MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Turquie’

7 tonnes !

Fantastique découverte dans une oliveraie en Turquie, plusieurs sarcophages d’époque romaine, en marbre finement sculpté ! Le premier fut découvert par des pillards, on ne sait pas comment ils localisèrent ce qui semble être un cimetière de nobles ou de personnages importants, vu la qualité des sarcophages. Le premier, percé sur le dessus par les pillards, pèse 7 tonnes ! Il figure des scènes de l’Illiade, représentant Achille et Agamemnon entre autres.
Le ministère de la Culture turc a voulu racheter le terrain, 3 autres sarcophages ont déjà été extraits, et il en reste sûrement d’autres. Après une offre de 500 000 livres turques, environ 49 000 euros, les propriétaires ont porté plainte devant ce tarif ridicule (pour le terrain et des oliviers centenaires). Finalement expertisé à plus de 100 000 euros, le gouvernement a payé la note. Des fouilles sont prévues, à suivre…


Source : thehistoryblog.com

651 monnaies d’argent

Un beau trésor, découvert sur les berges d’une rivière de l’ancienne ville d’Aizanoi, ouest de la Turquie. Un trésor d’époque romaine, composé de 439 deniers et de 212 cistophores de Pergame ! Les cistophores du royaume de Pergame sont des monnaies qui portent toujours, au revers, la ciste dionysiaque, une sorte de corbeille mystique plus ou moins stylisée et entourée de deux serpents entremêlés. Même après la chute de Pergame, léguée aux Romains en 133 av-JC, les monnaies qui y étaient frappées portaient la cyste, d’où le nom de cistophore…
Le trésor était dans une cruche en terre, elle-même agencée entre deux tuiles romaines et recouverte d’une troisième tuile. Plusieurs deniers sont à l’effigie de Jules César, de son fils et assassin Brutus et d’autres de Marc-Antoine, la plupart des monnaies sont en superbe état, un beau trésor !

Source : thehistoryblog.com

Déesse de l’âge du Bronze

Magnifique découverte réalisée par des archéologues turcs, sur le site archéologique de Kültepe. Alors que les archéologues avaient déjà trouvé plusieurs statuettes représentant uniquement des femmes, aucune idole d’homme, ils ont trouvé une statuette de 44 centimètres de haut ! C’est la plus grande statuette de cette époque découverte en Turquie, elle a environ 4 200 ans ! Elle figure une femme assise sur un trône, malheureusement cassée en deux. Les fouilles se poursuivent…


Source : thehistoryblog.com

Un diadème en or

Des ouvriers turcs sur un chantier à Izmir, le deuxième plus gros port de Turquie après Istanbul, ont découvert un sarcophage romain, probablement du IIe siècle après JC. Les archéologues y ont découvert un rare diadème en or ! Cette découverte, assez rare pour l’époque romaine au vu des milliers de sarcophages romains fouillés sur l’ensemble du bassin méditerranéen, a conduit les archéologues turcs à classer la zone de la découverte au niveau dit « du troisième degré », ce qui implique un vaste chantier de forage et de fouille, pour vérifier s’il n’y aurait pas d’autres sarcophages d’illustres romains aux alentours…


Sources : thehistoryblog.com

Le trésor du lac

Chasse aux trésors en Turquie, deux hommes d’affaires ont provoqué un scandale dans la région de Dipsiz, Nord de la Turquie, en asséchant un lac : ils espéraient y trouver un trésor romain ! Selon une légende locale, une légion romaine en déroute aurait noyé son trésor dans ce lac de montagne… C’est un peu mince pour se lancer dans une recherche, mais cette légende leur a suffi pour obtenir une autorisation de recherche de trésor, c’est légal en Turquie, à condition que la zone de recherche ne soit pas protégée et qu’elle s’étende sur moins de 100 mètres carrés ! Ce qui, d’ailleurs, ne correspond pas vraiment à la définition d’un lac, plutôt d’une mare à canard ! Mais, passons.
Le soi-disant lac a bien été asséché et après cinq jours de recherches pas de trésor, rien, même pas une bague ! Ils sont maintenant poursuivis pour destruction d’un écosystème, la vie des chasseurs de trésor n’est pas toujours de tout repos…

Source : ahvalnews.com/turkey-ecology

Deuxième exemplaire

Les monnaies rares, voire très rares ne sont pas forcément en or, comme beaucoup de gens le supposent. Un simple sesterce peut se révéler extrêmement rare. Un archéologue amateur ?, il est présenté comme tel, a, aux Pays-Bas, découvert un sesterce à l’effigie de l’empereur Septime Sévère (145-211). Une monnaie usée ayant bien circulé puisqu’elle fut frappée en Turquie et connue jusque-là à seulement 1 exemplaire, exposé au musée de Berlin. Sur le revers de cette monnaie on peut voir deux centaures qui se font face. Regardez votre collection de sesterces, qui sait, vous possédez peut-être le troisième exemplaire !

Source : telegraaf.nl/binnenland