MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘bague bronze’

Trouvaille 135.22

Bonjour les passionnés, jolie bague en bronze trouvée à le Thor. Davidou23

Bague a jonc mince et lisse de forme simpliste constituée d’un chaton plat en ovale de même épaisseur que l’anneau qui aurait dû supporter une légère gravure. Datation probable XII°-XV°

Trouvaille 133.12

Robin dans les landes a trouvé ce fragment de manche de couteau en bronze  datant de l’age du bronze avec cette terminaison typique.la longueur est de cinq centimètres. Il rajoute à cette première trouvaille une jolie bague de même métal présentant une croix du Languedoc et des besants dans chaque canton sur le chaton plat. La bague est d’un seul tenant avec un anneau plat  s’élargissant aux épaules pour permettre une légère décoration de traits quadrillés. Bague du XII° au 15°siècle.

Trouvaille 64.18

Trouvaille de Jeremy à Pinsaguel. 

Une bague en bronze d’aspect ancien mais qui ne résiste pas à une analyse plus poussée : il s’agit d’un essai « moderne » (XIXe s.) de sertissage dans le style médiéval d’une améthyste (?) mais l’anneau est de facture trop moderne pour être médiéval malgré un poinçon dans le style gothique mais trop profondément enfoncé dans du cuivre pour avoir été poinçonné au moyen-âge (on ne poinçonnait que des métaux précieux) et la gravure en relief dans la pierre d’une pseudo tête féminine antique vient tout gâcher. C’est un gloubi boulga extravagant de néogothique mêlé d’antiquisant fantaisie avec une tête féminine très maladroitement imitée des camées antiques authentiques. Il en reste un amusant artefact néogothique des intellectuels du second empire, sans plus.

Trouvaille 60.19

Envoi de Guy à Albi : un sceau en bronze et une petite bague en bronze avec chaton enserrant une pâte de verre rouge, même époque ou un peu plus tardif. Le sceau est difficilement lisible : personnage (religieux ?) agenouillé, mains jointes devant une Vierge à l’Enfant. Légende : S (igillum) H O N V (ON?) G (S ou O ?) le reste illisible, mal frappé et encrassé, fin XVe à début XVIe siècle.

Trouvaille 58.28

Thierry d’Angerville nous envoie ses deux monnaies. La féodale est un denier du Périgord : Anonyme du XII-XIIIe siècle. Avers : Légende : LODOICVS. Croix cantonnée au 2 d’une S, au 3 d’un A sans barre. Revers : Légende : + EGOLISSIME pour Angoulême, (S couchées). Cinq annelets posés en croix dans le champ.

Voici ce que j’ai lu sur les monnaies féodales, édition des Chevau-légers : « Ce type monétaire est directement imité de celui d’Angoulême, la croisette du milieu étant remplacée par un annelet. Ce changement doit intervenir au XIIe siècle. Les deux lettres SV du droit ont été diversement interprétées, soit comme la déformation de l’alpha et de l’oméga, soit comme les initiales de l’atelier de Vesone. Sur certains exemplaires, présentant trois points posés en triangle en fin de légende du droit (ce qui n’est pas le cas de ce denier), le V présente une barre centrale si bien qu’il faut probablement le lire comme un A ». Cet exemplaire est tordu, avec des légendes usées, son estimation est d’environ 15-20 €.

La bague est en bronze et présente un chaton du même métal supportant un sceau représentant, semble-t-il, un coq. Devant celui-ci, une gravure est présente que je n’arrive pas à identifier. Au-dessus, un anneau. Datation probable XIII-XIVe siècle.

Trouvaille 56.20

Une bague en bronze d’origine romaine trouvée par Vincent sur le plateau de l’Aubrac. La pierre gravée en creux (une intaille) représente un personnage à gauche se déplaçant ou s’appuyant sur un bâton. Il semble vêtu d’un manteau ample et coiffé d’un chapeau ou casque. Il s’agit sans doute d’une allégorie, mais je ne vois pas laquelle. La pierre est une cornaline et la bague date de la période II-IVe siècle.

Trouvaille 53.12

Bonjour à toute l’équipe de Toulouse. Vous serait-il possible de dater cette jolie bague en bronze ? Je l’ai trouvée en plein champ (avec l’accord du propriétaire) dans le département 77, proche de Bray-sur-Seine. Sachant que le village le plus proche a toujours été occupé depuis l’époque gallo-romaine. Et encore merci pour votre passionnante revue. Kona.

Bague en bronze, anneau à section plate et chaton de même métal. La photo ne permet pas de voir le type de fixation du chaton sur l’anneau, soudé ? ou même masse ? Le décor est simple et fruste : une croix centrale dont les quatre branches ont deux ramifications courtes au même niveau et du même degré. Le tout se trouve dans un cercle ou une bordure chevronnée à l’origine. Bague du Haut Moyen Âge : du VIe au IXe siècle.

Trouvaille 51.28

Une bague en bronze trouvée par Gamerfou : anneau section ronde discontinue supportant un plateau ou encorbellement de même métal de section carrée, une pâte de verre bleutée en guise de décor intérieur. Bague du Xe-XIVe siècle.

Trouvaille 51.17

Bonjour,

Abonné à votre excellente revue, je vous adresse la photo d’une petite bague en bronze, dont la gravure m’intrigue. Trouvée dans le Loir-et-Cher, en forêt. Cordialement, Phil41.

Contrairement à l’ID N°51.2, le cœur ici n’est pas couronné – le cœur percé est aussi au XVIIe siècle (époque de la carte du tendre et des badinages amoureux), le symbole type des amoureux galants – ce qui semble être ici le contexte, bien plus qu’un symbolisme religieux – le style de la bague, de qualité médiocre, est cependant agréable avec l’ovale.

Trouvaille 51.02

Sortie dans un talus remanié,avez vous une idée sur l’époque…….? diamètre 19mm Drakmus


le cœur couronné transperce est en général le symbole des confréries du Sacré-Coeur de Jésus
ce qui permet de penser que la bague en bronze est de la période du milieu XVII a début XVIIIe s le symbole a pu être lié a un roi (encore sous la révolution, les royalistes utilisaient ce type de symbole a double sens =cœur du roi souffrant martyrisé par ses sujets – lire à ce sujet le roman « les Compagnons de Jéhu (ou Jésus)