MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Certains prospecteurs ont peut-être un jour entendu réagir leurs détecteurs à métaux sur un jeton offert dans l’ancienne formule de la revue mythique « Pif Gadget ». Ces jetons sont des passerelles numismatiques entre le jeu et la connaissance.
En ces mois de septembre et d’octobre 2018, le retour en kiosque de « Pif » a étonné enfants et parents. Une nouvelle formule est apparue. Sur un très grand format plié en accordéon, elle contient trois parties : dans la première, des pages présentant les aventures de Pif et Hercule, dans la seconde, des pages informations, blagues et connaissance du monde et dans la troisième, des pages formées de liens numériques vers une « réalité augmentée » permettant au magazine de compléter le seul contenu visible de ses pages.
Depuis cette rentrée, chaque mercredi un nouveau numéro est disponible et apporte des heures d’occupation à des lecteurs plus ou moins jeunes. Chacun s’y distrait et s’y cultive. Nous profitons de cette actualité pour vous présenter quelques sujets liés à la numismatique apparus dans « Pif Gadget » au cours des années écoulées.

Armés d’une pelle et d’une pioche, Pif et Hercule cherchent un trésor.

La numismatique et les gadgets de Pif

La revue « Pif Gadget » est née à la libération en 1944 sous le nom de « Vaillant, le journal le plus captivant ». En 1969 elle prend un nouvel élan en ajoutant à chaque numéro un gadget qui devient l’emblème du journal. Celui-ci garde officiellement le nom de « Vaillant » mais le titre de « Pif Gadget » apparait sur la couverture.
La monnaie est un thème qui revient régulièrement dans le choix du gadget par l’éditeur : jetons, pinces à billets, boîtes magiques mangeuses de pièces, … se succèdent au rythme des années. Dès 1970 les lecteurs de Pif découvrent des monnaies mongoles (très fantaisistes). L’année suivante ce sera le Frandor sur lequel une face présente le visage d’un ancien Grec et l’autre un navire. En 1983, à l’occasion de la sortie du numéro 762, numéro correspondant au 2000e hebdomadaire publié depuis la naissance de Vaillant, une médaille commémorative est offerte à tous les lecteurs. En 1988, dans le numéro 1001, la boîte pique-sous à construire, permet aux enfants de jouer à ramasser de l’argent de poche.

Pif et son compère Hercule tels qu’ils apparaissent dans la nouvelle formule du magazine.

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 102

Cheval de bronze

Le 12 août 2009, un agriculteur allemand dans le comté de Hesse, mettait au jour une superbe tête de cheval en bronze, provenant d’une statue équestre d’époque romaine ! L’état de Hesse, versa alors, la somme de 48 000 euros à l’inventeur, propriétaire du terrain.Somme qu’il trouva un peu légère, mais accepta…
Il y a quelques mois, l’affaire a refait surface : l’agriculteur s’est rendu compte qu’il avait été floué et a porté plainte, un rapport d’expertise estimant la tête à 1,6 million d’euro ! Et ce n’est qu’une estimation…
Le tribunal lui a finalement rendu justice en lui accordant la somme de 773 000 euros ! Plus les intérêts courant depuis la découverte, il y a neuf ans. Le comté peut encore faire appel…
Source : thehistoryblog.com

102.4

Bonjour, mon copain a eu cette pièce par un ami étant abonné à votre magazine, il aurait besoin de votre aide pour l’identifier : elle semble en argent, romaine et pèse 3,9 grammes. Merci d’avance. Ci-joint les photos, Deborah.
Il s’agit d’un beau denier de Cesar frappé en 47-46 avant JC en Afrique. Avers : anépigraphe. Tête diadémée de Vénus à droite, portant boucle d’oreille et collier. Revers : CAESAR. Énée nu marchant à gauche, tenant de la main droite le palladium et portant, sur son épaule, son père Anchise. Le cercle devant la bouche de Vénus est inhabituel. Il s’agit peut-être d’un poinçon. En tout état de cause la monnaies est en TTB et s’estime environ 400 euros du fait d’un léger décentrage.

Découverte de centaines de monnaies d’or à Côme (Italie)

Le mercredi 5 septembre la presse italienne a annoncé la découverte à Côme d’un trésor composé de plusieurs centaines de monnaies romaines en or. Les types monétaires rencontrés sont très variés. Ils ont été frappés essentiellement pendant le Ve siècle et, fait extrêmement rare, certains seraient inconnus à ce jour. Ce trésor est déjà considéré comme une découverte numismatique inestimable par le ministère italien de la Culture.

« La Provincia », quotidien italien, annonçant la découverte du trésor de Côme.

Côme, l’ancienne Novum Comum

Avant la conquête de la région par les Romains au premier siècle avant Jésus-Christ, une petite cité, habitée par des membres de la tribu celte des Orobiens, existe déjà sur l’emplacement de l’actuelle Côme. Des vestiges de cette époque sont toujours présents, notamment une nécropole datant du 6e siècle avant J-C. abritant la tombe d’une princesse.
Il est rapporté que Jules César prit la décision de déplacer le centre de la ville des collines au bord du lac et de donner à la nouvelle ville le nom de Novum Comum, devenu avec le temps Côme. Le trésor découvert en ce mois de septembre 2018 rappelle ce lointain passé romain de Côme.

Casque retrouvé dans la nécropole de Ca’ Morta près de Côme.

La découverte du trésor

En 1870, le théâtre Cressoni est construit sur l’emplacement d’un ancien forum romain. Transformé en cinéma au cours du XXe siècle, l’établissement fut fermé il y a une vingtaine d’années. Le bâtiment devenu vétuste est destiné à la démolition. Il doit être remplacé prochainement par un immeuble avec appartements de standing et garages.

Le théâtre Cressoni en 2004.

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 102

Rembrandt inconnu

Un amateur d’art avait acheté une toile à Londres il y a près de deux ans. Le style du tableau, non signé, lui avait fait penser à un Rembrandt, toile achetée 148 000 euros. Après l’avoir confiée aux experts du musée d’Amsterdam qui possède la plus grosse collection de Rembrandt, l’expertise a prouvé que l’amateur avait vu juste, jackpot !
Personne n’a osé donner une estimation, mais on parle désormais de millions d’euros ! Le tableau pourrait faire partie d’un diptyque (une paire) daté aux environs de 1634, l’autre partie ayant été rachetée par la famille Rothschild il y a quelques années, pour la somme de 160 millions d’euros…
Source : arts-in-the-city.com

102.1

Bonjour, voici quelques monnaies et objets trouvés dans le Morvan par Seb58 et Gégé. Je pense à une clé à platine et un Marc Aurèle trouvés dans le même trou. La monnaie royale a été trouvée par Vincent60 neveu de Seb58 et nouveau initié à la détection après une boursée de 22 monnaies, la Louis XIIII étant la 23e. Merci de votre attention et de vos informations sur les différentes monnaies. Bien cordialement, lecteur de M&D. Seb58
Ecu de Louis XIV le grand à la mèche longue, 1652 Troyes, LVD. XIIII. D. G. (MM) – (MG) FR. ET. NAV. REX. Buste enfantin de Louis XIV à droite, lauré, drapé et cuirassé à l’antique, portant l’ordre du Saint-Esprit, une longue mèche descendant sur la cuirasse (Louis XIV, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre). Revers : ..SIT. NOMEN. DOMINI. – S – .BENEDICTVM. 1652. Ecu de France couronné. (Béni soit le nom du Seigneur). Frappe de 175 092 exemplaires. Cette monnaie est en état TB++ sans rayure et coup profond, elle peut s’estimer 140 euros.
La monnaie romaine, un sesterce, n’est pas identifiable. A l’agrandissement on ne peut lire les lettres… Mais cette monnaie, malgré une belle patine présente une usure prononcée et des coups qui ont ôté du métal ; même si elle peut prendre place dans un médailler, son prix reste dérisoire.
Il n’en est pas de même pour la clé gallo-romaine à platine, c’est un très bel objet : les évidements de la platine servaient à l’ouverture et à la fermeture de la porte. Plus on souhaitait rendre la serrure inviolable, plus on compliquait le dessin intérieur de la platine, de façon à rendre le modèle quasiment inimitable. Période du II au IVe siècle.

Cahiers de prospection 1998

Suite des cahiers de prospection tenus après chaque sortie depuis 1993
par un fidèle abonné de la revue. Alexandre

Dimanche 19 juillet 1998
Vent d’autan. Dans l’après-midi je vais au bord de l’eau, je traverse à gué au niveau des 4 peupliers, juste après le pilier qui supportait un câble entre les deux rives. Je prospecte en descendant le long de la rive, il n’y a pas de « marmites » de ce côté, simplement des stries peu épaisses dans la roche. Surprise : avec deux balles de pêche et un plomb de filet, je trouve une grosse demi-pièce en argent, marquée LIVRA d’un côté, et avec un C sur l’autre face.
Elle est vraiment énorme, un demi centimètre d’épaisseur. (C’est à peu près en face de la rangée de platanes de la ferme).Je continue à descendre jusqu’à ce que je ne puisse plus passer car la rive est une vraie falaise verticale de plusieurs mètres de haut, et l’eau est beaucoup trop profonde. Je trouve juste au bord une grande quantité de balles de guerre, des 9 mm, des balles de Mauser, certaines courbées à l’impact, des balles rondes de mousquet, des balles de pêche, du plomb en quantité. J’en ramène deux pleines poches. De l’autre côté il y a Jean-Louis et son gendre en train de pêcher. Je les rejoins en traversant à gué en louvoyant entre les trous d’eau. Ils viennent d’attraper un barbeau énorme. Jean-Louis me dit que son père lui a souvent raconté que les Allemands qui étaient en garnison dans le coin en 1943 venaient s’entrainer le long de la rivière et tiraient sur la falaise. En traversant, j’ai vu une grosse couleuvre et un martin pêcheur. Il y a aussi des canards sauvages, dont une mère avec cinq petits, des aigrettes et des hérons. Je rentre vers 20 h.

Lundi 20 juillet 1998
Vers 14 h je pars au gué après la ferme. Il fait très chaud, avec un vent d’autan très fort, qui irise l’eau et m’empêche presque d’entendre le détecteur ! Je trouve un tout petit bronze romain sur le bord d’une crevasse : je l’ai vu à l’œil nu car il brillait sous l’eau. Puis un peu plus loin je sors deux autres pièces, illisibles, il y en avait une de coincée droite dans une strie de la roche. Puis, par terre, sur la roche, presque au niveau de la villa romaine qui est sur le haut, au bord de la route, une belle boucle en bronze, avec l’ardillon et la plaque dans laquelle était prise la ceinture, avec un écusson et des restes de dorure. Je suis étonné de l’avoir trouvée car elle était immanquable, et j’ai pourtant l’impression que quelqu’un est déjà passé récemment car j’ai trouvé des « marmites » vidées. Et un peu plus loin dans un trou plein de sable et de graviers, je trouve une balle de 9 mm ; une autre de 7,65, une pointe en bronze, et une grosse pièce illisible (Louis XVI ?) Je repars vers 20 h, toujours un grand vent d’autan.

Samedi 25 juillet 1998
Le soir après avoir passé la tondeuse au jardin je monte à Rieumajou vers 19 h. Il fait très beau, encore chaud. Je fais le plateau au niveau du coin du bois et je trouve une magnifique pièce en argent, un écu à la croix, bien en dehors de l’endroit des trouvailles habituelles. Puis je reviens sur la bonne parcelle, Gilbert m’avait dit qu’un gars était passé, effectivement je tombe sur des trous récents. Je fais le bord de la colline. Je trouve une pièce de la Révolution (République Française avec Marianne en bonnet phrygien) un demi-as de Nîmes très usé, un petit fragment de plaque boucle et 20 francs de 1952. En rentrant je vois qu’il y avait une voiture garée dans le chemin de Salles : peut-être un prospecteur ?

Dimanche 2 août 1998
Le matin il pleut un peu, mais à 14 h je repars à Rieumajou, jusqu’à 21 h. Je fais tout le long du bois côté village, en remontant à chaque fois le plateau jusqu’au-dessus de la ferme. Je trouve 2 doubles tournois, un bel as en assez bon état (versant regardant vers le bois) deux petits Antoniani, 1 bouton en fer, un ardillon scutiforme, un anneau de cuivre, une demi boucle, et des bouts de plomb. Juste à la tombée de la nuit, avant de descendre, je lève les yeux tout d’un coup et je m’aperçois qu’un gros sanglier, un solitaire, vient vers moi en trottinant. Je l’avais d’abord pris pour un chien. Tout d’un coup il a dû me sentir, il s’arrête net, en face de moi, me regarde en levant la tête, puis fait demi-tour et rentre au galop dans le bois.

 

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 101

Agenda 102

GANNAT  • 03
Samedi 3 octobre 2018
12e bourse multi-collections
Centre socioculturel, 1 rue des frères Degand, 03800 Gannat
De 9h à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 04.70.56.80.99

GRENOBLE  • 38
Dimanche 7 octobre 2018
41e bourse aux monnaies
Hôtel l’Europe, 29 rue Pierre Sémard, 38100 Grenoble
De 9h à 17h. Entrée 2 e. Renseignements : 06.72.64.25.77

LIMOGES  • 87
Dimanche 7 octobre 2018
37e bourse numismatique
Salle Blanqui, rue Louis Longequeue, 87000 Limoges
De 9h à 17h. Entrée gratuite

METZ  • 57
Dimanche 7 octobre 2018
Bourse toutes collections
Centre d’activité et de loisirs de Plantières, 2 A rue Monseigneur Pelt, 57070 Metz
De 8h30 à 16h. Entrée gratuite. Renseignements : 03.87.77.76.60

ANNECY  • 74
Samedi 13 octobre 2018
15e bourse numismatique des Pays de Savoie
Salle paroissiale des Fins, 26 avenue de Genève, 74000 Annecy
De 8h à 12h30. Entrée gratuite. Renseignements : 04.50.25.81.80

NANTES  • 44
Samedi 13 octobre 2018
Salon bourse numismatique
Hall d’exposition de la manufacture, 10 bd Stalingrad, 44640 Nantes
De 9h30 à 17h30. Entrée gratuite. Renseignements : 06.82.64.94.63

SAINT-DENIS  • 93
Du 20 au 21 octobre 2018
11e bourse toutes collections
Salle de la Légion d’Honneur, 6 rue de la Légion d’Honneur, 93200 Saint-Denis
De 9h à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 01.48.20.69.92

LARCAY  • 37
Dimanche 21 octobre 2018
12e salon du collectionneur
Centre de vie François Mitterrand, allée des écoles, 37270 Larcay
De 9h à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 06.87.50.13.10

SAINT-POL-SUR-TERNOISE • 62
Dimanche 21 octobre 2018
4e salon des collectionneurs
Salle des fêtes, rue des Fonds Viviers, 62130 Saint-Pol-sur-Ternoise
De 9h à 17h. Entrée gratuite. Renseignements : 06.14.95.80.18

SAINT LYS • 31
Samedi 27 octobre 2018
12e salon des collections
Salle de la Gravette, rue de la Gravette, 31470 Saint Lys
De 9h30 à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 05.61.91.70.08

CALONNE RICOUART  • 62
Dimanche 28 octobre 2018
8e bourse toutes collections
Gymnase Gagarine, rue du Marais, 62470 Calonne Ricouart
De 8h à 17h. Entrée gratuite. Renseignements : 06.13.23.82.46

CYSOING  • 59
Dimanche 28 octobre 2018
24e foire aux collectionneurs
Salle des fêtes, 91 rue Aristide Briand, 59830 Cysoing
De 9 à 16h30. Entrée gratuite. Renseignements : 06.63.72.84.33

NICE  • 06
Dimanche 28 octobre 2018
Bourse aux monnaies et billets
Hôtel Plaza-Boscolo, 12 avenue de Verdum, 06000 Nice
De 9h à 17h. Entrée 2 e. Renseignements : 04.93.85.97.14

NOYON  • 60
Dimanche 28 octobre 2018
15e bourse toutes collections
Salle du Chevalet, place Aristide Briand, 60400 Noyon
De 9h à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 06.23.64.84.93

LE TREPORT  • 76
Jeudi 1er novembre 2018
Bourse-échange toutes collections
Salle Reggiani, Avenue des canadiens, 76470 Le Tréport
De 8h30 à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 03.22.30.53.56

VISAN  • 84
Dimanche 4 novembre 2018
26e salon des collectionneurs de Visan
Espace Gérard Sautel, route de Valréas, 84820 Visan
De 9h à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 09.53.35.95.62

BRESSUIRE  • 79
Dimanche 11 novembre 2018
Bourse multicollections
Bocapôle, route de Thouars, 79300 Bressuire
De 9h à 18h. Entrée 1 e. Renseignements : 05.49.74.50.70

CAHORS  • 46
Dimanche 11 novembre 2018
44e salon des collectionneurs
Espace Valentré, allée des soupirs, 46000 Cahors
De 9h à 17h. Entrée 2 e. Renseignements : 06.65.20.26.58

MEAUX  • 77
Dimanche 11 novembre 2018
Salon des collectionneurs
Salle du Colisée, rue Henri Dunant, 77100 Meaux
De 8h à 17h. Entrée 1 e. Renseignements : 06.20.82.51.47

MONS-EN-BARŒL  • 59
Dimanche 11 novembre 2018
Bourse multicollections internationale
Salles des fêtes du Fort de Mons en Barœul,
25 rue de Normandie, 59370 Mons en Barœul
De 9h à 17h. Renseignements : 03.20.11.10.21

MISSILlAC  • 44
Du 17 au 18 novembre 2018
12e bourse multicollections
Espace aux mille fleurs, rue de Govilon, 44780 Missillac
De 11h à 17h. Entrée gratuite. Renseignements : 06.83.32.90.59

LA GRANDE MOTTE  • 34
Dimanche 18 novembre 2018
43e journée des collectionneurs
Centre culturel, place du 1er octobre 1974, 34280 La Grande Motte
De 9h30 à 18h. Entrée gratuite. Renseignements : 04.30.57.14.74

LILLE  • 59
Dimanche 18 novembre 2018
38e bourse numismatique
Salle du Gymnase, 7 place Sébastopol, 59000 Lille
De 9h à 17h. Entrée 2 e
Renseignements : 06.43.01.57.57

SAINT-POURÇAIN-SUR-SIOULE  • 03
Dimanche 18 novembre 2018
Salon des collectionneurs
Espace Champfeuillet, 31 rue du Champfeuillet,
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
Renseignements : 04.70.45.37.93

SEMEAC  • 65
Dimanche 18 novembre 2018
2e bourse multicollections
Centre Léo Lagrange, 65600 Séméac
De 9h à 18h. Entrée gratuite
Renseignements : 06.33.20.48.77

Pépite d’or écossaise

Un chercheur d’or écossais a réussi l’exploit de battre le record d’Écosse de la plus grosse pépite d’or. En 1808 il fut découvert une pépite de 59 g dans la région du Cornwall. Il y a deux ans, un chercheur d’or a trouvé, à vue et en plongée, une pépite de 85,7 grammes !
Il a conservé sa découverte secrète pendant deux ans pour continuer ses recherches tranquillement et sans concurrence. Sans réussir à en trouver une autre… La pépite, nommée « pépite Douglas » est estimée à plus de 50 000 Livres Sterling ! La rivière où elle a été découverte n’est pas connue, l’inventeur garde son secret pour éviter une ruée vers l’or…
Elle a la forme caractéristique des pépites d’or dites « roulées », l’or est lisse et arrondi sur les angles, contrairement aux pépites de filon qui sont plus cristallisées et elle contient pas mal d’impuretés, dont du quartz bien visible. Pour les spécialistes, il ne fait aucun doute que la zone de découverte en contient d’autres !
Source : independent.co.uk

Sommaire 102

Vécu
Cahiers de prospection 1998
Pif Gadget et la numismatique
Découverte de centaines de monnaies d’or à Côme (Italie)
Il y a un siècle le paquebot « l’Egypt » coulait avec sa cargaison d’or et d’argent
Ma première année de détection
Vol de l’Etat français (ou d’un ou plusieurs fonctionnaires) ou déficit d’information ?
Le 17e Rallye Occitanie de Najac 2018
Brèves
Histoire
Les deux comtés de Hanau
La légende de St Hubert et du cerf crucifère
Les omphalos, pierres du domaine des dieux
1788 – 2018 : le 230e anniversaire du débarquement de la flotte du capitaine Arthur Philipp en Australie
Jeu-concours
Numismatique
Les pièces françaises d’un quart de franc et de vingt-cinq centimes
Sully, le prince-ministre de Henri IV
Trouvailles
Monnaies/objets
Librairie
Courrier
Agenda