MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘sol coronat de Louis d’Anjou’

109.3

Bonjour. En pièce jointe, des trouvailles faites depuis plusieurs années avec mon Déus. J’avais très envie de vous les montrer pour identification et pour apprendre tout ce qu’il est possible sur ces objets et monnaies. Cordialement, davidou23
Votre monnaie en argent, assez usée, est une drachme légère de Marseille. Avers : anépigraphe. Buste d’Artémis diadémé et drapé à droite, avec collier et boucles d’oreilles ; arc et carquois sur l’épaule. Revers : lettres grecques entre les pattes du lion. Lion bondissant à droite. MASSA//LIHTWN/ H-A. Seule la légende sous les pattes du lion est visible ; votre monnaie est en état Tb, il y a des coups sur le portrait, c’est une monnaie à 80 euros.
En deux, un poids monétaire transformé ! Il semble qu’il s’agisse du poids monétaire hexagonal pour le florin au XIIIe siècle à Florence. Celui-ci a été rogné sur ses six faces pour devenir une sorte de rouage. On remarquera sur la branche de gauche l’angle exact de l’hexagone original.
En trois une modeste bague en cuivre, un simple anneau plat sur lequel on a soudé une tôle de cuivre présentant deux cartouches. Au milieu, un cœur couronné ? Une croix sur la gauche et le dernier n’est pas visible. Datation probable : période révolutionnaire et bague appartenant à un royaliste.
La monnaie suivante est un denier carolingien de Louis le pieux. Avers : HLUDOVVICUS IMP, croix cantonnée de quatre besants. Revers : PISTIANA RELIGIO, temple à quatre colonnes. Votre monnaie est en état TB+ et s’envisage dans un médailler pour 70 euros.
Enfin la dernière monnaie est un sol coronat pour Robert D’Anjou, comté de Provence : R: IE-R: ET: SICIL: – REX (ponctuation par double annelet). Avers : couronne fleurdelisée (Robert, roi et Jérusalem et de Sicile). Revers : + COM-ES: P-VIN-CIE. Croix fleurdelisée coupant la légende, cantonnée de quatre lis. Cette monnaie présente une usure de circulation, son prix en état TB++ est de 40 euros.

Trouvaille 85.30

Bonjour, je suis Scipion04 détecteur depuis plus de 5 ans, je viens d’acquérir un Déus, auparavant j’avais un GMP. J’ai trouvé récemment ces 2 pièces en argent à 20 cm l’une de l’autre, dans un champ des Hautes-Alpes. J’ai retrouvé la première, un gros sol au coronat, Louis III d’Anjou. +:LVDOV:IhR:ET:SICL:REX: (Louis, roi de Jérusalem et de Sicile). Grande couronne surmontant deux lis placés sous un lambel. Revers : +:COMES:PVICE:ET:FORCAL: (Comte de Provence et de Forcalquier). Champ parti de Jérusalem et d’Anjou. Argent 1,79 g, 22,5 mm. Mais la deuxième, je n’arrive pas à la trouver. Je n’arrive pas à lire le contour, malgré les recherches effectuées, l’aigle est couronné, le blason je n’arrive pas à l’identifier. La pièce pèse 2,7 g en argent, et mesure 23 mm. Cordialement, Scipion04

Rien à redire pour le sol coronat de Louis d’Anjou, c’est exact : son état est moyen et le revers est absent mais on peut l’estimer à une trentaine d’euros.

La monnaie suivante est un pierreale de Sicile d’Alfonse IV roi d’Aragon et de Sicile. Avers : écu aux armes d’Aragon surmonté d’une couronnelle, le tout dans un octolobe cantonné de huit annelets. AC ATENARU (rose) NEOPATRI: DUX. Au revers : + COSTA: DEI: GRA: ARAG z SICIL: REGIA. Aigle éployé, la tête à droite, dans un octolobe cantonné de huit annelets : ALFONSUS D: G: ARAG: SICIL: R:, Alfonse par la grâce de Dieu roi de Sicile et d’Aragon. Cette monnaie est en état TTB – légèrement rognée et s’estime 80 euros.