MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

trouvaille 133.11

Trouvailles faites en septembre 2023 avec mon Garrett Apex sur une crête de montagne reliant deux sommets entre Vésubie et tinée dans le département des alpes maritimes. 7 balles de mousquet d’un diamètre de 16 mm et d’un poids de 25 g sauf celle qui paraît débourrée et qui pèse 23 je pense aussi à 2 balles de mousquet déformées pesant chacune 13 g. Des clous de fers à mulets et des clous de souliers Un objet énigmatique creux à l’intérieur avec comme j’appellerai, 4 pétales à l’extrémité, longueur 54 mm, diamètre 5 mm, poids 4 g Si vous avez un avis ou un complément d’information, merci d’avance. Rémi.

Oui il s’agit d’une étoupille modèle 1845.cela fonctionne un peu comme une allumette, on tire un câble qui est muni d’une partie rugueuse qui enflamme une composition fulminante et cela explose. Bref c’est un détonateur. Merci à HLC pour son info.

Chasseur d’or

Christophe est en Australie dans le WA (Western Australia) en tant que chasseur d’or. Il nous envoie ces
photos avec le commentaire suivant : « Personne n’a voulu de ce spécimen tel quel, il me fallait des $$$, alors je l’ai broyé et c’est devenu un lingot de 133 grammes qui a été facile à vendre… ».

Trésor du Mont-Blanc: Epilogue

Déjà relaté dans Monnaies & Détections à plusieurs reprises, voir les numéros 73, 103, 120 & 124 voici un nouveau résumé de l’histoire. Le 22 juillet 2013, Raphaël, un alpiniste, arpente le glacier du Bosson, massif du Mont-Blanc, il y découvre une petite boite de métal qui contient des bijoux ! Une majorité de saphirs et d’émeraudes, environ 6 000 pierres, manifestement d’origine indienne, probablement un négociant indien, le trésor sera attribué, dans un premier temps, au Malabar Princess, surnom d’un avion Lockheed constellation d’Air India, assurant la liaison Bombay Londres via Le Caire-Zurich, qui se crasha dans le massif du Mont- Blanc le 3 novembre 1950, il n’y aura aucun survivant. Mais il y avait un doute, car 16 ans plus tard, le 24 janvier 1966, un autre avion se cracha au même endroit ! L’enquête sur la boite à bijoux avait finalement déterminé qu’il provenait du second crash, celui du vol d’Air India 101, dit le Kangchenjunga, celui de 1966. Il n’y avait cependant aucune explication, sur le fait que les bijoux proviendraient de cet avion, les propriétaires n’ayant pas été identifiés… Quoi qu’il en soit, en 2021, huit ans après sa découverte, le lot de bijoux estimé à 300 000 euros fut donc considéré comme un trésor par la loi et partagé en deux lots de 150 000 euros, l’un pour l’inventeur et l’autre pour le
propriétaire du terrain, la ville de Chamonix. En octobre dernier, l’inventeur du trésor a décidé de vendre sa part lors d’une vente aux enchères. Le résultat est assez décevant, surtout pour l’inventeur, puisqu’il n’a même pas obtenu la moitié de l’estimation réalisée en 2021 ! Vendu en une quarantaine de lots, la moitié du trésor des Bosson s’est dispersé pour 25 690 euros ! L’autre part du trésor est, elle, exposée au musée des cristaux de la ville de Chamonix. La chasse au trésor dans le massif du Bosson n’est pas finie pour autant, la rumeur locale affirme toujours que le Malabar Princess transportait des lingots d’or qui, eux, n’ont jamais refait surface…

Pancho villa

Une arme qui est à elle seule un trésor ! Un Colt Army simple action, proposé aux enchères début décembre aux États-Unis. Ce Colt a appartenu au célèbre bandit mexicain Pancho Villa qui commença sa célèbre carrière comme bandit et finira en révolutionnaire ! Pancho Villa (1878-1923) à l’âge de 16 ans tue un homme qui avait violé l’une de ses sœurs, recherché par la justice, il devient un voleur de bétail, en 1910 quand la révolution mexicaine éclate, Pancho Villa la rejoint et devient une légende. Une sorte de Robin des bois, mexicain, volant les riches pour donner aux pauvres. Ce Colt, plaqué or, aurait été commandé par le gouvernement allemand qui soutenait la révolution mexicaine, en armes et en conseillers militaires, occupant ainsi l’armée américaine sur la frontière mexicaine pendant la première Guerre mondiale en appliquant l’adage « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »… On ne sait
pas si Pancho Villa portait ce Colt lorsqu’il fut tué à son tour en 1923, mais son estimation haute approche le million de dollars !

Meilleurs vœux 2024

Que cette nouvelle année 2024 vous soit douce et sereine.

Qu’elle vous apporte un moral d’airain, une santé de fer et des trouvailles en or!

Carnet de défense des prospecteurs français

Argumentaire couche archéologique

Le journal Le Bien Public du 23 septembre 2023 a publié un article concernant les fouilles archéologiques d’Alésia qui est en lui-même très parlant : https://www.bienpublic.com/culture-loisirs/2023/09/23/fouilles-archeologiques-on-en-sait-desormais-plus-sur-le-site-d-alesia

Le journaliste, peu au courant de l’hypocrisie de nos fonctionnaires de la culture, se fend d’un commentaire tout à fait anodin en relatant le mode opératoire :Après avoir décapé la couche de terre végétale pour atteindre le niveau archéologique du sol sur une surface de 80m², Olivier Mignard, aux commandes de sa pelle hydraulique, poursuit ici le travail, sous la conduite de Mathieu Ribolet et Fabienne Creuzenet, coresponsables du chantier de fouilles (sur la photo, en bleu, au milieu du groupe). Photo B. Isabellon”

” Après avoir décapé la couche de terre végétale pour atteindre le niveau archéologique du sol

Voilà qui est dit ! »  Cette couche est systématiquement rejetée par les archéologues et entassée en remblais dans un coin car elle ne représente aucun intérêt pour eux.

Jusqu’à présent, nous utilisions cet argument pour la défense de notre loisir, mais les archéologues rejetaient tout en bloc. Aujourd’hui, ce texte et ces photos nous donnent la preuve de ce que nous affirmons depuis des lustres. Je suis persuadé que le premier avocat venu peut utiliser en la faveur de son client prospecteur attaqué en justice ce document irréfutable. Conservez cette note et ce lien, nous avons fait des copies de sauvegarde au cas où le lien viendrait à sauter.

Merci à Serge pour ce lien qu’il nous a fait parvenir.

Trouvaille 133.10

jean –Christophe dans le Gers a trouvé cette belle croix reliquaire  byzantine en bronze. Aucun décor gravé sur les deux faces extérieures et intérieures. Le système d’attache était constitué d’un axe en fer disparu. Datation comprise entre IX° et XII° siècle

Trouvaille 133.09

Bonjour à vous, j’aurais besoin de votre aide afin d’identifier cet objet que j’ai trouvé dans une pâture en Normandie. Dimensions : 4 cm (hauteur) X 1,5 cm (largeur) Poids : environ 40 g Merci d’avance pour votre aide Voici quelques précisions Dès le départ, l’objet nous a plutôt fait penser à un sceau car le dessous semble présenter en relief la lettre R à l’envers. Nous n’avons quant à présent pas réussi à identifier le blason. L’objet est en métal plaqué non magnétique. Encore merci pour votre aide. Cordialement. Stéphanie

Il semble que le dessous montre des traces de colles- scellements? Pas de trace de rouille? La première idée est l’extrémité ornementale d’un manche de dague ou couteau  voire de coupe papier  mais cela ne colle pas trop avec l’absence de rouille. Effectivement il y a presque un R sous le socle  mais vous avez raison, il s’agit d’une matrice de sceau relativement récente (fonte fin XVIIIe ou début XIXe) lion assis tenant un écu a la tour surmontée de deux roses   la matrice porte la lettre R.

Trouvaille 133.08

Bonjour à toute l’équipe, Merci pour votre magazine que j’ai beaucoup de plaisir à lire. Je vous présente cet objet que « je pense » être un pendentif, trouvé au bord d’un champ à Mantes-la-Jolie. Je sollicite votre expertise afin que vous m’en disiez plus à son sujet. Poids : 10,00 gr Diamètre : 2,3 cm Longueur : 4 cm Merci par avance pour vos investigations, Cordialement. Milek

Il s’agit d’une classique capsula C’est en fait un des éléments de demi ceint, ceinture pour hommes, femmes et enfants en usage du XVe au XVIIe siècle. Les capsulae fixées à l’extrémité de la partie de tissu ou de cuir de la ceinture par rivetage avaient la fonction d’agrafe (crochet) et de contre-agrafe (anneau) avec la chaînette permettant de régler la taille. La vôtre présente une des décorations la plus classique un cœur.

Trouvaille 133.07

Bonjour, Suite à cette découverte faite dans un champ du Calvados, j’aimerais avoir une identification de cette chevalière ainsi qu’une datation si cela est possible. Poids 9.95g Merci d’avance pour réponse. Thomas 

 Très belle bague, avec une pierre gravée de couleur vert sombre piquetée de point rouge, peut être un héliotrope (Jaspe sanguin) la gravure représente un quatre-mâts vu de tribord sous voile dans un écu  couronné. Gravure fantaisie ? Armes familiales ? Sur les différents clichés nous n’avons pas vu de poinçons mais c’est de l’or sans aucun doute. La décoration de l’épaulement est originale, moitié armure métallique moitié carapace de pangolin… D’après la forme, nous la pensons datant de la première partie du XX° siècle.