MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘MO**’

Trouvaille 131.21

J’ai également trouvé cet objet qui mesure 1.5 cm de long pour 1 diamètre de 1 cm !
J’aimerai également savoir ce que c’est ! Vincent

Visiblement c’est du plomb, on ne sait pas si le trou que l’on aperçoit traverse de part en part l’objet. On donne notre langue aux chats et on espère qu’un lecteur saura nous dire ce qu’il en est ! MO**

Trouvaille 45.14

Voici deux photos d’un objet que j’ai trouvé il y a pas mal d’années en Ariège. Je ne sais pas ce que c’est et je ne crois pas que ce soit une montre solaire contrairement à ce que l’on pourrait croire en voyant les graduations sur deux cercles. Sur le devant de l’objet, on voit nettement deux points de rouille à l’arrière et un à l’avant qui doivent être les points de fixations sur un support. L’objet a des restes de métal (fer) derrière qui devaient être le support. Il est en bronze, il mesure 4,9 cm de long sur 1,5 cm de large au plus étroit et 2,1 cm dans sa partie la plus large. Jean Luc MO**

Tout est dit dans votre courrier. Objet curieux restant à définir plus précisément.

Trouvaille 44.06

  1. Patrice,

Et voilà l’objet mystère de ce numéro. Le corps de l’objet est triangulaire et plat, sur sa surface on distingue un décor en forme d’écaille de poisson. Chaque angle du triangle a une forme particulière, l’élément qui semble être le haut de cette forme géométrique comporte une sorte de pointe de flèche stylisée. L’objet semble, à sa base, avoir à chaque angle la même excroissance double que l’on peut deviner car la chance nous sourit un peu ; celui qui est cassé d’un côté est entier de l’autre et vice versa. Je me suis donc amusé à reconstituer la base : image 6A. Cela est à peine plus clair, une applique, une décoration terminale. Faites-nous part de votre savoir. MO**

Trouvaille 43.20.bis

La quatrième est un liard de billon de Antoine de Bourbon et Jeanne d’Albret 1555-1562. À l’avers : “ANT. ET. IOA. DEI G RR. NA. D. D.B.” (Antoine et Jeanne, par la grâce de Dieu, roi et reine de Navarre, seigneurs de Béarn) : Monogramme formé de deux A dont un renversé et d’un I sous une couronne. Au revers : “+ GRATIA. D. SVMVS. Q D. SVMVS.” (Par la grâce de Dieu, nous sommes ce que nous sommes, croix tortillée évidée cantonnée de deux A et de deux I couronnés). Monnaie en état B à peine estimée à une dizaine d’euros. On termine, comme on a commencé, par une monnaie romaine dont la titulature laisse apparaître DIOCLETIANUS, ce qui permet de dire qu’elle a été frappée sous le règne de Dioclétien (284-305). La légende de l’avers est “IMP C C VAL DIOCLETIANVS P F AVG.” Le revers, par contre, est trop lisse pour laisser deviner ce qu’il représente. Quand au dernier objet il est bien mystérieux MO**

Trouvaille 41.27

Sylvain à saint hilaire a trouvé ce drôle  de poids monétaire ? Pas d’indication de symbole de monnaies royales mais une série de 8 points ou marques gravées correspondant   à 8 grains ? –  MESURE PRIVEE ou d’orfèvre?? Le poids est constitué d’une forme classique de poids monétaire mais sans les symboles constitués par la famille royale correspondante… avez vous déjà vu cela ?son poids est indiqué…MO**

Trouvaille 41.20.cinquo

Sceau – Bronze (Hauteur. 20mm X Diamètre. 18mm X Poids. 7,89grs) le sceau est du XIII° siècle, motif floral central  légende SG (sigillum) MONTAN les deux dernières lettres sont illisibles…

ZIZI (Longueur. 20mm X Poids. 1.34grs) non Pascal ce n’est pas un phallus mais je ne vois pas ce que cela pourrait être. les extrémités ne se terminent pas harmonieusement comme elles auraient du si cela avait été un phallus et il n’y a pas d’anneau de suspension. MO**

Christ (Hauteur. 68mm X Poids. 6.28grs) enfin on termine par un christ qui ornait une croix chrétienne, probablement XVI° siècle.

Trouvaille 41.17

DE Belgique Demande d‘identification  Objet n ° 1 / en bronze que je pense antique de     60x 60 mm      , une belle   colle ?         Et enfin 5 petits tubes en         Zamack      fort dégradés que je pense être du ZAMACK fermé par un bouchon en laiton 45 millimètre de hauteur Voir schéma grandeur nature  NOSTROMO

Antique, je ne le pense pas ! Trop régulier comme travail, des gouges et angles droits, ca ressemble trop à une pièce usinée mais pour usage mystère, en effet, c’est une colle !

Quand à vos petites bouteilles en zamak, c’est certainement pour un usage militaire mais ce n’est pas notre partie et on nous renseignera peut être  au prochain numéro. ou alors douilles?? MO**

ce devrait etre un coussinet de palier de vilebrequin ou de bielle. Autrefois réalisé en bronze ID le Jag

Trouvaille 39.30

Que peut-on dire, pour cet objet ? À première vue, il n’est pas cassé, l’extrémité la plus fine se termine naturellement, et l’autre côté s’évase pour se terminer en section carrée. Cela semble représenter un motif floral, mais l’usage ou l’utilité de cet objet m’échappe, ce sera donc notre objet mystère du mois ! MO**

Trouvaille 37.37

Joaquin de Perpignan. je vous envoie la photo d’une chevalière découverte il y 15 ans dans les égouts de Paris. Longtemps restée dans une tiroir de mon père je fus stupéfié de redécouvrir cette bague. J’ai fait quelques recherches pour trouver à quoi peut correspondre ce “blason”. Je n’ai hélas rien trouvé. Je vous serais plus que reconnaissant si vous parvenez à m’en dire plus. Merci MO**

je laisserai, pour ma part, le travail aux héraldistes  avis est fait !

Trouvaille 37.09

Alain dans la Haute-Garonne a trouvé ces deux objets. On reconnaît de suite une hache à rebord en bronze de très belle tenue, patine homogène. Les petits rebords apparaissent dès le Bronze ancien ; les forts rebords datent en général du Bronze moyen. Mais quel peut bien être l’époque et l’usage de ce curieux trépied en bronze ? On distingue sur sa base et sur chaque face une coquille. Alors se pourrait-il que ce soit un pied, comme la forme évasée de la base le suggère ? Et la pointe peut être émoussée pourrait être le support de quelque chose, comme un gros cierge par exemple ? Style apparemment fin XIIIe – début XVIe siècle. MO**