MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Marne’

117.03

Bonjour à tous. Je vous soumets 2 petites monnaies gauloises en argent. L’une d’elles a été trouvée dans un champ en Bretagne près de Vannes donc je pense aux Vénètes. Quand à l’autre je ne me rappelle plus du lieu de la découverte, peut-être la Marne. Si vous pouviez me renseigner sur l’époque et le lieu je vous en serais reconnaissant. Merci pour ces informations, amicalement Pascal.
A priori il n’y a, dans les deux étranges exemplaires que vous avez envoyés, aucune monnaie d’origine vénète ! La seconde est carrément une reproduction moderne dont l’auteur s’est maladroitement inspiré du sanglier et de la roue mais c’est un véritable sanglier de foire et le portrait par trop réaliste ne fonctionne pas non plus faute du style gaulois caractérisé… Celle de gauche, usée, ne paraît pas gauloise, mais peut-être celtibérienne avec un gros doute pour la localisation géographique de votre trouvaille. L’usure est curieuse, pour la première monnaie : l’aspect de la photo montre un métal corrodé et très attaqué, loin du schéma type d’oxydation des monnaies antiques argent trouvées et la seconde montre plutôt une caractéristique d’oxydation en bulle d’un alliage contenant de l’aluminium… Pas du tout antique tout cela…

103.9

Pièce trouvée dans la Marne, à côté de Chalons en Champagne, pour identifications/valeurs. Merci d’avance, Philippe. 
Denier d’argent posthume de Faustine frappé en 141 : DIVA FAUSTINA, buste drapé et voilé à droite, revers : AETERNITAS Junon, debout à gauche tenant un sceptre et tendant le bras gauche. Un même denier s’est vendu moins de 20 euros sur ebay et plus de 100 sur les sites de ventes spécialisés en numismatique…

Pierre philosophale

La pierre philosophale, tout le monde connait l’histoire, est censée pouvoir changer le plomb en or ! L’alchimiste Nicolas Flamel aurait percé son secret vers l’an 1400. Ça c’est la légende. Plus près de nous une bande d’arnaqueurs qui exerçaient leurs talents dans la Marne et le Nord de la France avaient, eux, inversé le système transformant l’or en plomb, c’est plus facile et surtout plus rentable si on vous vend du plomb pour de l’or ! C’est le GIGN qui a mis un terme à l’arnaque, après plusieurs plaintes et certainement plus de victimes inconnues. Le système était bien rodé, des annonces sur le Net et ailleurs pour des pièces d’or, principalement des Napoléons et quelques monnaies étrangères, proposées bien sûr à des prix imbattables. L’acheteur démarché à son domicile avait les monnaies d’or devant lui, qui pour x raison étaient toujours remises dans un petit sac de toile, avec une excuse genre : il ne faut pas les rayer… Et une fois l’or payé, en cash forcément, un tour de passe-passe remplaçait le sac d’or par un sac de mêmes dimensions et poids contenant du plomb ! Le montant du préjudice pour six victimes connues dépasse actuellement les cent mille euros…
Source : francebleu.fr

Trouvaille 73.13

Bonjour, je souhaiterais connaitre la provenance de ce bouton polychrome trouvé dans un champ dans le département de la Marne. Diamètre 1,5 cm. Steph 5113

Bouton en alliage de cuivre coulé postmédiéval (17-18e siècle) avec décor émaillé et tige intégrante. Le bouton est de forme circulaire avec une face convexe et un dos concave. La décoration sur le devant est moulée en relief et porte un motif de cellules émaillées. Celles-ci sont remplies d’émail bleu pâle, bleu roi, marron clair, blanc et brun foncé.

Trouvaille 72.19

Bonjour, ci-joint les photos d’une bague en argent trouvée dans la Marne. Elle pèse 3,28 g. Le diamètre est de 2,3 cm. Le chaton au milieu fait 0,9 cm de côté. On me l’a identifiée comme étant datée du 12e siècle.

C’est possible mais avec une échelle d’incertitude de deux siècles : XII-XIVe siècle, car si le décor de l’anneau est fruste, la composition de la bague avec incrustation est plus sophistiquée et tendrait vers le XIVe siècle.

Les photos ne permettent pas de voir la bague dans son ensemble homogène notamment les parties entre le chaton et l’anneau. Il semble que le chaton repose sur une espèce de trèfle. Les gravures de l’anneau sont du style de l’époque dite et le chaton comporte un symbole géométrique reproduit quatre fois mais j’insiste sur le fait que la piètre qualité de l’image ne permet pas d’en dire plus, notamment pour identifier le matériau, pâte de verre ou pierre colorée ?