MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘concordia’

Trouvaille 32.14

Je n’ai pas réussi a identifier la monnaie en argent, ce “binus” ne dit rien a mes faible connaissances; éclairez moi s’ il vous plait. La suivante en bronze me fait penser a Valentinien mais sans grande certitude. Enfin cet objet est t’il d’époque napoléonienne ? Au fait, ces objets proviennent d’un labours du 04 a bientôt Nico

Antonionien de Balbin (238)  IMP CAES D CAEL BALBINUS AUG (l’empereur césar décime Caelius Balbin auguste buste radié  et drapé à droite de l’empereur. Le revers est la représentation de la concorde l’entente entre l’auguste par le symbole de deux mains serrées. CONCORDIA AUGG. Cette monnaie, malgré quelques traces d’oxydations reste en très bel état de conservation et peut se négocier dans les cents quatre-vingt  euros.la seconde monnaie romaine n’est pas de Valentinien mais de Valens : (364-378) DN VALENS PF AUG on ne fait quasiment que deviner la légende  le revers est plus incertain. Il semble que ce soit Valens qui traine un captif vers la droite et  la légende pourrait être Gloria romanorum…  monnaie  de curiosité dans la boite des professionnels a 3 euro au choix.

L’objet est un bouton de manchette  qui semble être d’époque napoléonienne. Où légèrement postérieure .la gravure est fine le buste lauré de l’empereur est tourné à gauche et l’autre bouton montre une aigle impériale couronnée. Les deux boutons sont relié par un fil de bronze soudé et l’on distingue une marque de fabrique au revers : M Etoile et P ou R. alors bouton de manchette fantaisie ou bouton de nostalgique de l’époque,

Trouvaille 20.16

 Là, c’est un antoninien frappé à Rome en 247, au revers la Concorde des Augustes qui signifie que l’empereur et son épouse s’entendaient .Octacilie était l’épouse de Philippe Premier, dit l’Arabe parce qu’il qu’il était né à Bostra en Tachonitis ,province d’Arabie Elle eut un fils nommé Philippe qui fut Auguste en 247 par son père sous le nom de Philippe Premier. Belle monnaie : 100 euros .

Là nous sommes en présence d’un antoninien de Philippe II,( 246 Rome). Philippe II fut nommé césar par son père Philippe 1er , et la plupart des monnaies qu’il a fait  frapper sont exaltantes ; Au revers le titre de prince de la jeunesse, sur celui-ci Philippe II  vêtu militairement, debout à droite tend un globe de la main droite et un sceptre de la main gauche.Superbe monnaie que voici ! Valeur 150 euros .