MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘dollar’

Récit de la traque d’une couronne

Dans son “Miskito coast”, publié pour la première fois en 1991, P. Ford nous raconte comment il a recherché la couronne du roi des Mosquitos, contraint de jouer un jeu dangereux avec les sbires de la dictature sandiniste au Nicaragua.

Son aventure commence au Bélize, cet étrange pays qui appartint longtemps aux Britanniques, fait unique en Amérique Centrale, se poursuit au Honduras (anciennement “espagnol” puisque le nom du Bélize, jusqu’à son indépendance en 1981 était “Honduras britannique”) puis gagne le Nicaragua. L’ennui est que depuis 1982, les Mosquitos s’étaient rebellés contre la dictature sandiniste d’Ortega et que la zone frontière entre les deux Etats était particulièrement dangereuse.
Le peuple mosquito avait une indépendance encore fraîche puisque c’est seulement en 1860 que le Royaume-Uni abandonna la protection de ce royaume tropical et reconnut qu’il devenait une simple réserve indienne de la République du Nicaragua. Le roi des Mosquitos passa du statut de monarque à celui de chef de tribu. Bien entendu, ici comme dans le reste de l’Amérique Latine, les Amérindiens furent soumis à toutes sortes de brimades, travaux forcés, enlèvements, viols, rackets de la part de commerçants et d’industriels avides de main d’œuvre gratuite.
La modernité et le progrès arrivèrent au milieu du XXe siècle dans le sens où les armées et autres “gardes nationales” avaient désormais les moyens techniques d’imposer leurs propres exactions en lieu et place de leurs prédécesseurs, les trafiquants et les planteurs de monocultures.
Dans ce sanglant bazar, la couronne et le sceptre des anciens rois des Mosquitos avaient disparu.
Peter Ford va sur le terrain, est menacé, emprisonné, racketté par diverses factions, dans des régions tout aussi diverses mais s’en sort (il est britannique, autant dire neutre dans cette guerre entre les sandinistes soutenus par Cuba et les contras équipés par les USA) et recherche des témoignages. Bien sûr il est confronté aux hâbleurs des bars, comme il y en a partout dans le Monde, menteurs soucieux de proposer la meilleure histoire à un auditoire crédule. Bien entendu, il est confronté aux pertes de mémoire, cet étrange phénomène qui fait que l’on va se souvenir de faits insignifiants arrivés la même année que d’universels bouleversements complètement oubliés, eux.
Troisième obstacle, parfaitement respectable celui-là : la méfiance envers un étranger venant aux renseignements à propos de traditions enfouies.
Il n’a pas que des déboires, il connaît même des situations comiques. Ainsi lorsqu’il découvre la statue du Libérateur de l’Amérique Centrale en pleine capitale du Honduras (Tegucigalpa) il constate que les Français, au XIXe, leur avaient recyclé une statue équestre d’un maréchal de Napoléon… A Trujillo, autre ville du Honduras, un habitant lui indique l’adresse du consulat britannique. Las, celui-ci a été supprimé trente ans auparavant mais la demeure est celle de l’arrière-petit-fils du dernier consul qui “entretient un petit musée de reliques consulaires”. Ou encore cet anthropologue qui débarque dans un village et, soucieux d’en connaître les faits anciens, s’enquiert du doyen d’âge, réponse : “le doyen, il est mort.”

Un dollar “fort” du Poyais.

Flowing Hair

Ou « cheveux flottant », en référence à la chevelure qui semble flotter au vent. Cette pièce de monnaie en argent d’un dollar américain fut frappée en 1794, elle est considérée comme la vraie première monnaie des États-Unis d’Amérique. Lors de sa dernière présentation sur une vente aux enchères en 2013, elle a atteint le record mondial pour une monnaie de collection de 10 millions de dollars ! Son propriétaire a décidé de la vendre, elle passera au feu des enchères au mois d’octobre, les paris sont ouverts et tout le monde s’attend à un nouveau record… A suivre.

Source : cnn.com

5 dollars 1854

Rarissime découverte réalisée par un collectionneur anglais, ce dernier a trouvé une monnaie connue à seulement trois exemplaires ! La 5 dollars or à l’aigle au millésime de 1854 ne fut frappée qu’à 268 exemplaires, trois à ce jour étaient encore connues et pour être tout à fait exact, il n’en reste que deux de localisées, la troisième pièce connue fut volée en 1967 à un collectionneur de Floride et n’a pas réapparu depuis. Celle qui vient de refaire surface en Angleterre a d’ailleurs été confrontée à des photos de la monnaie volée pour être sûr que ce n’était pas la même… Il s’agit bien d’une autre monnaie et ce quatrième exemplaire connu est désormais estimé à plusieurs millions de dollars !
De nombreux dollars or, ont débarqué en France et en Angleterre au cours de la première Guerre mondiale, époque où l’on payait encore en or et il n’est pas impossible que quelques monnaies de 5 dollars 1854 soient encore au fond de vielles armoires…
Source : coinweek.com

One Dollar

Nouveau record pour une monnaie américaine : un dollar d’argent frappé à Philadelphie en 1794 a atteint la somme de 4 993 750 millions de dollars ! lors d’une vente aux enchères à Tucson, Arizona début octobre. Au mois de mars 2015 une monnaie identique était déjà passée en vente (M&D n° 81), atteignant déjà un prix record de 2,6 millions de dollars ! Les monnaies de collection américaines sont en passe de devenir le meilleur placement numismatique au monde, si elles atteignent de tels prix, ce n’est pas vraiment dû à leur rareté, mais plus aux moyens financiers des acheteurs qui se les disputent…

Source : http://tucson.com

4 millions de dollars pour une 3 dollars !

Fantastique découverte ou grosse arnaque… En 1997 un touriste européen « découvrait » dissimulé dans les pages d’un vieux livre d’une boutique du Colorado, une monnaie de 3 dollars or. Une émission très rare, puisque connue jusqu’alors à seulement 2 exemplaires ! De nombreux numismates étaient septiques sur l’authenticité de cette monnaie qui est restée aux mains de l’inventeur pendant toutes ces années. Présentée dans une vente aux enchères récemment avec une estimation de 4 millions de dollars !, elle a finalement été retirée de la vente au dernier moment… et garde une fois de plus tout son mystère.

Source : themellowjihadi.com