MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘as de nimes’

Trouvaille 47.26

Yann a Sheil est heureux de nous montrer cette jolie obole carolingienne de Louis le Pieux frappée à Melle. Au revers, METALLUM et croix, et à l’avers, LUDOVVIC en deux lignes. C’est une obole courante pour ce roi ; néanmoins, la monnaie est en bon état, si ce n’est les deux griffures sur le côté, estimée à 160 €. Ensuite, un bel as de Nîmes que je ne fais plus l’affront de vous détailler. J’ajouterais simplement qu’il a été frappé à partir de l’an 10 de notre ère, car il s’agit du type IV avec les deux lettres PP de part et d’autres du buste. Les deux portraits sont très beaux, un manque de métal qui semble être d’origine à 11h fait décoter cette monnaie à environ 140 €.

Trouvaille 45.17

Trois belles monnaies trouvées par Freddy 26 dans la Drôme.

Un bel as de Nîmes type II Auguste et Agrippa, avant 9 av. JC. As de Nîmes (Gaule) frappé pour commémorer la victoire d’Actium IMP DIVI F. Référence au divin César. COL NIM COLonia NEMausus (province de Nîmes). Crocodile enchaîné à une palme. 13.6g trouvée en Drôme provençale TTB : 200€.

Trouvaille 41.23

Cédric et Jérôme ont ramassé dans un champ labouré à Bazièges les trouvailles suivantes : deux très jolies monnaies : un as de Nîmes  premier type gravure archaïque d’un excellent état de conservation : coté 350 € .un bronze ibérique en objet, une intéressante clé gallo romaine en bronze dont le manche est constitué d’une structure tubulaire : deux carré creux soudés par quatre tubes de bronze., une petite cuillère à fard voisine une clochette romaine reconnaissable à sa section quadrangulaire à la base et pour terminer , une bague en bronze dont le chaton est orné de trois lettres bYd mais il me semble qu’il faut y voir plutôt P delta et P inversé

Trouvaille 38.12

Yann a trouvé les objets suivants: as de nimes 80-100€ matrice de sceau illisible( office royal) début XV°

et une bouterolle en bronze

Trouvaille 35.21.ter

Thierry a trouvé cet as de Nîmes que l’on ne présente plus: crocodile attaché à un palmier son état TB++ lui vaut une côte de 150€

Trouvaille 28.14

BONJOUR, Pouvez me renseigner sur ces deux monnaie Gauloise et leurs valeur éventuelle ??? rouvées dans l’Hérault : la première a un avers usé, et bombé, il semble y avoir un motif, mais je ne vois pas bien lequel… diamètre : 15 mm. poids : 3,20g.as de Nîmes : Diamètre : 24mm. Poids : 9,42g. de quel groupe s’agit-il ??? Merci d’avance. Franck

Les photos ne sont pas de qualité optimum ce qui n’aide pas a déchiffrer l’avers toutefois je ne pense pas me tromper en affirmant grâce  au poids fourni qu’il s’agit d’une drachme languedocienne plutôt qu’une rhoda. soit une monnaie a la croix  plus généralement l’avers représente un visage décentré regardant à droite  Bien sur il manque la présence des lunules dans les cantons   mais la languedocienne a les caractéristiques les plus proches de votre monnaie  . L’as de Nîme est de type I A l’avers est représentée l’effigie des deux “impérators” victorieux, Agrippa à gauche portant la couronne rostrale d’or et Octave à droite tête nue. La légende IMP DIV F IMPerator DIVus Filius sur 2 lignes. Au revers on retrouve un crocodile enchaîné à une palme. La légende COL NEM de part et d’autre de la palme confirme nom de la colonie. Cette monnaie est antérieure à 27 av.J-C.. valeur moyenne de 120€ et 40 € pour la première

Trouvaille 25.13

Chicca 13 : as de Nîmes, diamètre 2.5cm, épaisseur 3 mm, poids 12.5 gr, avec celui-ci il y avait cey objet en bronze (diamètre 4cm, épaisseur 1m, 7 gr) de forme circulaire , est-ce  « ex-voto » peut-être ?)

As de Nîmes troisième type ( reconnaissable aux lettres PP) devant les visages frappé à partir de moins deux avant jésus christ. Monnaie avec un certain degré d’usure mais les as de Nîmes sont toujours très demandés , valeur oscillant aux alentours de 60 euros. Quant à la rondelle ,elle est percée de deux trous  et je lui verrai bien un usage de bouton classique.

Trouvaille 22.12.bis

L’as de Nîmes conserve une très belle patine, on distingue parfaitement les portraits d’Auguste et agrippa ( vainqueur de la bataille d’Actium) il mourut en 12 avant Jésus Christ. Mais un troisième larron fait son apparition au dessus des deux premiers en les snobant totalement. Eh non, Hubert  ce n’est pas « the   monnaie inédite » mais un problème de double frappe. On distingue une partie du corps du saurien sur le revers et la frappe a complètement écrasée la partie touchée,  ce qui fait que l’on ne se trouve plus sur un flanc rond mais bien avec une excroissance sur le diamètre qui m’a fait pencher d’emblée vers la célèbre patte de sanglier telle  que l’on peut la voir dans l’atlas des monnaies gauloises.

Pour cette monnaie je donnerais bien cent euros

Trouvaille 18.36 quarto

Une patte de fauve ou de griffon  est présente à coté des deux statuettes et était un des éléments du trépied qui tenait un élément de cuisine droit. La fibule et la clochette sont d’époque romaine  plus précisément du premier siècle après JC pour la fibule, la clochette restant très difficile à dater. Enfin un as de Nîmes et un objet n’ayant aucun rapport avec tout cela, viennent compléter cette image . Jean-Luc nous explique que ces objets ont été trouvés au détecteur sur une longue période et dans des endroits différents et que le petit guerrier samouraï courant à gauche est en or et probablement perdu et retrouvé par le plus grand des hasards. C’est peut-être l’un des grands plaisirs de la détection : le suspense quand on s’agenouille pour creuser précautionneusement est inénarrable…Le Puy -de -Dôme, une région peu riche en prospecteurs, permet apparemment de belles trouvailles pour les chercheurs locaux…

Trouvaille 9.31

De jacques et Laurent dans le département du Nord , nous recevons quatre monnaies d’époque romaine bien que les as de Nîmes soient assimiles a des monnaies gauloises.Dans l’ordre d’apparitions, nous avons un sesterce de Antonin le Pieux  , une monnaie similaire venant d’être répertoriée dans ce même numéro, je ne m’épancherai pas sur elle. la monnaie étant usée  est estimée à 20-25 €  Elle est   suivie de trois autres monnaies très interagissantes car elle reprennent le trois types distincts d’as de Nimes a savoir: dans l’ordre d’apparitions le type 2 avec les deux tètes couronnées d’Auguste et Agrippa, suivi du troisième type qui se distingue par les deux lettres PP supplémentaires et une belle patine vert clair et  vient enfin le premier type, le plus ancien qui se reconnait à la tête nue d’auguste à droite. Ces monnaies valent respectivement environ 120 € 160 € et 120 €