qu’un lecteur compatissant  et éclairé nous fournira les éléments qui vous manquent.

Trouvaille 37.36

Bonjour, je vous envoie une photo d’une boucle de ceinture. Pourriez-vous me donner des informations ainsi qu’une estimation de cette boucle de ceinture, s’il vous plaît ? En remerciant d’avance pour le temps que vous voudrez bien me consacrer.

La boucle de ceinture? que nenni, mon cher ! Il s’agit plutôt d’une applique décorative, comme le suggère ce crochet que l’on distingue sur le revers de cet objet. Il semble représenter le haut d’une chaise royale, similaire à celles que l’on peut voir sur les monnaies en or de cette époque du XIVe et XVe siècle. Mais de quel métal s’agit-il ?

Trouvaille 37.35

2 autres objets : le plus gros serait en laiton (assez lourd pour sa taille) avec deux animaux marins qui semblent être des salamandres, leurs têtes se dirigeant vers la pointe de cet objet… je ne sais pas à quoi il peut servir… un butoir de porte? une décoration..? Si quelqu’un peut me donner des renseignements, il sera le bienvenu… Pour le petit objet, je pense qu’il vient d’un costume ou d’un casque… on dirait un aigle, sa tête pointant vers une couronne… je ne sais pas en quoi il est fait, plomb? métal ? Voilà, je fais appel à vous en espérant que quelqu’un puisse m’aider à déterminer les origines des objets, leur valeur et en faire une meilleure description. Merci, KAZ 57

Pour ma part, j’y verrais plus certainement un bouchon orné pour une carafe. Bien que le diamètre du goulot me paraisse bien étroit, il pourrait s’agir d’un bouchon pour un flacon de crème de beauté ou autre onguents à vocation santé-beauté. Le thème étant deux encolures de chevaux ou hippocampes sortant d’un col et soutenant un objet qui aide à la préhension du tout, époque renaissance probable.

Le second est bien plus petit et l’image agrandie ne permet pas de bien distinguer les détails, mais on se rend compte que l’aigle couronné et les serres écartées sont d’origine prussienne. Il devait orner un costume militaire.

Trouvaille 38.38

David a Montans a découvert un clou monétaire, dont les traces de dorures sont encore très présentes. Cet objet était en quelque sorte un clou à vocation de fixation sur une malle ou un coffret, et la monnaie représentée dessus officialisait le coffre comme appartenant à l’autorité de tutelle. Le style du clou est du XIIe au XIIIe siècle, revers de type monétaire style monnaie de Carcassonne ou Narbonne déjà vu. Une partie de la légende étant noire, elle n’est pas facile à déchiffrer. Sur la partie claire, je crois lire les lettres VRB (ou C) E(ou L) D?

Vient ensuite une obole de Cavaillon au nom de Lepide au moment où ce dernier était gouverneur de Gaule Narbonnaise. Avers : CABE tête d’Apollon à droite et grenetis revers : LEPI de part et d’autres d’une couronne d’abondance, le tout dans une couronne de plante tressée. Votre exemplaire est décentré et manque un peu de frappe surtout au revers. Comptez 280 €.

Trouvaille 38.37 bis

À gauche : Un jeton de Nuremberg. L’ouvrage de référence pour ces jetons est le Mitchiner et je ne le possède pas ! A/LVDOVICVS MAGNUS REX, buste de Louis XIV à droite. R/LAZA : GOTTLTAVFFERS.RECH : PF, écu à trois fleurs de lis couronné. La suivante est une vaquette du Béarn, pour Louis XIII. A/LVDOVI.13.D.G.F.ET.NAV.REX, champ écartelé de deux vaches et deux L couronnés. R/.GRATIA.DEI.SVM.ID.Q.SVM, croix dans un quadrilobe tréflé, millésime distribué dans chaque canton de la croix. Duplessy 1355, 1356, 1357 suivant les millésimes. 150€.