MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘fibule zoomorphe’

Hibou

On ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette magnifique et rarissime fibule zoomorphe, le volatile a été désigné comme étant un hibou, probablement à cause de la taille de ses yeux, mais rien ne prouve qu’il ne s’agisse pas d’un autre oiseau… Découverte réalisée sur une fouille archéologique au Danemark sur l’île de Bornholm.

Source : thehistoryblog

Trouvaille 57.19

Une fibule zoomorphe en bronze représentant de manière très simplifiée le corps d’un cheval à gauche. Les pattes antérieures et postérieures sont dans un seul bloc et le porte-ardillon est une simple encoche droite perpendiculaire à l’axe des pattes avant. La charnière est sur axe dans les pattes postérieures de l’animal. Je ne suis pas persuadé qu’il s’agisse d’un cheval, peut-être un félin ? La datation probable est du IIe au IVe siècle de notre ère. On change complètement d’époque avec ce poids monétaire dont la caractéristique principale est une lys florentine sur un jeton hexagonal. Encore une fois, il convient de préciser que le poids est incontournable pour que nous puissions préciser quel type exact de monnaie ce poids était l’étalon. L’époque probable est du XIIIe au XVe siècle.

Trouvaille 48.18

Bonjour à Tous,
Quelques trouvailles du Berry avec mon Minelab Musketeer advantage, pour identification, datation et cote si possible.
Merci et salutations de Kro, à bientôt. Adrien

Un fibule zoomorphe du II° siècle, sud de la france Type Feugères 29a7a , avec incrustations de pâtes de verres ou d’émaux aujourd’hui disparu et un aureus d’Alexandre Sévère qui régnât comme auguste de 225 a 235 de notre ère. cet aureus présente à l’avers le portrait de l’empereur avec la couronne de laurier  et la légende : IMPCAES   ce qui signifie Imperator Cæsar Marcus Aurelius Severus Alexander Augustus”, (L’empereur césar Marc Aurèle Sévère Alexandre auguste). Le revers  peu lisible sur la photo fait appel à une allégorie que je n’ai pu identifier par manque de détails et la légende se devine : PMTRP(5) ? COSIIPP cette monnaie, en égard à sa faible qualité de conservation peut se négocier aux alentours de 800 euros

Trouvaille 36.31

Fred a trouvé cette très jolie fibule zoomorphe gallo-romaine du IIe au IIIe siècle. Elle représente un chien, si je ne m’abuse, en position suggérant un déplacement de l’animal. Tout le corps contenait un emplacement pour de l’émail ou de la pâte de verre, dont il reste un peu de matière rouge.

Trouvaille 36.02

Bonjour, je joins ces jolies fibules à mon message, si vous avez quelques précisions n’hésitez pas… Elles proviennent aussi de champagne berrichonne. Merci                                                                                          Steven   

Très jolie fibules de type zoomorphe représentant un cheval ! Et certainement romain bien sûr, entre le I° et le III° siècle

Trouvaille 27.10

Un nouvel envoi de Carol et Sadek dans l’Aude.un sceau de paysan avec un écu partagé par une fleur de lys et un motif floral ; La légende S(igillum)GORIE :DE.L—-IS. L’objet suivant est une petite fibule zoomorphe de la fin de l’empire romain au début de la période mérovingienne. L’animal stylisé est une abeille , on distingue au revers les point d’attache de l’ardillon en fer et sur les ailes les cercles ponctués typiques de la période représentée. Les monnaies quand à elles sont  pour le denier une république romaine

Trouvaille 24.27

je vous envoie cette boucle de 32 grammes et 5 cm de diamètre représentant 3 hippocampes tête queue

j’aimerais avoir de plus amples explications dans l’attente de votre réponse Sebastien

Fibule romaine  zoomorphe à plateau ajouré représentant trois hippocampes. III° siècle après jésus -Christ

trouvaille 22.35

De Didier, dans la Seine-maritîme, cette petite fibule zoomorphe contenant des restes d’émaux  et représentant un jeune cerf, si je ne m’abuse III° siècle  Et Didier continue avec ce cheval assis sur son train arrière,  sur un très large socle  de même métal. Je pense à un jouet de la fin XIX° à XX° siècle

Trouvaille 15.30

Voilà une très jolie fibule celtique trouvée par Serge dans un bois de la Haute -Garonne. Le métal est un alliage ou l’argent semble être bien présent , la longueur maximum est de cinq centimètres. L’animal est identifié formellement grâce à son groin et sa queue en tire- bouchon, il s’agit d’un cochon. Le style est épuré, quelques sillons placés aux bons endroits et l’on devine les côtes , deux traits fins et parallèles forment les yeux, d’autres soulignent le museau et le groin. Les oreilles sont proéminentes et en alerte comme un animal qui ne relâche pas son attention. L’épine dorsale est légèrement crénelée et, enfin, les pattes sont coulées ensemble. La présence de rouille sur les pattes postérieures et recouvrant en grande partie celles- ci, on peut imaginer qu’il y avait le ressort et l’aiguille qui partaient de cet emplacement. A la réflexion, ce n’est pas très pratique a porter comme fibule, mais je ne vois pas quel autre usage lui donner. Bel objet de collection a admirer dans votre vitrine ,bravo! Mais il serait bon de bien noter l’emplacement de la trouvaille. Je le dis et le redis, l’information est plus importante que l’objet en lui même. A ce constat, les gens du CNRS adhèrent tous . Le petit personnel de la Drac, lui, y est encore réticent.

Trouvaille 14.01 ter

Inconnu nous envoie ses trouvailles : un sesterce de Posthume de flan irrégulier avec une patine brunâtre et joli portrait  de l’empereur à droite cuirassé et orné de la couronne tétraradiée. La légende se lit facilement : IMP C M CASS LAT POSTUMUS PF AUG  que l’on traduit par  l’auguste empereur Marcus cassianius latinius posthumus le plus heureux . Au revers se distingue une galère navigant sur la gauche , la légende n’apparaît pas car le flan est trop court mais devait être : LAETITIA AUG SC la joie de l’empereur.. Une trace de rouille est présente sur cette face , estimation : 140 €. Une autre trouvaille intéressante dans le scann est la présence d’une fibule gallo-_romaine de type tortue du second siècle après Jésus –Christ. Le corps carré central était de pâte de verre verte et orné de quatre cabochons certainement emplis de la même matière ou de pierres semi- précieuses, le cercle intérieur était décoré de couleurs alternées en hélice. La pâte blanche a bien résisté au temps. Viennent enfin trois objets indéterminés dont il est difficile de tirer quelques enseignements  car on ne connaît ni le métal  ni les dimensions et qu’ils  sont incomplets. Tout juste peut- on dire que l’objet cylindrique évidé présente une gravure illisible qui est plus récente que l’objet en lui même.