MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Philippe III’

Trouvaille 131.09

Des vacances à Collioure, une heure à perdre et un petit bosquet de chênes qui me tend les bras. Deuxième trou, une petite pièce en argent bien croûtée de 1617: chouette ma sortie est réussie. Au retour, un tour sur internet pour identifier la pièce et surprise… ça ne colle pas du tout avec les légendes que je suis censé lire. En fait les légendes de l’avers et du revers sont inversées sauf pour un R et une croix. Alors j’aimerais savoir si c’est une pièce “fautée” ou une variante déjà décrite. Merci d’avance pour votre réponse et longue vie à votre revue. La monnaie a un diamètre de 17 mm et pèse 1,35g. Nicolas

Espagne ½ croat de Philippe III pour Barcelone : avers : avers :R  BARCINO CIVITAS. 161Z. (Cité de Barcelone, 1612). : Buste cuirassé, avec un col fraisé de Philippe III à gauche. Revers : PHILIPP D.G. HISPAN. +. (Philippe, par la grâce de Dieu, Roi d’Espagne). Croix cantonnée aux 1 et 4 d’un annelet et au 2 et 3 d’un groupe de trois points posés en triangle. Ref : Cayon 4439. Oui la variante est répertoriée sur le Cayon la cote  est 4 à 5 fois plus que la classique. On l’estime donc a 150€

Trouvaille 78.20

J’ai eu le bonheur de trouver ces trois monnaies dans le même champ en Vendée en moins de deux heures, une petite aide pour les identifier serait le bienvenue, Gilles

Il s’agit de deux oboles de Melle. C’est un monnayage immobilisé au nom de Charles le chauve. CARLUS REX R, Charles roi, croix. Revers : METALO en deux lignes plus croisette en bas. Exemplaire en état très moyen de cotation, 30 euros.

La monnaie en or est espagnole, son attribution nous pose problème car la légende n’est pas complète. Le monnayage de l’Espagne et de ses colonies est difficile à identifier sans avoir toutes les références bibliothécaires. Il s’agit d’un escudo (chiffre romain I à droite) mais la légende complète n’est pas retrouvée : —LUS ;ET :ELISA ou DUS :ET :ELISA ? On pense immédiatement à Charles III et Elisabeth de Brunswick. Il reste une piste les colonies… Écu couronné et accosté de M. La lettre d’atelier reste indéterminée car elle est fonction de l’attribution du souverain (Madrid Cuzco ?) Revers : + HISPANIARVM REX. Croix de Jérusalem dans un quadrilobe ponctué dans les angles et cantonné de quatre annelets. Nulle part nous n’avons retrouvé mention de cette légende à l’avers ou pouvant s’y apparenter… Un lecteur compatissant nous fera profiter de ses connaissances en la matière lors du prochain numéro.